Pages

vendredi 28 septembre 2007

Recherche locale + recherche verticale = OpenList!

Recherche locale + recherche verticale = OpenList !

Hier Marchex (société cotée depuis fin 2003) a mis en ligne une version étendue d'OpenList.com, en ajoutant au hub 50 000 sites d'un coup, ce qui porte de 100 000 à 150 000 le nombre de sites thématiques locaux.

À l'heure où il est grandement question de recherche locale et verticale, ça tombe à pic !


Initialement lancé fin juin 2007, le réseau a vu son nombre moyen de visiteurs augmenter de 20% par rapport au trimestre qui a précédé le lancement des 100 000 premiers sites (si on peut dire !), achetés en 2004.


Cet immense répertoire, disponible uniquement pour les États-Unis, liste 15 millions de sociétés réparties dans plus de 20 000 catégories.

Des chiffres impressionnants, non seulement par leur taille, mais également parce que grand nombre des visiteurs arrivent sur ces sites par la navigation directe en court-circuitant les moteurs.

Là encore, les noms de domaine sont à ma connaissance l'une des seules alternatives pour aller sur un site sans passer par GYM & co.

D'autre part, comme il se doit aux U.S., de plus en plus, Marchex développe également les sites en espagnol à destination de la communauté hispanique.

Les pubs du réseau sont servies par la société en collaboration avec Yahoo! Marchex prévoit de dégager entre 144 et 150 millions $ de revenus en 2007.

Il y aurait encore beaucoup de choses à en dire, mais je n'ai pas le temps pour l'instant. Par contre les commentaires sont à disposition pour étoffer le sujet...


P.S. À signaler également que la société a enregistré environ 80 000 noms de domaine correspondant aux codes postaux américains, du genre 90210...

Lien connexe : The Web's local mogul (à lire absolument si le sujet vous intéresse. Comme dit l'article, aucun acteur ne domine aujourd'hui sur les marchés locaux, ni Google, ni Yahoo, ni Microsoft, ni même Craigslist !)

, , , , , , ,

1 commentaire:

hubert guillaud a dit…

J'avoue que c'est du grand art en matière de business model. On n'est pas du tout dans le service innovant de niche là. Très éclairant.