Pages

vendredi 18 juillet 2008

Google : gains par page vue et par visiteur


800 milliards de requêtes par an, tous moteurs confondus ?

Hier Google a annoncé ses résultats trimestriels, à 5,37 milliards $ pour le deuxième trimestre 2008, soit une progression de 39% d'une année sur l'autre, et de 3% par rapport au premier trimestre.

Des résultats jugés décevants par les analystes...

Un cash flow généré à 97% par la pub sur le réseau Google dans son ensemble, pour un total de 5 185 425 000 $ sur trois mois, soit une moyenne mensuelle de 1 728 475 000 $ !

Or nous savons depuis longtemps que Google est bien plus qu'un "simple" moteur de recherche, puisque c'est aussi et surtout le plus grand réseau publicitaire mondialisé, présent dans plus de 20 langues et plus de 100 pays, avec une audience qui touche entre 75% et 80% des internautes au niveau mondial, atteignant même 90% dans certains pays :


Ce qui représente plus de 1 500 milliards de pages vues annuelles, soit une moyenne de 4,3 milliards/jour.


Maintenant, si l'on extrait de ces chiffres des moyennes mensuelles, pour un cumul de 705 millions de visiteurs nous obtenons 129 milliards de pages vues (soit 183 pages vues mensuelles par visiteur).

Rapportés au C.A. moyen mensuel de Google pour le dernier trimestre (1 728 475 000 $), cela donne un gain de 0,0134 $ par page vue et de 2,45 $ par visiteur.

Je sais bien que c'est simpliste, et ne reflète en rien la formule originale de Google pour calculer ses revenus publicitaires :



Revenu
= Nb d’utilisateurs x (Nb de requêtes/utilisateur) x (Nb de pubs/requête) x (Nb de clics/pub) x (Revenu/clic)
Mais faute d'avoir toutes les données à disposition, on se contentera de ce qu'on a...

Et dire que selon une étude AdAge menée en mars dernier, la recherche ne totalise que 5% du temps passé en ligne par les internautes. Ce qui veut dire que les 95% restants concernent des activités autres que la recherche sur les moteurs !


Il serait vraiment intéressant de savoir combien de requêtes saisissent les internautes chaque jour dans le monde sur Google ! Des données secrètes et bien conservées, j'imagine.

Impossible de comparer des ordres de grandeur incomparables, mais il n'empêche que l'écart énorme entre les 3,6 milliards de visites dans le mois communiquées par Yahoo! hier, et ce chiffre de 129 milliards de pages vues par mois sur les sites du réseau Google, ne peut s'expliquer que par la quantité faramineuse de requêtes saisies chaque jour sur le moteur de recherche.

D'autant plus que cela serait vraiment inexplicable au vu des quantités de visiteurs à peu près équivalentes sur les deux réseaux.

Ceci dit, s'il est vrai que l'activité internationale de Google représente 52% du total, et que selon les derniers chiffres disponibles sur le nombre de requêtes mensuelles aux États-Unis, qui représentaient 6,67 milliards de requêtes au mois de mai dernier (61% du total), cela signifierait 7,22 milliards de requêtes hors États-Unis, pour un total mensuel qu'on arrondira par défaut à 14 milliards de requêtes dans le monde.

Des estimations encore bien basses si on les compare aux 400 milliards de requêtes par an déjà annoncées en ... 2006 par ... Yahoo ! [Début]

[MàJ - 19h] Je viens de découvrir ce communiqué de presse de comScore, qui comptait 61 milliards de recherches dans le monde en août 2007, dont +37 milliards uniquement pour Google (+31 milliards pour le moteur et le reste sur YouTube).

Or le même mois, les requêtes de Google sur le seul marché US était de 5,545 milliards, soit uniquement 18% du total mondial. Un pourcentage qui me semble un peu faible...
Si l'on applique le même taux aux résultats de mai dernier, ça nous donnerait 37 milliards de requêtes uniquement pour Google moteur de recherche, soit une estimation de 444 milliards de requêtes sur 2008, et plus de 800 milliards de requêtes tous moteurs confondus.
Soit une progression de 100% en deux ans ! Si quelqu'un a des chiffres...

En attendant, le temps que je fasse mes petits calculs, les stats de juin 2008 aux États-Unis viennent de sortir ! [Début]




Partager sur Facebook

P.S. À noter que, dans le sillage de Google, les résultats de Microsoft (un C.A. annuel de +67 milliards de $) ont également été jugés décevants par les "analystes financiers" : ces gens-là sont des déments qui n'ont absolument aucun contact avec la réalité des choses... [Début]

, ,

9 commentaires:

tsps a dit…

Tous ces chiffres font tourner la tête...

Merci en tout cas pour cette analyse qui pousse à regarder de plus prêt les chiffres des géants. Après je regrette moi aussi de ne pas pouvoir suivre "en live" le nombre et type de requête sur google.

Anonyme a dit…

Ca fait rêver mais c'est très loin de la réalité... ces calculs ne prenant pas en compte les pages sur lesquelles sont présentes les publicités adsense.

Loran Bernardi a dit…

Bonjour Jean-Marie

2 remarques:

- d'abord sur la formule du revenu, je ne la connaissais pas, mais c'est une blague de nerds Revenue=Revenue.

- Le commentaire d'anonyme ci dessus est pertinent. Le chiffre de pages vues reste obscur, comment décompte t'on les pages vues?
Les google ads sur des sites tiers sont-ils comptés dedans?
Et les objets google analytics embedded?

Jean-Marie Le Ray a dit…

Loran,

Comme je le dis dans mon billet, "faute d'avoir toutes les données à disposition, on se contentera de ce qu'on a..."

Ce chiffre de pages vues est annoncé dans une vidéo "officielle" de Google, dont tout le monde ignore absolument la façon dont ils calculent.

Mais comme je le dis dans le billet suivant, j'imagine que ce chiffre de 4,3 milliards par jour représente les pages vues "sur l'ensemble du réseau de contenu de Google, qui comprend aussi bien les milliards de pages de résultats générées par le moteur de recherche que les centaines de milliers de "partenaires" - sites et pages Web, blogs, forums, réseaux sociaux, etc. -, sur lesquels s'affichent les pubs AdSense/AdWords".

Jean-Marie

JB Boisseau a dit…

Non, le fait que Google se fasse descendre par les analystes n'a rien d'étonnant : les anticipations sur les résultats de Google sont allées si loin qu'il faudrait que la progression des résultats de la firme conservent leur rythme proprement hallucinant.

Les chiffres sont là :
http://blog.eutech-ssii.com/2008/04/20/pourquoi-laction-google-reste-un-mauvais-plan/

Loran Bernardi a dit…

Bonjour Jean-Marie,
"faute d'avoir toutes les données à disposition, on se contentera de ce qu'on a..."
Ok! Mea culpa.

Et je viens de lire l'article suivant, donc ok pour le point 2 aussi.

Jean-Marie Le Ray a dit…

Loran,

Ceci dit, je suis comme toi : j'aimerais bien en savoir davantage, et notamment pouvoir faire la part, quand bien même de façon très approximative, entre les deux composantes du réseau pub de Google :

1. la recherche
2. les partenaires

Mais c'est du secret défense :-)

Jean-Marie

marcel pierre a dit…

les chiffres founis sont assez impressionants,et edifiants mais là encore c'est une marée de chiffre on nous annonce une fois que yahoo,puis google totalise un nombre incalculable de recherche mensuelle,je reste sceptique ,n'y aurait-il pas un bidonnage des chiffres servant finalement les moteurs de recherche en question?

Jean-Marie Le Ray a dit…

Marcel,

Qui peut le dire ? En tout cas, si l'on s'en tient au taux exponentiel du nombre annuel de requêtes tous moteurs confondus, je pense que ces chiffres sont destinés à progresser énormément, et non à régresser :

1. 400 milliards de requêtes en 2006
2. 800 milliards de requêtes en 2008
3. 1 600 milliards de requêtes en 2010...