Pages

lundi 4 octobre 2010

La sécurité des médias sociaux

Il y a quelques jours j'ai découvert sur le site de Fabio Ghioni, bien connu en Italie, et pas seulement en Italie, une présentation de 50 pages en italien, claire et bien faite, sur la sécurité des médias sociaux, qui est le chapitre manquant à l'optimisation pour les médias sociaux.

Signée iDialoghi, je les ai contactés pour leur demander l'autorisation de l'adapter en français, car je suis convaincu qu'elle a le mérite d'offrir une bonne synthèse de la situation, d'être à jour et de poser les bonnes questions. Auxquelles chacun/e devrait s'efforcer d'apporter ses propres réponses, puisque désormais nous sommes tous des personnages publics.

Je ne vais pas vous la détailler, vous pouvez la consulter directement en ligne ou en télécharger le PDF :
mais je voudrais juste souligner deux aspects qui me sont venus à l'esprit pendant que je la traduisais.

1. La partie 3. - Risques et menaces décrit très précisément la manière dont Hacker Croll a réussi à pirater Twitter et les comptes de Britney Spears et de Barack Obama : pas de grosses technologies de hack, mais simplement grâce à la collecte des données personnelles disponibles en ligne...

2. La diapo qui m'interpelle le plus est la n° 40 :

  • Décider de ne pas créer son profil sur Facebook ou sur d’autres réseaux sociaux pour ne pas s’exposer reste malheureusement insuffisant.
  • On perd ainsi totalement le contrôle sur tout ce que les autres disent de nous, sur les tags nous concernant susceptibles d’étiqueter des photos ou sur les faux profils éventuellement créés à notre nom.
  • Mieux vaut se créer un compte et l’utiliser avec le plus grand soin pour garder le contrôle des “rumeurs” et maîtriser son image...
Cela pour répondre à tous les "no-names", qui pensent à tort, selon moi, échapper à un risque alors qu'en fait ils s'exposent ainsi à un risque encore plus grand : celui de ne plus rien contrôler ! Ni leur identité, ni leur réputation...

Car en réalité, refuser un risque ne permet pas toujours de l'éviter, et nier que désormais sur Internet l'homme est un animal social n'empêche pas qu'il le soit, nolens volens !

Regardez ça, pour mieux comprendre de quoi je parle :



Donc bonne lecture, et si la présentation vous plaît, passez le mot ! Plus les internautes prendront conscience des problèmes, plus Internet et les réseaux sociaux pourront être sécurisés. Obama dixit...



P.S. Si la version italienne vous intéresse, la voici :

Partager sur Facebook

, , , , , , , ,

1 commentaire:

dizi izle a dit…

Thank you