Pages

vendredi 17 novembre 2006

L'action Google atteint 500$

L'action Google atteint 500$ !

[MàJ - 21 novembre 2006] Et bien voilà, c'est fait ! Je n'aurai eu que quatre jours d'avance...

Aujourd’hui, minute par minute

http://www.marketwatch.com/charts/int-basic.chart?siteid=mktw&symb=GOOG&sid=1795093&time=1&startdate=&enddate=&freq=9&comp=&compidx=aaaaa~0&uf=0&ma=&maval=&type=2&size=1&lf=1&lf2=&lf3=&style=1013&mocktick=1&rand=520560860&siteid=mktw
Source : http://www.marketwatch.com


Bien, sans grand risque de me tromper, je peux d'ores et déjà vous annoncer avant tout le monde que l'action Google va très probablement atteindre le cap des 500 $ dans les heures qui viennent (à Rome, il est presque 19h30') et elle a déjà franchi le cap des 498 $ :


Très exactement un mois presque jour pour jour après s'être offert YouTube, la valorisation de la société de Larry Page & Sergey Brin dépasse 150 milliards de $, c'est énorme !

Enfin, même s'il avait anticipé les délais de deux mois, Frank Poisson l'avait déjà prévu dès fin mars dernier...

J'ai bien l'impression qu'après la qualité, la simplicité, la rapidité, la gratuité, l'universalité, l'originalité et l'interactivité, la démesure est en train de devenir le huitième intemporel de Google, qui est sur le point de rentrer dans le S&P 100, le cercle très restreint des 100 premières capitalisations du marché américain, et ce à peine plus de deux ans après son introduction en bourse !

[MàJ - minuit] Donc, trois tentatives infructueuses n'ont pas permis à Google de clôturer à 500$ l'action, qui a oscillé pendant 4 heures entre 496 et 500 :


Maintenant il va falloir attendre lundi, et ça fout en l'air mes prévisions. C'est malin, ça. Une seule conclusion s'impose : je fais un bien piètre analyste financier :-)

Pour autant, dès que la barre symbolique sera dépassée, préparez-vous à être ensevelis sous un déluge de dépêches comme celle-ci ou celle-là, et les premiers analystes parlent même du seuil des 600$ (à ce prix-là, c'est sûrement pas les petits porteurs qui vont pouvoir s'en procurer, ou une à la limite, pour l'encadrer)...

Enfin, tant pis pour Google. Et comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, j'apprends que Google ne monte même pas sur le podium des trois sites les plus visités au monde, en se classant au quatrième rang avec seulement 110 millions de visiteurs uniques par mois (mais ça devrait s'arranger en 2007) :
  1. Yahoo! (130 millions)
  2. AOL/Time Warner (120 millions)
  3. Microsoft (118 millions)
Comme le dit si bien PC Inpact, ils ont tout faux. « Le site le plus visité, c'est ... la tour Eiffel ! »


Restons français, quoi, merde !


Tags , , , ,

6 commentaires:

JB Boisseau a dit…

Personnellement, je trouve que cette valeur n'a aucun sens, mais est-ce anormal en période de bulle ?
- Pour l'actionnaire, le bénéfice en terme de dividende est extremement faible par rapport au prix d'achat (à moins que Google ne distribue 10$ par action... mais on en est très loin, et c'est normal)
- En terme de pouvoir sur l'entreprise, le bénéfice est nul du fait des actions "gold" de Sergei et Larry qui détiennent quoi qu'il arrive les manettes.
- En terme de bénéfice pour l'actionnaire en cas d'OPA, la possibilité est nulle, toujours du fait de ces actions gold.
- En terme de bénéfices sur prime d'émission, en cas de nouvelle capitalisation, la possibilité est extremement faible étant donné le tas d'or sur lequel Google est assis.
- Bref, le seul espoir pour l'actionnaire qui achète de telles actions est qu'un autre plus bête que lui soit prêt à les lui acheter plus cher un peu plus tard... et ça, ça s'appelle une bulle.

Jean-Marie Le Ray a dit…

Jean-Baptiste,

Il est clair qu'une entreprise qui prend 25 milliards $ de capitalisation en 1 mois (près de 1 milliard par jour, quand même) dans le sillage de l'acquisition colossale d'une entreprise sur laquelle d'autres n'auraient pas misé un kopek, on peut appeler ça une bulle :-)
Mais quelle bulle ! L'action Google est en train de tirer vers le haut toute la bourse américaine, je sais bien que ces gens-là sont moutonniers par excellence, mais moi ce que je vois, au-delà de la bulle, c'est la performance d'une société ... superlative.
Comme tu dis, ces chiffres n'ont guère de valeur intrinsèque, mais symboliquement, c'est puissant !
Jean-Marie

TOMHTML a dit…

Vous m'avez fait une fausse joie là :-(
Bon on est qd même passé à 499,66$ au maximum, c'est déjà pas mal ;)

Jean-Marie Le Ray a dit…

Tom,

C'est bizarre, la cotation la plus haute a touché 499,85, on dirait que les boursiers ont une barrière psychologique à passer les 500. Mais je m'inquiète pas, dès qu'ils comprendront qu'il y a plus à engranger, ça se tassera tout seul et leurs réticences fondront comme neige au soleil.
Après quoi, en route vers les 600 :-)
J-M

Jean-Marie Le Ray a dit…

Tom,

Tu peux être content, et moi aussi, je n'aurai eu que quatre jours d'avance. Mais que seraient les prévisions si elles n'étaient pas annoncées à l'avance ?

Jean-Marie :-)

TOMHTML a dit…

mieux que météo france :-D

c monté à plus de 510$ qd même, pas mal ;)