Pages

lundi 21 septembre 2009

314,5 milliards de dollars : la piste russe !

134,5 + 180 = 314,5.

Milliards de dollars.
Plus ou moins l'équivalent du 30e PIB dans le monde.

Vrais et/ou faux !?

Saisis dans deux valises, en moins de trois mois (du 3 juin à la semaine suivant le 15 août) dans le nord de l'Italie. Où ils transitaient en direction de la Suisse, probablement Genève.

Sur le premier épisode, deux interrogations questions parlementaires ont été posées par le Parti Démocrate au Ministre italien de l'Économie et des Finances, sans réponse à ce jour...

Voyons maintenant, dans un autre genre :

1e question : si la destination finale était Genève, pourquoi passer par l'Italie ?

- La réponse pourrait s'appeler Alessandro Santi, comme l'a révélé le quotidien du frère de Silvio Berlusconi, le premier journal à parler d'un italien impliqué dans cette histoire.

Ex-président du Consortium International des Transports de Rome, son nom figurait dans les contacts d'Akihiko Yamaguchi et Mitsuyoshi Wanatabe, les deux japonais arrêtés à Chiasso puis relâchés...

Or aujourd'hui, après des semaines d'enquête et de perquisitions, les choses semblent se préciser, avec une surprise énorme : l'apparition d'une piste russe !

Selon cet article, les deux japonais auraient dû rencontrer des russes en Suisse, des diplomates, semble-t-il. Tout est à confirmer, bien sûr, mais le rôle d'intermédiaire d'Alessandro Santi résulterait dans des actes notariés, où des pourcentages sont associés à son nom, vraisemblablement le montant des commissions.

Or dans cette "piste russe", s'il s'agit vraiment de diplomates, et vu les liens de "proximité" présumés des japonais avec la banque Centrale du Japon, entre autres, cela pourrait orienter l'enquête vers une implication directe de Tokyo et de Moscou. D'autant plus que lors des perquisitions, les enquêteurs ont trouvé trace de nombreux contacts entre Alessandro Santi et plusieurs "gouvernements étrangers".

Quant à l'authenticité probable des billets d'1 milliard $, elle ne fait qu'ajouter un peu de piment à l'affaire ! Je reprends ma démonstration pour celles et ceux qui n'ont pas suivi jusqu'à présent :
..., selon Luigi Grimaldi, le journaliste de Liberazione qui a publié son article hier, en 1998, date d'émission de ces « billets des États-Unis » à l'effigie de Kennedy par le Trésor US et non par la Federal Reserve (qui ne ment donc pas en affirmant qu'elle n'a jamais émis de billets de cette valeur...), « 99% des billets en circulation étaient des billets de la Federal Reserve, et 1% des billets des États-Unis »...

Ces derniers se distinguent des précédents en portant la mention « billet des États-Unis » (United States Note) et en ayant des numéros de série ROUGES (vs. VERTS pour les autres, Federal Reserve Notes) :

Or on voit parfaitement que les numéros de série des billets "Kennedy" sont rouges :

En outre, si on examine les billets de plus près, on voit autre chose : sur les billets de la Federal Reserve, le montant est en chiffres (100 sur le billet de 100 $), alors qu'il est en lettre sur les billets des États-Unis (one hundred). Or on distingue très bien le BILLION en toutes lettres sur le billet Kennedy, avec à gauche la mention

THE
UNITED STATES
OF AMERICA

Le détail qui tue : pourquoi un faussaire devrait-il faire un faux d'un billet qui n'existe pas ? Et de plus, un billet d'1 milliard $ !!! C'est pas un truc que vous changez au supermarché du coin, ça ne tient pas debout...

2e question : si les deux premiers courtiers se sont fait prendre, pourquoi recommencer deux mois plus tard, avec le même résultat ?

- La réponse, s'il y en a une, ce sera pour les épisodes suivants, mais franchement, un hasard à 314,5 milliards $, j'adhère difficilement, et si les philippins comme les japonais se sont fait prendre, je ne vois qu'une explication : c'est délibéré.

Peut-être pas qu'ils se soient fait prendre, mais qu'on les ait pris, oui...

Pourquoi ?


Partager sur Facebook

P.S. 134 MILLIARDS DE DOLLARS - CHRONOLOGIE INVERSÉE

XXI. 134 milliards de dollars - LE PROCÈS - I (1er décembre 2011)
XX. 134 milliards de dollars - Affaire relancée (26 novembre 2011)
XIX. Exclusivité mondiale Adscriptor ! 134 milliards de dollars : procès civil n° 8500 aux US (24 novembre 2011)
XVIII. Exclu Adscriptor : Monsieur Yin & Monsieur Yang (xyz milliards de dollars) (10 avril 2011)
(Version anglaise) [Exclusive]: Mr. Yin & Mr. Yang (+200 billion dollars more...) (April 10, 2011)
XVII. 134 milliards de dollars - l'affaire évoquée dans les Statelogs de Wikileaks ! (28 novembre 2010)
XVI. 134 milliards de dollars - l'opération Lys d'Or et le Traité de Versailles ! (2 octobre 2010)
XV. 134 milliards de dollars - épilogue ... "officiel" (24 mai 2010)
XIV. xyz ... milliards de dollars : conférence de presse (22 septembre 2009)
XIII. 314,5 milliards de dollars : la piste russe ! (21 septembre 2009)
XII. 180 milliards de dollars (19 septembre 2009)
XI. 134 milliards de dollars - Autre saisie ! (18 septembre 2009)

Résumé de l'affaire (5 septembre 2009)

X. 134 milliards de dollars - Interrogation parlementaire (3 août 2009)
IX. 134 milliards de dollars - Ordre exécutif 11110 (15 juillet 2009)
VIII. 134 milliards de dollars - Dragon Family (6 juillet 2009)
VII. 134 milliards de dollars - Hal Turner (4 juillet 2009)
VI. 134 milliards de dollars - le mystère continue ! (30 juin 2009)
V. 134 milliards de dollars - les comptes ne tournent pas rond ! (24 juin 2009)
IV. 134 milliards de dollars - les mystères de l'information (16 juin 2009)
III. 134 milliards de dollars - trop gros pour être faux (14 juin 2009)
II. 134 milliards de dollars - suite (10 juin 2009)
I. 134 milliards de dollars (8 juin 2009)

, , , , , , , , ,

3 commentaires:

skunked a dit…

Si ils avaient été "délibérément" pris, on en entendrait parler ailleurs qu'ici. Je suis votre blog avec beaucoup d'attention car je meure d'envie de comprendre mais je n'ai pas votre opiniatreté alors je me contente de ce que vous digérez pour nous. A qui profiterait le crime? quel est votre "gut feeling"?

Jean-Marie Le Ray a dit…

Mon idée est que cette affaire est TRÈS compliquée, avec des implications potentielles sur la politique mondiale, et notamment sur le dollar comme devise de référence.
Cette "piste russe" est une surprise car jusqu'à présent je voyais plutôt un triangle États-Unis / Japon / Italie.
C'est une histoire qui vole très haut au-dessus des citoyens lambda que nous sommes, mais il faut attendre encore un peu pour voir ce qu'on voudra nous faire avaler de gré ou de force.
Quant à la "vérité", j'ai bien peur que les grands de ce monde préféreront garder le "bon peuple" dans son ignorance béate.
Donc à voir, et à suivre...

CADEAUX a dit…

Salut, j'ai toujours autant de plaisir à lire et à regarder votre blog, bonne continuation