Pages

mercredi 19 avril 2006

Adscriptor, c'est quoi ?

Maintenant que mon blog grandit lentement mais sûrement vers l'âge de la maturité, avant de poursuivre j'ai besoin de faire le point sur sa genèse, sa nature et ses perspectives (d'autant que ma dernière petite mise à jour remonte à plus d'un an) !

Initialement né comme laboratoire de traduction pour joindre l'utile (mettre en avant mon savoir-faire dans ce métier) à l'agréable (rendre accessible aux internautes francophones des ressources anglo-saxonnes sur Internet et le marketing), il s'est transformé incidemment en laboratoire de réflexion, au gré de mes nombreux questionnements sur le sens et l'essence de ma présence sur Internet.

Dans mon cas,
  1. un blog, c'est :

    • une porte d'entrée sur ma cybergalaxie
    • un lieu de rencontre
    • un point d'accès à mes nombreux centres d'intérêt, professionnels et personnels :
      • au plan professionnel : prestation de services conseil sur le positionnement et le référencement par la qualité du contenu, c'est-à-dire l'optimisation linguistique, qui comprend en amont l'audit linguistique et en aval le contenu rédactionnel (à ne pas confondre avec le contenu éditorial, qui inclut notamment la charte graphique, les fichiers audio, vidéo, ...)
      • au plan personnel : instaurer le dialogue, animer un espace d'interactivité, me remettre en question à chaque billet, aborder la traduction comme pure communication, d'une manière générale travailler et retravailler les mots, le texte et l’hypertexte, l'impact des messages, etc.


  2. faire vivre un blog, c'est tenter de :
    • garder l’esprit en éveil et possiblement susciter l’attention de mes lectrices et lecteurs
    • mêler humour, infos et insolite, analyses et découvertes
    • rester libre et spontané tout en ayant de la tenue
    • avoir l’air sérieux sans trop me prendre la tête
    • être en alerte constante pour réagir aux tendances et aux évolutions, un état de veille et d'anticipation qui m'a conduit à m'occuper de Google, chose qui n'était absolument pas prévue au départ, etc.

Enfin, parmi les pôles d'intérêt encore à développer, j'en citerai deux qui me sont particulièrement chers :
  • l'Italie, ma deuxième patrie, où je vis désormais depuis près de 25 ans, la France restant ma patrie de sang, l'Italie ma patrie de cœur, un pays et une culture que j'aime profondément, même si j'ai parfois la nostalgie de la terre - et de la langue - où je suis né...
  • la poésie, puisque j'ai déjà écrit plusieurs centaines de poèmes rassemblés en différents recueils, dont aucun à ce jour n'a connu ni le bonheur ni les honneurs de la publication, un obstacle autrefois infranchissable qu'Internet me permet désormais de contourner allègrement : autopublier mes œuvres poétiques
    aux éditions de moi-même, c'est pour bientôt !
À suivre...


Tags : , , , , , ,

1 commentaire:

leafar a dit…

Pour la poèsie tu peux tenter ta chance chez www.larsenal.com une revue que je co-dirige et qui édite de la poèsie, du theatre et de la littérature ...
Bravo