Pages

vendredi 25 juillet 2008

Wikio, un sondage surprenant !

Wikio, un sondage surprenant !

Paru sur PCInpact, les résultats de ce sondage sur Wikio sont pour le moins surprenants !


Sur près de 2 000 votants, 52,69% déclarent absolument ne pas savoir de quoi il s'agit, auxquels s'ajoutent presque 800 autres qui ont un avis pas franchement enthousiaste (un portail d'info parmi les autres, pas trop amateur, sais pas trop de quoi on cause, gadget parfaitement inutile...).

Seuls 58 votants (3,25%) déclarent que « Wikio est une référence incontournable du Web ».

Et les +130 commentaires sont à l'avenant.

C'est d'autant plus bizarre qu'on peut considérer PcInpact - dédié aux actualités informatique et multimédia - comme un site de geeks, dont il est vraiment difficile de penser qu'autant de visiteurs ignoreraient Wikio.

J'ai eu quelques échanges avec Nicolas Patte, auteur du sondage, auprès de qui je me suis étonné de la teneur des questions, puisque :
...sur 6 questions, mise à part la première, les 5 suivantes ont plus ou moins une connotation négative.
Donc vu qu'il s'agit d'un questionnaire à réponses obligées, ça laisse peut-être moins de chances pour dégager une opinion moins orientée.

Par exemple, sur une échelle de 5 questions, j'aurais choisi une formulation de ce genre :

1. très positive
2. positive
3. neutre
4. négative
5. très négative
Il m'a répondu en reconnaissant :
...une inclinaison légèrement négative du sondage, quoiqu'il ne soit pas forcément très loin de l'échelle logique que vous évoquez ("référence incontournable"/très positif, "j'y jette un oeil"/positif, "pas amateur"/neutre moins, "entendu parler"/neutre moins moins, "ignore absolument"/négatif, "gadget inutile"/très négatif). J'aurais pu sans doute faire un item avec "pas amateur" et "entendu parler" en neutralisant davantage, vous avez raison.

Reste, comme vous le dites, que la tendance lourde et les commentaires (plus de 100 à cette heure) sont très étonnants.
Nicolas, que je cite en ayant son accord, y voit également une analogie avec « l'histoire du cordonnier mal chaussé », où Wikio ne parvient pas, au final, « à bénéficier de ce qui fait sa raison d'être sinon son business model : le buzz », et où « le "buzzmaker" n'en génère aucun pour lui-même ».

J'ai personnellement une conclusion un peu différente, tout à fait subjective, en pensant que les résultats franchement peu flatteurs de ce sondage résonnent davantage comme un désaveu de Wikio plutôt que comme une ignorance généralisée de l'audience de PCInpact pour le portail de Pierre Chappaz.

L'une des raisons de ce "désengouement" devant probablement être recherchée dans la perception qu'ont beaucoup des commentateurs sur l'absence de valeur ajoutée du site.

J'ai déjà tenté plusieurs analyses de Wikio, notamment ici et , mais il me semble que ce sondage, même s'il est clair qu'il est à prendre avec les précautions d'usage, pose avec force cette question :
Quelle est aujourd'hui la valeur ajoutée de Wikio ?

Si Pierre ou quelqu'un de son équipe me lit, j'aimerais bien connaître leur opinion sur ce sondage et leurs réponses à la question ci-dessus.


En attendant, je pose cette même question au lectorat d'Adscriptor, à laquelle j'essaierai moi-même de répondre dans un prochain billet.



Partager sur Facebook

,

20 commentaires:

Sébastien Billard a dit…

Pour moi la valeur ajoutée de Wikio réside uniquement dans sa dimension de moteur de recherche spécialisé (actialité et blogs). Il fait un très bon boulot de ce coté et c'est pour ça que je l'apprécie.

Ce type de moteur spécialisé ne s'adresse pas à une grosse population. Je ne suis donc pas tellement surpris pas les résultats du sondage.

Le reste, c'est du gadget (le coté digg-like dont je ne comprendrai décidemment jamais l'intérêt) ou du simple support à pub.

Jérôme Charron a dit…

Billet qui ouvre de profondes réflexions sur les attentes des utilisateurs d'internet, sur l'utilisation qu'ils ont du réseau et sur la visibilité qu'ils en ont.

En effet, pour nous qui suivons quotidiennement l'actualité d'internet, qui somme plongé dedans jusqu'au coup, Wikio fait office presque de "vieux" service (nous le connaissons depuis plus de 2 ans). Mais pour monsieur et madame michu ? Bien sûr qu'ils ne connaissent pas Wikio.

Comment pourraient-ils d'ailleurs connaître un service comme Wikio ? En tapant "aggrégateur rss" ou "portail actualité" dans leur moteur de recherche préféré ?

Nous sommes tellement plongés dans internet, et tous ces nouveaux services qui débarquent chaque jour que nous ne nous rendons pas compte que nous ne sommes pas à la portée de l'internaute moyen.

L'internaute moyen, notre client, à nous qui développons de nouveaux services est resté derrière. Il serait peut-être temps de faire une pause et d'aller le chercher par la main.

Jean-Marie Le Ray a dit…

Sébastien,

Sur l'analyse moteur de recherche spécialisé dans les actus et les blogs, je suis d'accord avec toi, je l'ai déjà faite ici, par contre je diverge côté "ce type de moteur spécialisé ne s'adresse pas à une grosse population".
Par défaut l'actu concerne tout le monde, et Wikio a tout à gagner à être connu du plus grand nombre.
A mon avis c'est dans ce sens-là que Wikio aurait tout intérêt à s'orienter, en étudiant de nouveaux services à valeur ajoutée et, surtout, en mettant en place une plus grande ouverture vis-à-vis des internautes et des créateurs de contenus que le moteur indexe.
Car selon moi, le consensus dégagé par Wikio - ou pas - s'avérera à terme un élément fondamental de sa réussite.
Dans un sens ou dans l'autre.

Jean-Marie

Jean-Marie Le Ray a dit…

Jérôme,

J'avais répondu à Sébastien avant de lire ton commentaire. Qui ne fait que confirmer ma conclusion, si je mets en rapport "Il serait peut-être temps de faire une pause et d'aller le chercher par la main" et "c'est dans ce sens-là (de l'ouverture) que Wikio aurait tout intérêt à s'orienter, et ... surtout, en mettant en place une plus grande ouverture vis-à-vis des internautes et des créateurs de contenus que le moteur indexe."

Jean-Marie

Jérôme Charron a dit…

@sébastien > "le coté digg-like dont je ne comprendrai décidemment jamais l'intérêt"
Petite digression qui n'a plus grand chose à voir avec le sujet du billet : J'irais même plus loin, les digg-like sont dangereux ! Ils poussent vers une pensée unique et vers une occultations des informations et faits marginaux, décalés de la pensée commune et originaux.

Lorsque je lis ça et là que le futur des moteurs de recherche est le moteur à la digg-like (comme Wikia par exemple), j'ai les cheveux qui se dressent sur la tête.

Sébastien Billard a dit…

"Par défaut l'actu concerne tout le monde, et Wikio a tout à gagner à être connu du plus grand nombre."

Je suis d'accord que l'actualité concerne tout le monde, mais tout le monde n'éprouve pas le besoin d'utiliser un outil spécialisé, soit par ignorance de l'existence de l'outil, soit par désintérêt (les gens cherchent le plus souvent des solutions simplement satisfaisantes, pas les solutions optimales).

Pourquoi aller chercher l'info sur Wikio alors que l'on a déjà eu l'essentiel de l'actualité via les journaux télévisés, les journaux d'informations gratuits ou payants, la radio et son portail internet préféré ?

Cela dit j'encourage tout le monde à essayer Wikio ;)

Jérôme Charron a dit…

@jean-marie => "une plus grande ouverture vis-à-vis des internautes et des créateurs de contenus"

Je ne vois pas concrètement ce que tu entends par "plus grande ouverture".

En revanche, en tant que créateur de contenu avec staragora, j'aurais effectivement des suggestions toutes simples et toutes bêtes à faire à des sites comme Wikio ou LePost (qui nous ramènent d'ailleurs un bon traffic) :

* Possibilité de synchroniser nos votes et leurs votes.
* Possibilité de synchroniser nos commentaires et leurs commentaires

Bref, ce genre de sites devraient être des moyens d'accès à l'information et ne devraient pas vampiriser l'aspect social des fournisseurs de contenu.

Guillaume a dit…

L'heure de Wikio, comme d'autres services relativement jeunes, viendra dans quelques années, lorsque leur audience aura muri et ne sera plus constituée de "early adopters".

Personne ne sait ce qu'est un flux RSS, alors imaginez un service de syndication comme Wikio...

J'ai ma méthode personnelle de détection de la maturité d'un service ou concept sur le web : ma maman. Il y a 9 ans de ça, j'ai créé ma startup qui ne faisait rien d'autre que de la vente aux enchères sur Internet. Impossible de faire comprendre à ma mère ce que cela pouvait être. Cinq ans plus tard, son "feedback score" sur eBay était largement supérieur au mien ! Elle était devenue totalement accro aux enchères sur le net. J'ai enfin pu lui expliquer ce que je faisais à l'époque :-)

Jean-Marie Le Ray a dit…

Jérôme,

Par "ouverture" j'entends exactement ce dont tu parles : permettre aux créateurs des contenus repris par Wikio une plus grande interaction avec le portail.

Tu donnes deux exemples possibles, mais il y en a bien d'autres...

Jean-Marie

Pierre-Yves a dit…

Quelle est aujourd'hui la valeur ajoutée de Wikio ?

Je dirais tout simplement son classement des blogs.

Je ne le cautionne pas vraiment, mais je sais que beaucoup de blogueurs ne connaissaient pas du tout Wikio avant sa mise en place, alors qu'il le fréquente régulièrement aujourd'hui.

Pour ma part, ça ne m'étonne pas que des geeks plus généralistes (à comprendre pas plongé dans la sphère des blogs) n'est jamais entendu parler de Wikio.

Loran Bernardi a dit…

Bonjour Jean-Marie,

je ne suis pas sur que cela soit réellement significatif et pas étonné par le sondage, ce n'est pas la bonne population de geeks.

Les pcimpactiens sont des hardcore gamers. Ils ne sont pas passionnés par les news, et même par Internet.
L'actualité, même sur le net, c'est quand même un peu trop IRL pour un warcrafteux :o).

bibou a dit…

Je ne suis pas un spécialiste du web. je n'y travaille pas non plus. Mon avis n'est donc que celui d'un "simple" utilisateur de Wikio. Au début, ce service semblait plutôt intéressant. Mais en fait, il s'est alourdi au point qu'en effet, à part des passionnés du site ou des journalistes cherchant à buzzer sur les blogs ou sites les plus "influents" du net (faudra qu'un jour on m'explique d'ailleurs ce que ça veut dire), je ne pense pas qu'il intéresse grand monde. Je ne m'y retrouve plus du tout, c'est devenu un vrai bazar.
Quitte à avoir des infos, soit je vais sur les sites de "grands" médias, soit je vais sur des digg-like comme Scoopeo.

MarcL a dit…

J'utilise Wikio depuis le début, mais j'avoue que je l'utilise comme j'utilise GoogleNews ou Newsnow. Je regarde les actus, je clic pour lire et basta.

Le souci de Wikio c'est qu'au départ il a été présenté comme un Digg LIke, alors que Pierre Chapaz le présentait comme un moteur de recherche.

Wikio n'a aucune valeur ajouté, il faut le dire franchement. Son classement de pertinence est flou, le classement des blogs aussi, tout est un peu lourd et le service "live" est inutile (autant mettre les flux Twitter...

Wikio c'est un google news mode digg, sauf que ce mode digg, n'a jamais été compris par les internautes. D'ailleurs Chapaz lui même dans son blog l'avais remarqué.

Mais je confirme que l'internaute lambda ne connais pas Wikio. Par contre Yahoo actu...si

bibou a dit…

@MarcL: je suis d'accord avec ce que tu as dit, à un détail près: il me semble que c'est Pierre Chapaz lui-même qui a comparé Wikio à Digg avant que le site ne soit ouvert u public, alimentant ainsi la confusion des gens.
Pourquoi Digg fonctionne-t-il ? Je pense que la simplicité d'appréhension du site y est pour beaucoup

13sten a dit…

A mes yeux, la valeur ajoutée de Wikio, c'est son classement des blogs.

Car, hormis le début de chaque mois où les blogeurs indiquent leur position, je ne vois jamais de lien en direction de ce site sur les blogs que je parcours.

Quelle serait d'ailleurs la réputation de Wikio s'il n'avait pas son classement des blogs?

Je m'interroge...

Anonyme a dit…

pour Jérome : Je suis le fondateur de Yoolink et quand tu dis "les digg-like sont dangereux ! Ils poussent vers une pensée unique et vers une occultations des informations et faits marginaux, décalés de la pensée commune et originaux." je suis globalement tout à fait d'accord avec toi et c'est pour ça que Yoolink.fr existe. Dans un digg like c'est une communauté globale qui trie les informations alors que dans un service comme Yoolink ce sont tes amis, tes collègues, les gens en qui tu as confiance qui sélectionnent l'information. Ce n'est plus la loi du plus grand nombre qui compte ... A ce sujet nous réflechissons à supprimer la partie /hot de Yoolink qui est trop digg-like et masque le véritable intérêt de ce genre d'outils.

Sunny

Anonyme a dit…

Comme dit à plusieurs reprises, la valeur ajoutée de wikio est le classement des blogs et, à ma connaissance,le seul qui le fasse bien.
Or, qui est intéressé par ce genre d'infos ?
Sûrement pas les lecteurs de PCInpact ;-)

NicoP a dit…

@ Loran Bernardi : "Les pcimpactiens sont des hardcore gamers. Ils ne sont pas passionnés par les news, et même par Internet."

Oula, un peu trollesque et méprisant comme jugement. Je vous invite à consulter notre dernier sondage à ce sujet. La communauté des INpactiens compte au contraire de nombreux heavy users, admins réseaux, informaticiens, très au fait d'internet (je vous encourage à suivre les commentaires des news sur la loi Hadopi) et un peu hermétique, comme beaucoup de gens normaux, à la pignolade autour du "2.0" ;-)

Jérôme Charron a dit…

@Sunny > (Private Joke) : Yoolink, le système qui a un super monitoring ?

Anonyme a dit…

551 000 pages wikio indexées sur Google...

Quid de leur audience le jour où Google mettra fin à ça(ils aiment envoyer vers la source directement, pas vers un intermédiaire)