Pages

lundi 23 mai 2011

Dichotomie sphères personnelle/professionnelle sur Internet et recentrage

Titre compliqué pour un sujet qui ne l'est pas moins. Avec en arrière-plan une question centrale : faut-il séparer les sphères personnelle et professionnelle sur le Web ?

Et, si oui, comment ? J'ai bien plus d'interrogations que de réponses, mais je pense que la réponse, si réponse il y a, est surtout individuelle. C'est à chacun/e qu'il revient de se déterminer, perso depuis des années que j'essaie de comprendre à mon niveau, j'ai peut-être fini par trouver ma réponse.

Si j'oublie la poésie, un de mes premiers centres d'intérêt (malheureusement, le monde d'aujourd'hui n'est plus à la poésie...), il y a quatre grands univers que j'habite sur le Web :
  1. Internet et les acteurs majeurs du réseau
  2. la traduction et le marketing, à l'origine de ce blog
  3. les mots & les noms (y compris "de domaine")
  4. l'Italie et la mafia expliquées aux francophones, et mon blog italien
Or essayer de tout mener de front, en plus de la famille, du travail, etc., me devient de plus en plus impossible. Mais surtout ces dernières années j'ai un peu trop délaissé ma présence "professionnelle" sur Internet (entendez, la traduction et mon expertise Web), et quelqu'un qui me cherche sur un moteur finit par trouver un Jean-Marie Le Ray qui ne parle plus que de mafia et de Berlusconi !

Et après avoir publié plus d'une centaine de billets sur l'Italie depuis mon "changement de cap", sans compter mes billets italiens, à vrai dire je n'en peux plus de parler de ces horreurs, j'ai mené à bien mon rééquilibrage, désormais l'heure est au recentrage :
  1. Je traiterai Internet essentiellement sur Presse-Citron, où voici ma page, et mon dernier billet sur bulle 2.0 ou pas bulle 2.0...
  2. Traduction & marketing sur le site de ma société, Translation 2.0 (dont j'espère bien que tôt ou tard quelqu'un me dira ce qu'il/elle en pense...) 
  3. Autres arguments sur Adscriptor
  4. Blog italien inchangé, et l'Italie en FR peut-être bien uniquement sur Bungalandia, je verrai...
Ceci dit pour mon site pro, où je centraliserai mes billets sur la traduction, notamment sur le binôme Google & Traduction (PDF, 4 Mo), j'ai également ouvert un compte Twitter et Facebook, (où tout reste à faire, je vous l'accorde), y a plus qu'à assurer...

Séparer les sphères individuelles n'a rien de simple, c'est même un surcroît de travail, mais je me suis rendu compte avec le temps qu'en général les internautes voient cette polyvalence davantage comme un fouillis que comme une richesse. Je trouve ça dommage mais c'est ainsi. L'aventure continue...

Aucun commentaire: