Pages

mardi 4 avril 2006

Le futur du positionnement sur Internet : anticiper !

Le futur du positionnement sur Internet : anticiper !

Avis aux référenceurs !

Oyez, oyez, bonnes gens ;-)
Si aujourd'hui le positionnement dépend encore beaucoup du référencement, demain il pourrait bien passer par la veille !
Je m'explique :

Souvent le référencement est le remède miracle de l'internaute pressé, qui n'a ni le temps ni l'envie mais les moyens, et délègue contre espèces sonnantes et trébuchantes à un conseil indépendant ou une agence la tâche de le « positionner » dans les moteurs de recherche...

Tâche ingrate, il est vrai, vous n'avez qu'à tester votre ou vos mots clés préférés dans Google Suggest, qui vous donne le nombre d'occurrences d'un mot ou d'une phrase clé au fur et à mesure que vous les saisissez dans le champ de recherche :


Sur « Google strategy », l'exemple du graphique, le moteur nous signale 6 220 000 résultats. Donc quelqu'un qui voudrait se positionner dans les 20 premiers résultats aurait 1 chance sur 311 000 d'y arriver. La concurrence est rude, d'autant plus que les premiers n'ont pas vraiment l'intention de laisser leur place comme ça. Et encore, il y a des termes bien plus concurrentiels : Internet donne 619 millions de résultats, marketing 170, translation 42, traduction 7 160 000, à peine plus que l'exemple ci-dessus.

Donc il est clair que les techniques de positionnement peuvent aider, mais pas suffire ; rapportées aux différents âges du Web, je dirais qu'au Web 1.0 correspond le référencement, au Web 2.0 l'optimisation, et au Web 3.0 l'anticipation, avec pour dénominateur commun LE CONTENU.

Or rien ne vaut un exemple pour illustrer mon propos.

* * *

Connaissez-vous le « Live Query » ? J'ai découvert ça récemment, lancez la vidéo ci-dessous, vous allez vite comprendre :



Il s'agit d'un grand écran installé dans le hall du Googleplex, si j'ai bien compris, où sont visualisées en temps réel les requêtes (filtrées), saisies partout dans le monde à la milliseconde près !

Joël de Rosnay en parlait dès 2003, donc ce n'est pas nouveau, et pourtant ! D'après moi Google devrait en faire un site, je suis persuadé qu'il aurait une audience formidable. Dans son blog, Mikiane nous interroge :
Ça ne vous rappelle rien comme petit jeu ? Un gigantesque divan ? Un cerveau planétaire ouvert à tous ? L’accès à la conscience collective ?
Fantastique instantané de nos fantasmes, nos fantômes et nos fantaisies, voire nos fatrasies... Mais au-delà de cette spectacularisation de nos recherches (qui se déroulent généralement dans la solitude et le secret), une équipe Google dédiée, la « logs team », examine minutieusement ces tranches de psyché-analyse.

C'est d'ailleurs en lisant cette info, dont l'article original a été publié dans le New York Times, que j'ai eu l'intuition de rédiger ce billet.

En effet, après nous avoir expliqué que les actualités médiatisées s'accompagnent toujours d'un pic correspondant dans les recherches - d'autant plus important que les faits considérés ont un fort retentissement -, la journaliste explique clairement que l'étude prospective de ces logs peut nous en apprendre beaucoup sur certains événements à venir, et donne l'exemple des soeurs Las Ketchup, dont l'ascension fulgurante au firmament des stars était facilement prévisible en suivant simplement leur progression dans les charts d'un pays à l'autre.

Voilà donc révélée la clé d'un positionnement intelligent (au sens d'intelligence économique) : ANTICIPER.

Et seule une veille active et tactique peut nous permettre de mettre en place une véritable stratégie d'anticipation : veiller, être éveillé, curieux, aux aguets, rester alerte, s'informer, se tenir au courant, lire, naviguer, fureter, identifier les tendances du ou des secteurs que l'on veut « tracer », et ainsi de suite.

Je sais de quoi je parle, puisque c'est une veille de ce genre qui m'a permis de sortir le scoop sur Google, et d'être aujourd'hui positionné au 13ème rang sur stratégie de Google, juste devant www.01net.com (!) et les quelque huit autres millions de suiveurs... Alors qu'il y a deux mois à peine, j'avais un PR de 0 et tout au plus une vingtaine de lecteurs par jour !

En conclusion, bien au-delà de mon cas personnel, je vois là un formidable potentiel de « positionnement intelligent », lié à un contenu anticipateur de tendances, de modes, d'événements, etc. En un mot : JOURNALISTIQUE !


Jean-Marie Le Ray


P.S. Dans l'article cité plus haut, paru le 28 novembre 2002 et signé JENNIFER 8. LEE, la journaliste demande à Sergey Brin si Google n'a jamais été assigné à comparaître sous peine d'amende à cause de la teneur des infos que l'entreprise détient :
- So, does Google ever get subpoenas for its information ?
« Google does not comment on the details of legal matters involving Google », Mr. Brin responded.

Si ça s'appelle pas de l'actu anticipée, ça !?

, , , , , ,

1 commentaire:

TOMHTML a dit…

Il s'agit d'un grand écran installé dans le hall du Googleplex, si j'ai bien compris, où sont visualisées en temps réel les requêtes (filtrées), saisies partout dans le monde à la milliseconde près !
c'est bien ça