Pages

vendredi 25 juillet 2008

Google PageRank vs. Microsoft BrowseRank

Google PageRank vs. Microsoft BrowseRank

Je viens de lire sur Search Engine Land que Microsoft attaquerait Google superlatif sur la pertinence, en essayant de faire mieux que le PageRank avec le BrowseRank !!!

En gros, un algorithme de classement qui analyserait le comportement de navigation via l'historique du navigateur de l'internaute (est-ce que cela limiterait l'analyse à ceux qui utilisent Internet Explorer ?), et où les utilisateurs voteraient pour l'importance des pages...

On dirait que cela se rapproche de la recherche orientée Digg selon Google...

En comparant les algorithmes PageRank, TrustRank et BrowseRank, l'étude de Microsoft donne l'exemple de classement suivant :


Davantage d'explications ici (en) et (fr). J'ai l'impression que l'info va faire couler beaucoup d'encre, j'aurai sûrement l'occasion d'y revenir...

Mais est-ce cela dont Ballmer a déclaré hier devant les analystes : « But that’s the one thing I’m not going to talk about » ? Ce serait bien possible !



Partager sur Facebook

P.S. Je me demande pourquoi personne ne veut de mon SafeRank :-)

, , , , , ,

6 commentaires:

alex de référencement blog a dit…

Ah ah ! Microsoft est toujours très bon pour la théorie, mais pour la pratique c'est toujours très difficile. On se souvient du nouveau super système de fichier qui aurait dû être implémenté dans Vista :D

Szarah a dit…

Bonjour monsieur Le Ray,

Nous voilà donc avec trois classements : le monde vu par Google au travers d'un mystérieux PR lisible dans la barre GG (le vrai PR résultant d'un calcul obscur et tenu secret), le monde selon Google (encore !) au travers d'un hypothétique TrustRank au calcul nébuleux et en tout cas tenu caché, et enfin le monde vu par Microsoft au travers d'on ne sait trop quoi mais ce qui est certain c'est que ça a l'air sérieux (sourire).
On progresse ?

Vous seriez aimable de nous rappeler à quoi peuvent bien servir ces classements, qui a intérêt à les établir et à les manipuler, en quoi ça concerne le webmaster et l'internaute ... et tout ce genre de choses.

Jean-Marie Le Ray a dit…

Szarah,

En ce qui concerne le tout dernier, le BrowseRank, je ne sais pas s'il servira jamais à quelque chose, cela me donne juste l'impression de tergiversations infinies chez Microsoft qui ne sait plus quoi faire pour "accrocher" Google...

Sur le binôme TrustRank/PageRank, pour les explications, mieux vaut les demander directement à Google, leurs ingénieurs en parleraient sûrement mieux que moi.

Mais qu'on le veuille ou non, ça sert d'abord à Google. Et vu que derrière Google il y a des milliards de pages vues chaque jour et des millions d'internautes qui utilisent le moteur chaque seconde, alors disons que ça sert à ces millions de personnes tous les jours.

C'est peut-être aussi pour ça que Google a apporté environ 450 modifs à son algorithme rien que l'année dernière...

Jean-Marie

Szarah a dit…

A mon humble avis, l'Algo n'a pas changé depuis le début. Les "modifications" sont des réglages de paramètres.
Ce qui fait sensation et bouleverse les résultats (parfois, pour certains), ce sont les filtres, rien à voir avec l'Algo, quasiment du post-traitement.
Mais je ne suis pas experte en la matière (heureusement pour le Web).

Lionel M a dit…

Salut JM Salut Szarah;

Je fais du référencement depuis 1999, et je peux t'assurer que l'algorithme de Google (et des autres moteurs) a fondamentalement changé de puis 98.
Ca me surprend même qu'on puisse en douter.
Le nombres de facteurs pris en compte, la nature de ces facteurs, leurs interdépendance, leur pondérations, tout cela s'est enrichi et complexifié.
La "Grande Equation" de l'univers googlien est très très différente de celle d'il y a 10 ans.
Je pense qu'en termes de complexité, il y a autant d'écart qu'entre une bactérie bi-cellulaire et un petit insecte.

Kampanye Damai Pemilu Indonesia 2009 a dit…

visiting your blog from google search engine

nice articles about google page rank

regards