Pages

vendredi 31 octobre 2008

Halloween : Trick or Treat

Dolcetto o scherzetto (italien)
Süßes oder Saueres (allemand)
Bonbons ou bobos / Farce ou bonbons (français)
Treta o trato (espagnol)

* * *

La fête d'Halloween tire son nom de la contraction d'All Hallow E'en, où E'en signifie "evening" (on pourrait également dire All Hallow's Eve sur le même modèle que New Year's Eve, qui est le réveillon du 1er de l'An), c'est-à-dire la veille de la Toussaint (le verbe "hallow" signifie sanctifier, consacrer). Le 31 octobre, donc.


Ce n'est pas une fête "traditionnelle" pour les grands, mais c'est en train de le devenir pour les petits (rendons d'ailleurs à César ce qui appartient à César ;-). Je n'ai pas pris de photos de mon fils aujourd'hui, mais ça valait le coup d'œil...

Comme toujours quand on s'intéresse aux mots et à leur traduction, il est intéressant de voir comment les cultures ont importé la tradition du « Trick or treat ».


Une expression qui a la caractéristique d'associer en anglais deux mots courts, assonants, qui riment presque.

Donc il est évident que l'adaptation de la formule dans une langue doit avoir un peu les mêmes critères. Ce que font l'italien et l'allemand, où il semble y avoir consensus sur la traduction par "Dolcetto o scherzetto" et "Süßes oder Saueres". Par contre, ça se complique en français et en espagnol. [Début]

* * *

Français

En Googlant pour voir les traductions françaises plus courantes, il ne m'a pas semblé en trouver une qui emporte l'adhésion aux dépens des autres. Tout au moins en termes de fréquence. Nous avons ainsi différentes combinaisons, alternant les singuliers ou les pluriels, entre :

Treat :
  • Bonbon
  • Gâterie
  • Confiserie
  • Friandise

Trick :
  • Tour (mauvais tour)
  • Sort (mauvais sort)
  • Blague (méchante blague)
  • Farce
  • Bêtise
  • Bobos
  • Malédiction

Les bonbons ont bien sûr la palme de l'usage, vu que les missions "bonbons" ont un succès bien compréhensible chez les enfants.

- Des bonbons ou une farce
- Des bonbons ou un mauvais sort
- Des bonbons ou des tours
- Des bonbons ou des mauvais tours
- Des bonbons ou des bobos
- Des bonbons ou la vie
- Un bonbon ou une malédiction

- Des friandises ou une méchante blague
- Des confiseries ou on vous jette un sort
- Des friandises ou des bêtises

J'ai même trouvé "un sort ou une gâterie", sans oublier un pittoresque "file du blé ou j'te pète ta race !"

Mes préférés parmi ceux qui respectent davantage les critères de départ sont « Des friandises ou des bêtises », et, naturellement, « Des bonbons ou des bobos » : dire friandises ou bêtises ?, bonbons ou bobos ?, ce serait même encore plus direct !

C'est d'ailleurs bien plus joli sans articles : farce ou bonbons "sonne" cent fois mieux que "des bonbons ou une farce"...

[Mise à jour, 31 octobre 2013] "Trouille ou citrouille", ça serait pas mal non plus ! [Début]

* * *

Espagnol

Treat :
  • Trato
  • Dulce
  • Sorpresa

Trick :
  • Trampa
  • Treta
  • Travesura
  • Truco
  • Broma

Il me semble que la plus utilisée soit « treta o trato », qui respecte aussi les caractéristiques de l'anglais, y compris dans l'ordre des termes.

En effet, dans :

- Trick or Treat (anglais)
- Bonbons ou bobos (mon préféré en français)
- Dolcetto o scherzetto (italien)
- Süßes oder Saueres (allemand)
- Treta o trato (espagnol)


nous avons en anglais et en espagnol la composante "négative" (trick) en premier, alors que dans les autres langues c'est le contraire. Ceci dit, pour chaque langue, il est évident que la phonétique joue un rôle primordial dans la disposition des termes. Dans ce sens, le français pourrait également s'adapter en « farce ou bonbons » !

Sans oublier que, dans toutes les langues du monde, ce sont des enfants qui prononcent cette phrase. :-)

Voilà. Si quelque lectrice ou lecteur veut bien compléter cette réflexion linguistique en ajoutant des remarques ou en donnant des exemples dans d'autres langues, les commentaires vous sont ouverts. [Début]



Partager sur Facebook




, , , , , ,

9 commentaires:

Anonyme a dit…

en français l'expression "la bourse ou la vie" fait plus sens historiquement et culturellement parlant

Jean-Marie Le Ray a dit…

Anonyme,

Je suis d'accord, ça fait sens historiquement et culturellement parlant ... chez les bandits de grands chemins ou pour des attaques de diligences.

Mais je crains que ça n'ait absolument rien à voir avec le contexte "halloween" :-)

Jean-Marie

Dork a dit…

Euh moi il n'y a pas si longtemps j'utilisais "Farce ou friandises", la sonorité des deux mots étant assez proche. Je crois que c'est celle qui se rapproche le plus du fameux "Trick or treat".

Jean-Marie Le Ray a dit…

Dork,

« "Farce ou friandises", la sonorité des deux mots étant assez proche. »

On doit pas avoir la même oreille :-)

Dans "friandises ou bêtises" il y a une assonance, mais "Farce ou friandises", franchement, je ne vois pas.

Pas plus que je n'entends !

Jean-Marie

Aquarius a dit…

Intéressant cet article, je m'étais posé la question de la formule française sans chercher à en savoir plus.
Ma favorite reste la version anglaise qui reste très courte comparée à l'italienne ou l'allemande.

Jean-Marie Le Ray a dit…

Aquarius,

Je peux t'assurer qu'en italien "dolcetto o scherzetto" passe très bien, puisque ce sont des mots parfaitement en ligne avec la morphologie de la langue.
Je ne connais pas suffisamment l'allemand pour me prononcer avec expertise, mais ceci dit, vu la formation courante de mots à rallonge dans cette langue, il me semble que "Süßes oder Saueres" sont particulièrement bref et donc bien adaptés.
Je crois qu'en français pour avoir un résultat semblable, il vaut mieux supprimer les articles :
- Bonbons ou bobos
- Farce ou bonbons
- Friandises ou bêtises
etc.

Jean-Marie

Dork a dit…

J'ai pas parlé d'assonance certes, mais en anglais le Trick or Treat ne rime pas vraiment, il n'y a que le "Tr" qui soit repris.
Je trouve donc relativement proche les sons du "F" et du "R" dans Farce ou Friandise.
C'est sur il n'y a rien de flagrant et ça reste une histoire de goût, et rien n'égalera le fameux Trick or Treat, qui d'ailleurs n'a pas été créé à la base pour une diffusion mondiale.
De toutes façons cet évènement commence à mourir en France, n'étant attaché à aucune racine culturelle. Les commerçants ne jouent plus le jeu car leur vitrine n'est plus rentable, les personnes agées n'ouvrent plus la porte aux enfants qui viennent demander une petite friandise, et beaucoup de parents ne se motivent plus pour cet évènement.
Faudra aller en Irlande, où cet évènement veut dire énormément(ma terre d'origine ^^), et où pour fêter l'évènement, on fait des bonfires(des gros feux où on jette tous les meubles dont on ne veut plus) des marshmallows au feu, des gigantesques réunions dans la rue, bref, vraiment quelque chose à voir!

Jean-Marie Le Ray a dit…

Dork,

Je ne sais pas vraiment comment cette fête est vécue en France, en tout cas, en Italie, je peux te dire que c'est un véritable carton.
Et de même que le début d'implantation d'Halloween en France est due à César (voir les deux liens dans mon billet), tu peux leur faire confiance pour relancer la machine à gros budgets marketing dès qu'ils verront que ça s'essouffle un peu trop...

Jean-Marie

Jean-Marie Le Ray a dit…

Nouveau lien pour César :-)