Pages

vendredi 26 décembre 2008

Ecrire pour le Web : optimiser le contenu des infos en ligne


Lee Odden, dont j’avais déjà traduit il y a 3 ans Stratégie de liens pour les blogs, vient de publier une présentation intitulée Writing for the Web: SEO for News Content, dans laquelle il prodigue quelques conseils sur la façon d’optimiser le contenu des infos en ligne, en s’appuyant notamment sur les résultats d’une étude menée en octobre 2008 par sa société, TopRank Online Marketing, sur l’utilisation que font les journalistes de la recherche dans le cadre de leur travail.

Il m’a gentiment donné l’autorisation de l’adapter en français en me fournissant le PPT. Voici ma traduction/adaptation :

Quelques précisions sur les diapos :

N° 2

SEO signifie Search Engine Optimization, une formule englobant les stratégies de référencement et de positionnement grâce à l’optimisation du contenu pour les moteurs de recherche.

Lee Odden place donc le SEO à la confluence du contenu et des liens, qui sont désormais les deux mamelles du journalisme sur Internet.

N° 3

À présent que les interactions entre les différents acteurs de l’info se modifient en profondeur, les stratégies de push-pull doivent évoluer en conséquence.

La communication « push » du journaliste doit se faire vers l’extérieur en direction des agences de presse (traditionnelles et « web natives ») et autres réseaux à l’œuvre sur le Web. Sur le pitching, approfondir avec la lecture du chapitre « The Art of Pitching » de Guy Kawasaki, riche en indications précieuses. Quant aux différentes manières d’utiliser la syndication, ce ne devrait plus être un secret pour personne.

Dans l’approche « pull », les concepts de Newsroom et de Media Coverage – récurrents dans la présentation – ne doivent pas être pris au sens de « rédactions » et « couverture médias » traditionnels, mais respectivement comme « Espace presse d’un site Web » et « couverture rich media », à l’instar des communiqués de presse 2.0 qui prennent aussi en charge les images, les podcasts, les vidéos, les documents pdf/word/ppt, etc., les nouveaux canaux de communication comme Twitter ou Seesmic, ou encore l’optimisation via les réseaux sociaux.

N° 6 et 7

À noter que le contenu des communiqués de presse est le moins recherché, alors qu’ils pullule d’infos de première main, et que le taux de 91% accordé au mode de recherche standard peut signifier deux choses :
  1. soit que les journalistes se satisfont de la recherche standard car ils y trouvent leur bonheur ;
  2. soit qu’ils ne maîtrisent pas suffisamment les autres modes de recherche, qui sont pourtant largement complémentaires ;
à chacun sa réponse…

Pour le reste, la présentation fournit un mix de techniques SEO traditionnelles en les adaptant à la problématique infos – presse – journalisme/journalistes, qu’il vaudrait peut-être mieux d’éviter de balayer d’un revers de main en tombant dans la caricature superficielle, pour essayer d’en extraire la substantifique moëlle.

Sur ce, bonne fêtes de nouvel an, et à la revoyure en 2009, pour une année que je souhaite heureuse et fructueuse à toutes et à tous, et plus particulièrement à Pierre Chappaz.


Partager sur Facebook

, , , , , , , , , , , ,

1 commentaire:

Maroc referencement a dit…

Merci votre article est vraiment tres interessant il releve quelques points interessant