Pages

mercredi 13 mai 2009

France - Italie, même combat !


France, Italie, deux régimes bananiers.

D'ailleurs c'est la terminologie exacte. Reste à savoir qui sont les bananes ?


De plus en plus j'observe entre Sarko et Berlusko des parallélismes inquiétants pour ce qui reste de la démocratie dans nos pays, où ces tristes personnages arrivés à la tête de l'état ne conçoivent plus leur rôle et leur mission que comme des marionnettistes tirant les fils de nos destinées sans se soucier le moins du monde des véritables problèmes et aspirations des populations respectives.

Le seul but de leurs politiques (à commencer par les hommes...) est le renouvellement de leur mandat pour faire, d'abord et avant tout, voire exclusivement, leurs propres intérêts et ceux des copains (tiens, il me vient un néologisme en passant : sarkopinage, berluskopinage). C'est très clair lorsqu'on voit Sarko baver sur la réussite de son alter ego : “L’important dans la démocratie, c’est d’être réélu. Regardez Berlusconi, il a été réélu trois fois”...

Le contenu, tout le monde s'en fout. Parce que je vous raconte pas ce que Berlusconi a fait, et continue de faire, de ses mandats !

La politique a-t-elle jamais été noble ? je n'en sais trop rien. En revanche, les politiques-politiciens sont à vomir, menteurs et voleurs, Coluche l'avait bien compris lorsqu'il disait que si par mésaventure on serrait la main d'un politique mieux valait recompter ses doigts après pour s'assurer qu'ils étaient tous à leur place.

Et de nous expliquer bien avant la lettre en quoi consistaient vraiment les politiques (à commencer par les hommes...) du milieu :
Le milieu autorisé c'est un truc, vous y êtes pas vous hein ! Vous n'êtes même pas au bord. Vous n'y êtes pas du tout. Bon, le milieu autorisé c'est un truc. C'est un endroit autorisé où il y a plein de mecs qui viennent pour s'autoriser des trucs mais y a que le milieu qui compte. Et là-dedans y a une poignée de connards qui tournent en rond en s'autorisant des trucs : "Euh... Qu'est-ce que tu fais là ? Ben j'sais pas, j'vais peut-être m'autoriser un truc, mais c'est vach'ment gonflé. J'hésite ! Euh..."
Rassurez-vous, deux décennies plus tard, même les hésitations n'ont plus cours dans ces "milieux autorisés" que sont devenus les parlements et leurs chambres à coucheries...

Enfin, piètre consolation, outre la censure et la désinformation toujours plus évidentes des deux côtés des Alpes, je conclurai ce billet d'impuissance amère sur un autre parallélisme, et non des moindres, entre Sarko et Berlusko : pour autant qu'ils mettent des talons hauts, ils seront jamais à la hauteur de la situation !


Partager sur Facebook

, , , , , ,

1 commentaire:

Aglio E Cipolla a dit…

Tu es énervé ce matin! ;)
Tiens, si ça ne suffisait pas:

"Un comité créé pour soutenir la candidature de Berlusconi au prix Nobel de la Paix?":
http://aglioecipolla.wordpress.com/2009/05/13/un-comite-cree-pour-soutenir-la-candidature-de-berlusconi-au-prix-nobel-de-la-paix/

et aussi (une traduction d'un article de Daniele Sensi):

"Italie: un décret de loi visant à transformer les migrants réguliers en financeurs de rapatriement?"
http://aglioecipolla.wordpress.com/2009/05/13/italie-un-decret-de-loi-visant-a-transformer-les-migrants-reguliers-en-financeurs-de-rapatriement/

... et dire qu'il n'est que midi.

J'ai ajouté Adscriptor dans mes links.
Bonne journée "quand même"...
a&c