Pages

vendredi 10 février 2006

Linkbait & linkbaiting : une tentative de traduction

En réponse à un précédent billet, l'un des trop rares commentateurs de cet extraordinaire blog me disait ceci :
« Nous sommes au moins 2 (à te lire...) ! Excellent groupe d'articles JM. Ils constituent un bon exemple de LinkBait ».
J'avoue que je ne connaissais pas ce terme, aussi ai-je décidé de m'y intéresser, en irréfrénable curieux que je suis (ce qui est d'ailleurs une qualité pour un traducteur).

Comme le souligne Bill Hartzer dans son article, même si le terme est plutôt récent, le concept qui se cache derrière est aussi vieux que l'Internet (Although the term "link bait" is fairly new, the entire concept of link bait has been around as long as the internet itself).

Voyons d'abord ce qu'on trouve sur le Web à propos de bait et de baiting. Parmi de multiples définitions possibles, il convient d'isoler celles qui ont un lien (puisqu'on en parle !) avec notre sujet :
  • Le "bait", c'est l'appât dont se servent les pêcheurs pour ferrer le poisson. Un concept qui prend une connotation négative appliqué à la publicité, puisque le "bait advertising" est une pratique à la limite de la légalité, qui consiste à appâter le client par des prix exceptionnellement bas, qui cassent le marché pour tout dire ;
  • Le "baiting", c'est l'acte de provoquer les internautes par la polémique ou autre, en cherchant à susciter une réponse embarrassante de la cible et à déclencher le rire ou l'amusement chez les autres.
Donc à première vue, les notions de "link bait" et de "link baiting" (volontiers contractés par les anglophones en "linkbait" et "linkbaiting") seraient plutôt négatives si l'on s'en réfère à ce qui précède. Or il n'en est rien, puisque le sens désormais associé à ces termes semble franchement positif, dont l'émergence remonte à la fin du mois de janvier, voilà à peine 15 jours (même si on trouve certains signes avant-coureurs dès novembre 2005, voir entre autres ici, ici ou ) !

Maintenant, pour transposer l'idée en français, la métaphore toute trouvée est celle de la pêche à la ligne (hameçonnage serait plus correct mais le terme est déjà pris pour traduire "phishing"), où la ligne c'est le lien, où le blogueur tient le rôle du pêcheur, où l'hameçon c'est l'accroche (le hook), et où les gentils poissons sont tous ceux qui auront l'amabilité de mettre spontanément un lien vers votre blog, sans que vous ayez l'air de le leur demander (même si l'intention avouée est celle-là) !

Attrape-liens ou appâte-liens, j'aurais tendance à traduire le link bait et le link baiting par la « pêche au lien » (ou « pêche aux liens », puisqu'on en veut plusieurs, hein, si possible !). Il ne nous reste plus qu'à voir par l'exemple l'art et la manière de pratiquer ce nouveau sport.

* * *

L'analogie avec le sport n'est pas gratuite, le sport nécessitant par définition de l'endurance et de la technique. Le talent peut être inné, il n'en demeure pas moins qu'il faut le nourrir et le cultiver !

Concrètement, ça consiste à créer chez vos lecteurs ou vos visiteurs d'un instant l'envie irrépressible de faire un lien vers votre blog, votre site, vers un article ou une idée en particulier. Les anglo-saxons, qui sont toujours premiers lorsqu'il s'agit de créer une mode ou un mouvement sur Internet, ont déjà défini les contours de la technique pour créer des liens entrants (ces fameux liens naturels ou organiques chers aux référenceurs) sans en avoir l'air, et distinguent plusieurs manières de le faire :
  • sur le mode amusant (en jouant sur le pouvoir d'attraction du divertissement ou de l'humour) - funny
  • sur le mode polémique (les sujets qui fâchent exercent forcément de l'attrait auprès de ceux qui se sentent concernés par le sujet, en pour ou en contre) - controversial, contrary hooks, attack hooks
  • sur le mode informationnel (informer, apprendre, serrer l'actualité au plus près, dénicher le scoop, etc.) - informative, news hooks
  • sur le mode créatif (mettre en ligne la nouveauté, inventer un concours, mettre un prix en jeu en payant de sa poche, etc.) - creative
  • sur le mode utile (offrir un outil innovant, proposer des liens qui sortent de l'ordinaire, etc.) - resource hooks
Dans une étude de cas détaillée, Loren Baker nous explique la genèse de son idée de prix pour les blogs dédiés aux moteurs de recherche (reprise et réaménagée chez nous par Abondance), qui a permis de générer la bagatelle de 1 960 rétroliens sur Yahoo !

Et de conclure, avec le pragmatisme habituel des anglo-saxons :
« J'ai travaillé 4 heures à la création du concours ; si le coût estimé des liens organiques en référencement est de 100 $ l'unité, je peux évaluer la valeur des liens obtenus à 196 000 $ ; qui plus est, même en ne gardant que 10% comme pourcentage de liens de qualité, ça me donne encore 196 excellents liens que je n'avais pas auparavant ; c'est effectivement une bonne idée... »
En espérant que cette idée fera des petits chez mes lecteurs :-)


P.S. Pour l'anecdote : j'ai cherché sur le Web français, il n'y a que 10 résultats (limités aux pages les plus pertinentes), dont aucun en français, puisque les différents sites mentionnant le "linkbait" se contentent de reprendre des actus américaines ou anglaises.

Ce qui revient à dire que ce billet serait le premier à traiter la chose dans notre langue. Amies lectrices, amis lecteurs, c'est pas du linkbait 100% pur jus ça ?

P.S. bis : j'ai quand même eu ma petite satisfaction puisque mon billet est indexé sur le moteur de Google consacré aux blogs, et c'est apparemment le seul en français ! Cocorico...



[MàJ - 19 décembre 2006] J'avoue qu'en écrivant ce billet, il y a plus de dix mois, j'ignorais totalement qu'il allait être précurseur en matière de pêche aux liens sur le Web francophone. Le linkbaiting, une technique plus que jamais au goût du jour, puisqu'elle est mentionnée sur le blog officiel de Google :
Gardez donc à l’esprit, ..., que les moteurs de recherche récompensent aujourd’hui le travail apporté au contenu qui attire des liens naturels.
Au linkbait de qualité, donc. C'est moi qui traduis, mais c'est mon métier :-)

Tags , , , , ,

26 commentaires:

Turulillo a dit…

T'assures comme un lion JM :-)

Olivier a dit…

Excellent Jean-Marie ! J'avais la flemme d'écrire ce genre d'article alors tu viens de gagner un joli lien spontané sur WRI ;-)

Jean-Marie Le Ray a dit…

Bon, et bien un grand grand merci à Alexandre et Olivier pour leur participation, je ne dis pas ça spécialement parce que leurs commentaires sont élogieux, mais simplement parce qu'ils participent. Ça fait plaisir de voir qu'il y en a qui suivent, je trouve qu'il y a rien de plus tristounet qu'un blog sans commentaires, parce qu'implicitement ça veut dire qu'on parle tout seul.
Et je sais pas si ça vous le fait, mais moi quand je parle pour les murs je me sens con. Voilà :-)
Jean-Marie

Parazine Blog a dit…

"Et je sais pas si ça vous le fait, mais moi quand je parle pour les murs je me sens con. Voilà :-)"
C'est du linkbait funny ça ?

C'est pour voir si j'a bien compris :-p.

;-)

klee a dit…

A non je dirais que c'est plutôt du Commentbait funny.

Car a coup sur c'est ce commentaire qui ma denez envie de répondre "moi aussi je me sent con, mais ca arrive souvent ^^"

Très bon article qui ferais un lien si j'avais un blog un minimum actif.

... aller je fait un lien quand même ;)

Christophe a dit…

Merci de cette lecture agréable et bravo pour le lien de OD ;)
J'aurais au moins mis le nom sur un concept que je connaissais.
Je pense que themilliomachinchose.com a bien tiré parti du Linkbait et pour ma part, tu en profites également puisque tu es mlinké sur mon blog également !

David a dit…

C'est très complet, et vous allez au fond des choses, c'est un gros travail qui vous rapportera peut être 196 000$ bon ça fait quand même quelques clics adsense...

Mais tout de même vous ne trouver pas que tous ces concepts brasses du vent, je veux dire, on a pas attendu ces gens pour user de créativité pour faire des liens attractifs sur nos sites, je trouve que ça complique les choses. Allez expliquer ce genre ce chose à un client !

C'est un peu comme si le fait de saluer tous les matins ses collègues avec un sourire s'appelerait désormais du "saluting", il y aurait les "saluting hook" etc...

à bientôt

David ;o)

Jean-Marie Le Ray a dit…

Merci à tous pour vos commentaires et pour ce début de dialogue avec autant de lecteurs. Je suis bien content.
En réponse à David :
- « Mais tout de même vous ne trouver pas que tous ces concepts brasses du vent, je veux dire, on a pas attendu ces gens pour user de créativité pour faire des liens attractifs sur nos sites, je trouve que ça complique les choses. »

- Oui et non, il est parfois bon de donner un nom aux choses que l'on fait naturellement sans les nommer. Ça aide à conceptualiser, à catégoriser, à désigner, et ça facilite la compréhension en étant plus directs.
Exemple, demain, au lieu de faire une périphrase pour "expliquer ce genre ce chose à un client", il suffira de lui dire je "linkbaite" (en bon français...) pour qu'il comprenne !

- « C'est un peu comme si le fait de saluer tous les matins ses collègues avec un sourire s'appelerait désormais du "saluting", il y aurait les "saluting hook" etc... »
- Bien trouvé, le saluting, c'est bien dans le ton avec plein de "ings" à la mode : "dating, networking, home banking, kong king, etc."
D'après la description, moi ça me rappelle un vieux concept bien de chez nous, cher à Guy Bedos et Sophie Daumier (je dis ça pour les jeunots de mon âge) : la drague !

Après tout dragueur de liens ça serait pas mal non plus ;-)

Marjorie a dit…

Quelqu'un aurait de bons exemples de linkbait sur des sites? Des exemples qui utilisent les différentes catégories ci-dessus...?
Merci pour l'article - un nouveau concept que je vais essayer de mettre en place rapidement...

Free a dit…

Salut !
c'est absolument ENORME !
mais il est vrai que c'est extremement talentueux d'inciter à un tel processus !
Meme si ces derniers temps les vilains webmasters tricheurs ont du souci à se faire pour leur avenir, je crois que les robots aussi :)
mais il va falloir etre de plus en plus malin :-p lol
Merci encore et @++ !

Michael Bastin a dit…

Ah, si j'avais le temps et surtout le talent pour créer un contenu sticky d'une telle qualité :) A défaut, je fais plutôt dans le link trading, le link begging et le link swapping ou le link exchanging.

Le phénomène du "linkbaiting" est en pleine effervescence depuis que google s'est mis à dévaloriser les liens échangés.

J'apprécie beaucoup cette recherche de néologismes, car à force de traîner sur les forums américains (toujours un peu en avance au niveau actus) et autres forums de référenceurs français (où les termes anglais sont souvent utilisés à défaut d'expressions françaises connues et acceptées de tous) on finit par en perdre son français :)

A ce propos, j'aime beaucoup le terme rétrolien pour backlink

Jean-Marie Le Ray a dit…

Ciao Mike,

venant de toi, le compliment fait vraiment plaisir :-)
Question recherche de néologismes, je suis d'accord avec toi, on a toujours un train de retard sur l'anglais, et même plusieurs !
Difficile de rester au pas : tu mentionnes rétrolien pour backlink, mais depuis on a eu trackback, pingback, etc.
Comment veux-tu suivre ? Il y en a pourtant un que j'aime bien, voxonomie, mais si tu fais une recherche, tu verras que le degré d'implantation terminologique laisse à désirer...
J-M

Kilroy a dit…

Je réagis à la définition du mot "baiting" qui peut recouvrir deux réalités :
- l'appâtage dans le cadre d'une chasse à l'affût
- les combats d'animaux (en général chien contre un animal attaché ou affaibli d'une façon ou d'une autre). Une distraction courante du moyen âge au 19e siècle et toujours pratiquée au Pakistan avec des ours.

Le grand dictionnaire terminologique québecquois ne retient que la première définition et traduit baiting par appâtage

cdr a dit…

Merci de cette lecture agréable et bravo pour le lien de OD ;)
J'aurais au moins mis le nom sur un concept que je connaissais.
Je pense que themilliomachinchose.com a bien tiré parti du Linkbait et pour ma part, tu en profites également puisque tu es mlinké sur mon blog également !

charlene a dit…

Bravo pour l'article en francais ca fait du bien au neuronne de les reposer de temps en temps.
voila sinon je suis toute jeune dans l'univers du web marketing, et je souhiate faire un mémoire sur le sujet du link market vs search engine stratégies, mais je me sens un peu perdue car c'est un sujet bien vaste. en plus le fait que tous les articles que je trouvent soient en anglais desfois ca ne facilite pas la compréhension. sinon, jaurais bien aimé avoir les url de certain sites bien rodé sur le linkbaiting histoire de voir concrètemnt des exemples qui marchent.
encore bravo pour l'article
merci

Sun Location a dit…

Super article ! En tout cas, félicitation pour avoir introduit le linkbaiting en france :d

Lingerie a dit…

Merci pour votre article.
Je suis debutante en référencement et sur le net et grâce à vous j'appris encore qq chose.

mike a dit…

excellent article , bon ben moi aussi je pars a la pêche au liens :)

Location vacances L&V a dit…

Très bon article, vous avez mis par écrit des principes que beaucoup de responsable SEO utilisent sans savoir y mettre un nom.
C'est le principe des liens naturels, des stratégies pour les obtenir, et la sa passe forcément par l'inventivité, et la qualité, c'est donc une technique de référencement très propre.

Merci beaucoup!

femmes a dit…

merci pour ces conseils:)
juste je cherche de vifs exemples pour voir comment ça marche exactement...

Rick44 de Formations-sur-internet.com a dit…

Bonjour,

Bel article.

j'ai surtout aimé le fait d'estimer le prix d'un lien mais sur quelle base et comment estimer le prix d'un lien ?

Bonne question, non ?

Amicalement,

Rick44

LauraDegiorgi a dit…

Merci JM pour ce message (qui date déjà en fait) mais cela m'a permis de comprendre un peu plus précisément ce qu'est le linkbaing :-)

internet ardeche creation a dit…

Merci pour cet article clair. Allez je fais un peu de linkbaiting pour la peine en twittant cet article.

webmaster paris a dit…

Merci JM pour ce message (qui date déjà en fait) mais cela m'a permis de comprendre un peu plus précisément ce qu'est le linkbaing :-)


Super Article,JM
Je me demander ce que c’était le linkbaing car je suis trés curieux,et votre site ma éclaircie l'espris...

ce qui serais intéressant c'est d'avoir une liste des blog qui en parle?
Merci encore

creation site rennes a dit…

merci pour ces infos!
je vais tenter de m y mettre avec un blog sur mon site...

Solution Internet Multimédia a dit…

Cet article me rapelle un exemple d'organisation d'un concours Internet pour une association bien visible sur son secteur, la communication sur les réseaux sociaux est un socle fort pour cette association et donc aussi pour le concours.

L'attrait des gains et / ou de la visibilité Internet / réseaux sociaux offerte au gagnant ont été tellement efficace que le concours a du être annulé suite à des comportements incorrects sur les réseau sociaux.

Tout ça pour dire le "linkbait", c'est efficace et cela peut même l'être trop.