Pages

lundi 17 septembre 2007

Liens Adscriptor sur ... Microsoft

Liens Adscriptor sur ... Microsoft

Même si je n'aime pas M$, c'est pas une bonne raison de n'en pas parler. Surtout lorsqu'il s'agit d'infos si importantes !

L'amende de près de 500 millions de dollars infligée par la Commission européenne pour pratiques anticoncurrentielles vient d'être confirmée en Appel, outre les frais de procédure (via Alexandre Defossez)

... Par ces motifs,

LE TRIBUNAL (grande chambre)

déclare et arrête :

1) L’article 7 de la décision 2007/53/CE de la Commission, du 24 mars 2004, relative à une procédure d’application de l’article 82 [CE] et de l’article 54 de l’accord EEE engagée contre Microsoft Corp. (Affaire COMP/C-3/37.792 – Microsoft) est annulé dans la mesure où :

– il ordonne à Microsoft de présenter une proposition portant sur la mise en place d’un mécanisme qui doit comprendre la désignation d’un mandataire indépendant doté des pouvoirs d’accéder, indépendamment de la Commission, à l’assistance, aux informations, aux documents, aux locaux et aux employés de Microsoft ainsi qu’au « code source » des produits pertinents de Microsoft ;

– il exige que la proposition portant sur la mise en place de ce mécanisme prévoie que l’ensemble des coûts liés à la désignation du mandataire, en ce compris la rémunération de celui-ci, seront à la charge de Microsoft ;

– il réserve à la Commission le droit d’imposer par voie de décision un mécanisme tel que visé aux premier et deuxième tirets ci-dessus.

2) Le recours est rejeté pour le surplus.

3) Microsoft supportera 80 % de ses propres dépens et 80 % des dépens de la Commission, à l’exception des dépens de cette dernière liés aux interventions de The Computing Technology Industry Association, Inc., de l’Association for Competitive Technology, Inc., de TeamSystem SpA, de Mamut ASA, de DMDsecure.com BV, de MPS Broadband AB, de Pace Micro Technology plc, de Quantel Ltd, de Tandberg Television Ltd et d’Exor AB.

4) Microsoft supportera ses propres dépens et les dépens de la Commission afférents à la procédure de référé dans l’affaire T‑201/04 R, à l’exception des dépens de la Commission liés aux interventions de The Computing Technology Industry Association, de l’Association for Competitive Technology, de TeamSystem, de Mamut, de DMDsecure.com, de MPS Broadband, de Pace Micro Technology, de Quantel, de Tandberg Television et d’Exor.

5) Microsoft supportera les dépens de la Software & Information Industry Association, de la Free Software Foundation Europe, d’Audiobanner.com et de l’European Committee for Interoperable Systems (ECIS), en ce compris ceux afférents à la procédure de référé.

6) La Commission supportera 20 % de ses propres dépens et 20 % des dépens de Microsoft, à l’exception des dépens de cette dernière liés aux interventions de la Software & Information Industry Association, de la Free Software Foundation Europe, d’Audiobanner.com et de l’ECIS.

7) The Computing Technology Industry l’Association, l’Association for Competitive Technology, TeamSystem, Mamut, DMDsecure.com, MPS Broadband, Pace Micro Technology, Quantel, Tandberg Television et Exor supporteront chacune leurs propres dépens, en ce compris ceux afférents à la procédure de référé.
Microsoft va s'exprimer aujourd'hui sur la question dans une conférence de presse (communiqué).

Pour finir, 4 autres infos :

1. Pour arroser la nouvelle, j'ai découvert sur Techcrunch UK (rené de ses cendres) que Microsoft a son propre vin, la cuvée Blue Monster avec groupe annexe sur Facebook. Je viens de m'y joindre, histoire de trinquer. :-)


Le slogan, change the world or go home, plairait sûrement à Guy Kawasaki.

À la bonne vôtre !

2. Gatineau, l'outil de mesure d'audience de Microsoft, serait bientôt disponible en bêta test.

3. Jonathan Schwartz met les points sur les i à propos du partenariat Sun Microsoft (j'ai pas le temps d'approfondir, mais à lire absolument...).

En attendant, je viens de découvrir que son blog est consultable en plusieurs langues, dont le français ! L'article n'est pas encore traduit, probablement une question de jours, à suivre...


4. On dirait que Google a décidé de répondre à la dernière attaque de Microsoft sur le ton de l'humour, en faisant sa pub pour Google Apps ! En gros, le message dit ceci :
Vous n’avez pas étudié les sciences informatiques pour résoudre les problèmes logiciels des autres (suivez mon regard...). Alors pourquoi ne pas passer à Google Apps ?
Version officielle : « On ne devient pas ingénieur en informatique pour corriger les logiciels d'un autre. » Ou comment répondre à la mesquinerie avec un Brin d'humour, bien joué Google !


, , , , , , , , , ,

4 commentaires:

TOMHTML a dit…

Alors je ne suis pas un spécialiste de la traduction comme toi, mais pour le dernier point la traduction ne serait-elle pas plutôt : "Vous n’avez pas étudié les sciences informatiques pour résoudre les problèmes logiciels des autres [", n'est-ce pas ?" pourrait-on rajouter]. Alors pourquoi ne pas passer à Google Apps ?" ?

Jean-Marie Le Ray a dit…

Tom,

Oui, tu as raison, j'ai traduit ça à la volée, et je n'ai pas choisi la manière la plus élégante ! Voilà pourquoi on dit toujours qu'en traduction l'urgence est l'ennemi du bien :-)
Je corrige de ce pas !
Merci,
J-M

TOMHTML a dit…

Ah good merci ;)

TOMHTML a dit…

C'est bon je l'ai en français, je publie ça ;)