Pages

jeudi 26 juin 2008

Facebook gagne contre ConnectU !

Facebook gagne contre ConnectU !

J'ai déjà expliqué sur ce blog quelle était l'histoire de Facebook à propos de ConnectU et quels étaient les points litigieux.

En fait, il semble que Zuckerberg ait piqué l'idée à l'origine de Facebook à ConnectU, et qu'il ait préféré l'exécuter pour son compte plutôt que pour celui des frères Winklevoss qui l'avaient contacté dans ce but.

Les différents procès s'étaient terminés par un règlement entre les parties.

Or début juin ConnectU avait tenté une nouvelle action, en argumentant qu'ils auraient été trompés par Facebook sur différents points lors du précédent règlement "à l'amiable", et qu'ils apportaient de nouveaux éléments (notamment des courriels de Zuckerberg prouvant son intention frauduleuse).

Facebook a contre-attaqué en demandant au juge de faire appliquer ce fameux règlement amiable, censé mettre fin à cette histoire.

Ce que vient d'ordonner le Juge du Tribunal de San Jose, en démontant un à un les arguments de ConnectU, qui se plaignait notamment d'avoir accepté un règlement partie en cash et partie en actions, avec un prix des actions calculé sur la base de la valeur de Facebook déclarée dans le communiqué de presse publié lors de la prise de participation de Microsoft. Soit sur une évaluation globale de 15 milliards $ de la société.
All ConnectU stock in exchange for [REDACTED] in cash & [REDACTED] common shares in Facebook. The terms of the shares shall include a requirement that all votes related to the shares will be voted in accordance with the Board of Director’s recommendations and be subject to the same anti-dilution protections afforded to Series D preferred stock. Facebook will determine the form & documentation of the acquisition of ConnectU’s shares (Consistent with a stock and cash for stock acquisition). Facebook represents that it currently has [REDACTED] fully diluted shares outstanding.
Or c'est là où ça devient intéressant : selon ConnectU, le CdA de Facebook serait revenu ensuite sur cette valeur, en la rabaissant. En gros, le juge considère que c'est pas son problème, que personne n'a sérieusement contesté la valorisation de 15 milliards $ déclarée dans le communiqué de presse, que le "règlement amiable" a été signé par les représentants légalement autorisés des parties et par leurs avocats, et donc que ce règlement doit être appliqué.

Il n'en demeure pas moins qu'on aimerait bien savoir à combien le CdA de la société estime aujourd'hui la "vraie" valeur de Facebook ! Un indice (un autre) ?

Est-ce que cette victoire de Facebook sera définitive ? Est-ce que ConnectU va de nouveau contre-attaquer ? À suivre...


Partager sur Facebook

, , ,

Aucun commentaire: