Pages

mercredi 16 janvier 2008

Facebook va-t-il racheter StudiVZ ?

Facebook va-t-il racheter StudiVZ ?

[MàJ - 8 août 2008] Il semble bien que la prévision était exacte, même si ça pourrait se terminer autrement que prévu...

Le scoop a semble-t-il été sorti par Techcrunch, très actif hier : les frères Samwer, cloneurs en série, vont investir dans Facebook, comme le rapporte Der Spiegel.

Le montant n'est pas dévoilé, mais d'après les infos que j'ai pu récupérer ici et, surtout, , mon intuition est que cet "investissement" ne fait qu'anticiper un partenariat stratégique plus ambitieux.

Plantons le décor. StudiVZ est un annuaire virtuel étudiant, un ersatz de Facebook créé par Michael Brehm, Dennis Bemman et Ehssan Dariani, un ancien de ... Facebook, qu'ont aidé à financer les frères Marc, Oliver et Alexander Samwer (respectivement 35, 33 et 31 ans), avant de le revendre à Georg von Holtzbrinck GmbH, en janvier 2007, pour 100 millions d’euros.


Donc mon premier indice est la déclaration des frères Samwer rapportée par Reuters :
Nous allons épauler l'extension de Facebook en Europe (We are going to support the expansion of Facebook in Europe)...
Vous allez dire qu'il m'en faut peu, mais je pense que ces mots vont au-delà d'une prise de participation minime (peut-être autour de 1%, puisqu'ils déclarent un investissement moindre que celui de Microsoft) (ou beaucoup moins...), ce que semblent confirmer certains commentaires au billet de Techcrunch.

Et de fait, jusqu'à présent, la pénétration de Facebook en Allemagne n'a pas brillé par son dynamisme, où le positionnement de StudiVZ est bien plus important.

Autre élément important à mes yeux, StudiVZ est déjà localisé avec une version française, italienne, polonaise et espagnole.


Donc, au moment où Facebook a des velléités de localisation, ça pourrait tomber à pic ! L'opération pouvant avoir un triple avantage :
  1. se débarrasser d'un concurrent ;
  2. pénétrer certains marchés européens plus vite ;
  3. profiter de versions déjà localisées plus facilement adaptables.
En particulier, un commentateur de Techcrunch suggère que Holtzbrinck pourrait aussi avoir intérêt à envisager la possibilité d'un rachat :
D'abord, les frères Samwer vendent StudiVZ à Holtzbrinck (...), puis FB le rachète à Holtzbrinck pour se positionner fortement sur le marché allemand. Les frères Samwer ont la réputation et les bonnes relations pour être tout à fait capables de réaliser un tel montage.

First the Samwers sold StudiVZ to Holtzbrinck for 100 mil. (...), then FB buys from Holtzbrinck to get a stronghold in the German market. Samwers have the connections and the reputation to mount such a remarkable deal.
Car si StudiVZ est un succès de fréquentation, les critiques sont nombreuses, voire embarrassantes, et la qualité de la plateforme Facebook infiniment supérieure...

Je vous dis que Facebook va nous réserver plein de surprises cette année. Les frères Samwer semblent d'ailleurs du même avis :
Nous pensons que Facebook est, après Google, l'entreprise la plus innovante qui a vu le jour ces dernières années. Nous croyons que le phénomène Facebook sera au Web ce que Windows fut au desktop...

We think Facebook is, after Google, the most innovative company to have emerged in the last few years. We think it will be the phenomenon for the Internet that Windows was for the desktop.
Les grands esprits se rencontrent, non ? Dommage que mon portefeuille soit juste un peu plus léger que le leur... ;-)


Partager sur Facebook

Lien connexe : une interview d'Oliver Samwer par Loïc Le Meur, réalisée l'an dernier à Davos.

, , , , , ,

Aucun commentaire: