Pages

dimanche 13 juillet 2008

Microsoft - Yahoo! : Yahoo! rejette une proposition conjointe Microsoft / Carl Icahn

Faite vendredi soir, la proposition portait sur la restructuration de Yahoo! et l'acquisition du volet Search.

Yahoo!, qui aurait reçu un ultimatum de moins de 24 heures pour accepter cette proposition "non négociable", l'a rejetée en l'état et contre-propose à Microsoft l'acquisition de l'ensemble de la société. À un prix de 33$ par action...

Parmi les motifs de rejet, en simplifiant :
  1. L'entreprise telle qu'elle est organisée et l'accord commercial signé avec Google ont une valeur financière supérieure à la proposition Microsoft / Icahn, plus complexe et plus risquée à mettre en œuvre.

  2. Cette proposition serait un obstacle à la vente éventuelle de la totalité de Yahoo! à une juste valorisation.

  3. Le CdA voulu par Carl Icahn n'a aucune connaissance pratique de la gestion des activités non-Search de Yahoo!

  4. La proposition Microsoft / Icahn de remplacer immédiatement le Conseil d'administration et les dirigeants actuels de Yahoo! dès l'année à venir - c'est-à-dire pendant toute la période temporelle nécessaire aux autorités de régulation compétentes pour autoriser l'opération - déstabiliserait l'entreprise.

Selon Roy Bostock :
« Cette alliance étrange et opportuniste entre Microsoft et Carl Icahn fait tout sauf les intérêts des actionnaires de Yahoo! N'ayant pas réussi à progresser dans la recherche, Microsoft s'aligne sur les objectifs à court terme de M. Icahn pour contraindre Yahoo! à vendre ses principaux actifs stratégiques à des conditions très avantageuses pour Microsoft mais très défavorables pour les actionnaires de Yahoo! Notre CdA ne le permettra pas »...

Et de poursuivre : « Après avoir négocié entre eux sans impliquer Yahoo!, Carl Icahn et Microsoft nous ont présenté un ultimatum, à prendre ou à laisser, pour restructurer la Société, vendre le volet Recherche à Microsoft et le reste de la société à Carl Icahn, en nous donnant moins de 24 heures pour répondre. Il est ridicule de penser que notre CdA pourrait accepter une telle proposition. Et si ce type de comportement imprévisible et incohérent correspond bien à ce que l'on peut attendre de Microsoft, nous ne nous engagerons jamais dans une opération qui desservirait les intérêts de nos actionnaires ».

(...)

Et de conclure : « Microsoft et Carl Icahn tentent de démanteler Yahoo! en livrant notre activité Search à Microsoft dans des conditions qui seraient défavorables aux actionnaires de Yahoo! Or nous sommes prêts à laisser nos actionnaires décider - et non pas à Microsoft ou à M. Icahn -, ce qui est dans leur intérêt, et nous attendrons le vote du 1er août pour ce faire ».
Ballmer est vraiment con ! Je crois qu'il va finir par me rendre Jerry Yang sympathique...


Partager sur Facebook

, , , , , , , ,

2 commentaires:

Szarah a dit…

Votre chronique de la danse nuptiale entre Microsoft et Yahoo! est souvent passionnante mais ce ne sont que des pas classiques et il faut éviter de croire que le processus est particulier ou spécial.

Un exemple très récent, entre grands brasseurs pour de gros montants et pour des places en pole position mondiale, vous démontrera que tout se passe selon le scénario traditionnel :
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20080714.REU2508/le_belgobresilien_inbev_rachete_lamericain_anheuserbusc.html

Jean-Marie Le Ray a dit…

Szarah,

Ce n'est pas le processus qui est particulier, ce sont les acteurs ... et les conséquences d'un redistribution des cartes - ou pas - au niveau de GYM.

Jean-Marie