Pages

samedi 22 avril 2006

Adscriptor, recherche d'identité

Toujours en quête de sens, j'ai réfléchi à l'identité de ce blog, différente de celle-ci ou celle-là, même s'il s'agit d'autant de fragments qui composent le puzzle de ma présence sur Internet, dont j'ignore encore beaucoup de facettes mais dont je sais le dénominateur commun, qui se résume en un mot :

COMMUNICATION

Pour citer les auteurs du Mercator, j'entends par communication « l'ensemble des signaux émis en direction » de clients (existants ou potentiels), de prospects, de prescripteurs ou de toute autre « cible », voire de vous qui me lisez :-)

De même que pour un produit ou une marque, définis « comme étant l’idée que s'(en) font toutes les parties concernées », plus mon blog aura une identité claire, plus il sera aisément reconnaissable et « identifiable ».

La visibilité est notamment une question d'image, un adage qui vaut sur Internet encore plus qu'ailleurs, et elle doit se traduire par une signalétique cohérente : identité visuelle (logo, charte graphique, etc.) et signature (slogan, accroche, etc.).

Je me suis donc appliqué à inventer l'une et l'autre, en utilisant un petit programme sympa (Logo Creator) pour la première, et mon imagination pour la seconde. Après quelques tentatives et un peu de réflexion, voilà ce que ça donne :

Adscriptor - le Web à la loupe
N'étant pas graphiste (et n'ayant jamais su dessiner), j'ai juste fait appel à mon goût et mon intuition, qui me suggère cette analyse sommaire :

Logo :
La symbolique du A a toujours été forte, et la mienne (diamétralement opposée à celle de Rimbaud) représente le commencement, l'Alpha des grecs, dans une vision totalisante, puisque l'Alpha implique naturellement l'Omega (sous-entendu mais pas moins présent), le principe et la fin, un concept vraiment très proche de la nature et l'essence de l'Internet, au sens anthropologique.

Slogan :
Ads & Marketing Translator initialement, une accroche désormais trop restreinte puisque mon approche souhaite embrasser la Toile lato sensu, sous la lentille grossissante (l'aspect de verre qui éclaire le A, au centre d'un globe) de ma curiosité sans confins, d'où « le Web à la loupe »...

Quant à l'impression d'ensemble qui s'en dégage, je l'ai voulue empreinte de sobriété, discrète et non envahissante, en laissant une part prépondérante à l'écriture. Ai-je réussi ?

En espérant que des gens plus compétents que moi pourront me donner leur avis, je reste ouvert à toutes critiques et suggestions.


P.S. À propos de cette fameuse quête de sens qui m'obsède depuis qu'est apparue la révolution Internet, je viens de lire une phrase qui éclaire tout à fait mon questionnement :
Dans les sciences humaines enfin, le cyberespace et les NTIC bouleversent la compréhension de la place de l’homme au sein de ce nouveau système.
Elle est extraite d'un livre qui paraît ces jours-ci, intitulé « Le Nouveau pouvoir des internautes », téléchargeable et dont je vous recommande vivement la lecture. Les auteurs en sont François-Xavier et Cécile Hussherr, Marie-Estelle Carrasco, voir le dossier de presse ici.

Oui, telle est bien la question : « Quelle est ma place au sein de ce nouveau système, quel est le sens de ma présence sur Internet ? »
  • Vous êtes-vous déjà posé la ou les même(s) question(s) ?
  • Y avez-vous apporté une ou des réponse(s) ?
  • Pourriez-vous la ou les partager ?

, , , , , ,

5 commentaires:

Jérôme Charron a dit…

Perso, j'aime bien!
Mais il faut également maintenant que tu retravailles tout le design de ton blog pour reprendre le graphisme, les couleurs de ton logo...
Bon courage!

Jean-Marie Le Ray a dit…

@ Jérôme : « Mais il faut également maintenant que tu retravailles tout le design de ton blog pour reprendre le graphisme, les couleurs de ton logo... »

Là, je crois que tu présumes de mes forces, j'en suis totalement incapable ! J'ai essayé d'analyser le code du blog de Jean Véronis pour voir comment il avait fait, et j'ai eu l'impression qu'il fallait demander l'autorisation à Blogger. Or à ce compte, je préférerais créer mon propre blog avec Dotclear ou un autre système (si vous avez des conseils), c'est ce que j'ai déjà fait ici ou , comme je le dis dans mon billet, mais Adscriptum a déjà acquis une certaine visibilité, que j'aurais peur de perdre en passant à Adscriptor. Il y a sûrement des moyens, mais je les ignore encore, alors comme on dit en italien : piano, piano (du genre : une chose après l'autre...).
J-M :-)

effisk a dit…

"Adscriptum a déjà acquis une certaine visibilité, que j'aurais peur de perdre en passant à Adscriptor"

Plus tu attends, plus la transition sera difficile, pour toi, tes stats et tes visiteurs.

DotClear est un bel outil, très bien optimisé pour le référencement qui plus est (sur Google en particulier, c'est plus délicat sur les autres moteurs).

Pour ce qui est de ton logo, ça ressemble trop au A anarchiste pour me plaire. Rouge, cerclé...
La police d'écriture du "web à la loupe" me fait penser aux Cigares du Pharaon :-)

Jean-Marie Le Ray a dit…

@ Effisk : « Pour ce qui est de ton logo, ça ressemble trop au A anarchiste pour me plaire. Rouge, cerclé... »

Dur, dur, j'avais pas pensé à ça ! Je vais y réfléchir, et pour passer à DotClear aussi (j'ai des problèmes avec les thèmes, je les essaie sur mes deux blogs DotClear mais j'arrive pas bien à les installer).

J-M

effisk a dit…

le SurfBlog, c'est bien du DotClear. Je l'ai pas mal arrangé, il n'y ressemble plus trop. Le carnet de bord transat, c'est aussi du DotClear, mais celui-là est déjà plus reconnaissable. DotClear, je le mets à toutes les sauces ;-)

Si tu as des problèmes avec l'install de tes thèmes et d'éventuelles modifs que tu voudrais faire le forum de support est assez actif. Sinon je peux peut-être te donner un coup de main à l'occasion...

Pour en revenir au logo, je verrai bien quelque chose de plus dynamique , quelque chose qui bouge, une police un peu "manuscrite", dans adscriptor j'entends "script"...