Pages

mardi 7 février 2006

Quelques légendes sur l’indice de popularité

Les enjeux d’une stratégie de liens - Chapitre III

Avertissement : ce billet continue la série Stratégie de liens, qui est la traduction française du rapport « Linking Matters ». Pour ceux qui préfèrent, voir le chapitre original ; à noter qu'il peut y avoir quelques différences entre la version anglaise HTML, légèrement réaménagée par son auteur pour la mise en ligne, et la présente version française, qui traduit l'intégralité du rapport au format PDF.

III. Quelques légendes sur l’indice de popularité


1. L’indice de popularité est la panacée
2. Plus vous avez de liens entrants qui mènent à votre site, mieux c’est
3. Vous réussirez toujours à tromper les moteurs de recherche
4. Vous pouvez sortir du lot même sans proposer de contenu de qualité
5. Le principal avantage de l’indice de popularité se traduit par un placement optimisé dans les moteurs de recherche
6. Une fois votre campagne terminée, vous pouvez passer à autre chose
7. Un bon logiciel peut faire le travail à votre place


1. L’indice de popularité est la panacée

Le concept de base de l’indice de popularité est simple : si quelqu’un pointe un lien vers votre site, vous avez un point ; si vous proposez un lien vers un autre site, c’est celui-ci qui obtient le point.

Pour autant tous les sites ne sont pas égaux et, donc, tous les liens ne sont pas égaux. Si un portail industriel à fort trafic pointe vers votre site, ce lien a infiniment plus de poids que celui qui provient d’un site « tout gratuit » à faible trafic, ça coule de source. D’où la création du PageRank de Google et des différents algorithmes mis au point par d’autres moteurs de recherche.

Le PageRank n’est autre que la mesure de l’ « utilité » d’un site selon Google. Cet indice influe et a un effet démultiplicateur sur la valeur de chaque lien. Un lien venant d’un site avec un PageRank de 7 sera jugé fortement recommandable ; a contrario, un lien provenant d’un site Web ayant un PageRank de 0 sera considéré sans la moindre valeur.

Un lien vers votre site pointant d’un portail industriel à fort trafic a infiniment plus de poids que celui qui provient d’un site « tout gratuit » à faible trafic.

Google, AltaVista, Excite et Hotbot déclinent tous à leur matière l’indice de popularité d’un site lorsqu’ils procèdent à son classement. [Début]

2. Plus vous avez de liens entrants qui mènent à votre site, mieux c’est

Le postulat semble plausible : plus vous avez de liens pointant vers votre site, plus vous aurez de chances que de nouveaux internautes viennent le visiter. Mais est-ce vrai ?
En effet, si personne ne les voit jamais, ils pourraient aussi bien ne pas exister ! Échanger avec ce type de liens n’est qu’une perte de temps et de ressources. Donc, développer une stratégie de liens efficace ne signifie pas l'obtention du plus de liens possibles, mais la recherche de liens pertinents qui feront confluer du trafic qualifié vers votre site. [Début]

3. Vous réussirez toujours à tromper les moteurs de recherche

Nombreux sont ceux qui dépensent beaucoup de leur temps et de leur énergie à tenter d’embrouiller les moteurs de recherche. Certes, leurs efforts semblent parfois couronnés de succès pour un certain temps, mais ce serait oublier que les moteurs traquent constamment les pratiques douteuses, qu’ils ne manquent pas de sanctionner dès qu’ils les détectent. Par conséquent, d’un côté, les attaques se succèdent et, de l’autre, les contre-mesures sont de plus en plus sophistiquées.
L’évolution du Web a déjà vu l’ascension et le déclin du keyword spamming (ou utilisation indue des mots clés), du free-for-alls (le gratuit pour tous), des fermes de liens, des liens cachés et autres avatars de ce genre. Donc les ressources déployées sont considérables et le gain, pour peu qu’il y en ait un, de courte durée.
Mieux vaut encore s’atteler à donner aux moteurs ce qu’ils veulent vraiment, à savoir un contenu de premier choix, bien organisé, publié dans les règles de l’art, et de bons hyperliens pointant vers des ressources pertinentes. Concentrez-vous sur cette tâche, tôt ou tard vos efforts seront récompensés ! [Début]

Hooked & Linked!
4. Vous pouvez sortir du lot même sans proposer de contenu de qualité

Imaginons un instant que vous êtes le top des référenceurs disposant d’outils de pointe, un expert en moteurs de recherche au maximum de son potentiel, capable de drainer un trafic considérable vers les sites des clients qui vous feront confiance.
Il est clair que les internautes qui arriveront en masse sur ces sites sont tous à la recherche de quelque chose qu’ils espèrent trouver, tous veulent que leurs attentes soient satisfaites, que leurs questions obtiennent des réponses, que leurs problèmes soient solutionnés.
Tous veulent dénicher le contenu ou la fonctionnalité dont ils rêvent, faute de quoi leur « expérience utilisateur » s’arrêtera là ! Par conséquent, si vous ne pouvez donner aux gens ce qu’ils demandent, cela signifie que vous perdez votre temps, et eux le leur. [Début]

5. Le principal avantage de l’indice de popularité se traduit par un placement optimisé dans les moteurs de recherche

Certes, un bon indice de popularité aura sans aucun doute des retombées positives sur vos performances dans les moteurs de recherche, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.
Car la mise en œuvre d’une stratégie de liens a d’autres atouts : attirer davantage de visiteurs, mettre à leur disposition du contenu et des ressources supplémentaires, en savoir toujours plus sur votre secteur d’activité et sur votre positionnement compétitif, « construire la confiance » ou devenir partie intégrante d’une communauté virtuelle élargie.
Autant de facteurs positifs qui dépassent de loin le seul gain de placement dans les moteurs, et qui vous donneront résolument beaucoup d’autres satisfactions. [Début]

6. Une fois votre campagne terminée, vous pouvez passer à autre chose

Sachez qu’une stratégie de liens efficace exige un engagement constant.
Il ne s’agit pas seulement d’entretenir votre « parc de liens », mais plutôt d’en ajouter régulièrement d’autres. Une fois que vous avez réalisé les « fondamentaux », il y a une phase naturelle d’expansion durant laquelle de nouveaux sites pointent spontanément des liens vers le vôtre. Or cela n’est pas suffisant.
D’une part, il vous faut continuer à fournir du contenu et des ressources à l’intention des sites qui pointent déjà vers vous ; de l’autre, vous devez consacrer chaque semaine un peu de temps à la prospection de liens supplémentaires.
Ainsi, vous pourrez accroître et enrichir votre stratégie de liens au fur et à mesure que votre expérience et vos connaissances augmenteront. [Début]

7. Un bon logiciel peut faire le travail à votre place

Aucun logiciel ne peut automatiser les processus de l’interaction humaine qui est au cœur de toute stratégie de liens efficace. De même qu’aucune quantité d’intelligence artificielle ne saura jamais générer des partenaires potentiels d’échange de liens plus efficacement que vous quand vous y travaillez avec méthode et réflexion.
A fortiori lorsqu’il s’agit de transmettre des demandes de liens par messagerie électronique. En utilisateurs avertis, les internautes ne supportent plus les envois de courriels en masse, et les messages anonymes qui leur arrivent passent vite fait à la trappe.
Sélectionnez plutôt quelques sites triés sur le volet et contactez-les de façon personnalisée, en expliquant dans le détail à chaque webmestre ce que vous lui offrez, quel serait le positionnement idéal d’un lien sur son site en vertu de la complémentarité des contenus, et soyez sûr que vous obtiendrez non seulement un excellent taux de réponse, mais aussi et surtout des liens à forte valeur ajoutée.
Une fois ce travail préalable effectué, il est évident que certains logiciels pourront vous faciliter la tâche en automatisant une partie du processus de demandes de liens. Citons tout d’abord Arelis et Zeus, qui ont tous deux des fonctionnalités similaires, puisqu’ils sont capables de détecter les sites utilisant les mots clés que vous aurez choisis, de les sauvegarder automatiquement dans leur base de données et d’envoyer ensuite en automatique des courriels à partir des informations emmagasinées. Si vous le souhaitez, ils peuvent même créer automatiquement sur vos pages des liens réciproques. [Début]

À venir : IV. Indice de popularité : quel est votre score ?


Partager sur Facebook

, ,

Aucun commentaire: