Pages

mercredi 4 février 2009

Facebook : 5e anniversaire et 7 millions de français


Comme je l'ai relaté dans deux billets, Zuckerberg a annoncé le lancement de Facebook le 4 février 2004.

Il y a 5 ans aujourd'hui !


Que de chemin parcouru ! Que de records battus. Que d'évolutions graphiques. Et ce n'est pas fini. La progression semble inarrêtable. Hier les statistiques officielles (relevées sur le site entre 18h et 18h40') annonçaient +7 millions de français (sur plus de 10 millions de francophones) et un peu moins de 150 millions d'utilisateurs : 148 310 940 pour être précis (tableau détaillé en P.S.) (voir également ici).

Or on sait qu'il y a toujours un décalage entre les stats disponibles sur le site et celles "officiellement" annoncées, puisque selon Zuckerberg lui-même, le cap des 150 millions aurait été franchi début janvier et, selon d'autres sources, celui des 160 millions en fin de mois... Avec désormais plus de 200 millions de visiteurs uniques par mois (222 en décembre), dont 4 millions s'y connectent chaque jour via leur mobile !

Ceci dit, en utilisant Wordle pour visualiser la répartition par pays, un coup d'œil suffit pour voir le poids des principaux :


En chiffres, voici en effet les dix premiers pays :

1. États-Unis (45 500 240)
2. Royaume-Uni (15 827 160)
3. Canada (11 016 920)
4. Turquie (8 111 780)
5. France (7 008 060)
6. Italie (6 474 940)
7. Australie (4 552 940)
8. Chili (3 966 900)
9. Colombie (3 843 420)
10. Espagne (3 023 180)

Les proportions sont respectées ! Donc, avec un taux d'adhésion constant supérieur à 30 millions d'adhérents (d'amis ?, de friends ?) au service chaque année (tous âges confondus), le problème reste encore celui de la rentabilité du site.

En fait, il semble que les choses commencent à bouger de ce côté-là aussi, et si par chez nous certains jugent sévèrement Facebook Connect, outre-Atlantique d'autres observateurs sont plus optimistes sur les chances de réussite de ce nouveau modèle économique...

Qui ferait essentiellement levier sur l'extension du graphe social (voir ici aussi), ce qui se traduit concrètement par une monétisation des données de l'utilisateur à l'intention des annonceurs (et des entreprises), choses que Zuckerberg essaie de faire depuis longtemps sans encore avoir trouvé la bonne formule jusqu'à ce jour !


Dernièrement, on peut même constater des ouvertures qui peuvent aussi laisser perplexes (bien que ce type d'approche soit très américain)...

Ceci dit, quoi qu'on puisse dire ou penser de Facebook, il est clair que c'est l'une des premières destinations du Web, capable de mettre MySpace dans le vent en moins de deux ans !


En concluant sur une étude qui tombe à point nommé :





Partager sur Facebook

P.S. Répartition détaillée des 95 pays actuellement décomptés :


[Début]

, , ,

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Comme d'habitude, l'Algérie ne fait pas partie du classement alors qu'il y a une grande fièvre FaceBook là-bas depuis juin 2008.

Jean-Marie Le Ray a dit…

Vu le décalage d'une dizaine de millions d'utilisateurs pas encore comptabilisés, il est fort probable que l'Algérie fera partie des prochains pays ajoutés à la liste des 95 actuels :)

Jean-Marie

draguer sur facebook a dit…

C'est vraiment énorme, mais c'est toujours le même dilemme, entre la protection de la vie privée (regardez les conditions d'utilisation) et la vie sociale.

On peut peut-être faire un compromis en créant un profil "verrouillé" avec peu d'infos.