Pages

samedi 31 janvier 2009

Google - Click Forensics : la fausse rumeur monte...

Suite : Google - Click Forensics : que cache la rumeur ?


J'ai montré hier que le seul article à l'origine de cette rumeur se fondait sur un courriel datant de plus de deux ans, alors que l'article signé Juan Carlos Perez, d'IDG, n'avait été publié qu'avant-hier sur The Industry Standard !


Or hier The Industry Standard en remettait une couche, sous la signature d'un autre journaliste, Lincoln Spector :


Probablement satisfait de la montagne de rétroliens qu'a dû leur attirer le premier article, ce deuxième morceau de pure information ne fait rien d'autre que de répéter les mêmes choses, si ce n'est que pour mieux appuyer ses dires, il se base sur un autre article de Search Engine Watch, rédigé à partir des mêmes sources éculées...

Or la sauce commence à prendre,


et la rumeur à dépasser les frontières US !


J'ignore ce que dit le japonais, mais le titre italien, c'est "Google rejette les accusations de fraude aux clics" !

Encore à suivre...



Partager sur Facebook

P.S. Hier encore, sur son blog, Click Forensics déclarait :
But Google’s results showed an 18% growth in paid clicks and revenue. That’s just stellar. Since Google controls the large majority of the search market and 98+% of Google’s revenue comes from paid search, this means two things. One, Google is increasing market share. No news there. Two, the market as a whole is still growing at double-digit rates. That’s the real surprise and the truly good news.
À la limite, il y aurait même une troisième explication possible, qui coule de source....

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire: