Pages

mardi 20 novembre 2007

Liens Adscriptor du 20 novembre 2007

Liens Adscriptor du 20 novembre 2007

Beaucoup de travail, beaucoup de fatigue, beaucoup de nouveautés dans l'actu foisonnante du Web, donc impossible d'être suffisamment réactif pour tout traiter comme il se devrait.

Je me contenterai de vous signaler quelques événements marquants, selon moi, en insistant sur le fait que c'est juste une invitation à l'approfondissement.

En commençant avec Kindle par Amazon, des analyses et des questionnements, de Francis Pisani, Mathew Ingram et Michael Parekh.



Un dispositif de plus à gérer. Pour tout savoir sur Kindle, c'est ici. Et pour tous les amoureux du papier, il y en a encore, c'est par là...

* * *

En continuant avec 23andMe, société cofondée par la femme à Sergey, qui tire son nom original des 23 paires de chromosomes, et moi et moi et moi. Faut-il en avoir peur ?

Voir les interviews par Kara Swisher.




Analyser son génome pour 999$ à la recherche des secrets de son ADN, et après ? Il suffit juste d'un peu de salive. C'est où qu'on crache ?

En attendant d'en savoir plus chez Zorgloob (sur ça aussi ?), que cela ne nous empêche pas de blogother pour la bonne cause !


* * *

Et pour terminer, un petit comparatif synoptique des acquisitions récentes de GYM :


Via Tim O'Reilly. Une belle illustration pour Webilus, remarquable initiative de Frédéric Cozic. ;-)

Bon approfondissement.


Partager sur Facebook

P.S. Dans le sillage de mon billet d'hier, la folie n'est pas encore retombée...


C'est ainsi que pour la première fois depuis le début de ce blog, je viens de franchir la barre des 1 000 visiteurs quotidiens sur une semaine. Avec une moyenne de 1 125 visiteurs et 1 406 pages vues, pour un temps individuel de lecture supérieur à 1 minute (1'05''), sur les 7 derniers jours.

, , , , , ,

2 commentaires:

Claude a dit…

Pour la liseuse de Amazon (je ne pense pas qu'il y ait une traduction officielle alors bon, j'aime bien l'image), il y a plusieurs points qui me semblent un peu confus:

a) d'abord l'appareil est un chez-d'oeuvre d'inélégance et de lourdeur de manipulation. A l'heure de l'iPod, retomber dans les travers des logiciels des années 80... L'informatique semble sans cesse réinventer les mêmes vieilles interfaces pourries... Incroyable.

b) En fait, ce n'est pas lire des romans qui est important... C'est lire des PDF et des docs Word... J'imprime souvent des bibles de 30 ou 40 pages qu'une fois lu, je jette...

c) Et surtout comment transférer des documents ou des bouts de documents entre machines... Dans une réunion, ce serait la panacée...

d) Le choix de passer par le réseau téléphonique. Quid des livres gratuits que l'on peut déjà trouver partout...

e) Le prix... Là c'est franchement invraisemblable... 10$ pour un bouquin quand un roman dans un aéroport vaut souvent moins????

Jean-Marie Le Ray a dit…

Claude,

Entre liseuse et bouquineur, perso je prencherais pour "liseur".

Juste histoire de ne pas confondre avec la lingerie féminine, charmante au demeurant.

Concernant l'inélégance et la lourdeur de manipulation, je suppose que vous avez eu la chance de le manier pour en parler ainsi ?

Ceci dit, j'ai lu des avis diamétralement opposés parlant d'une excellente maniabilité. En outre, si les équipes d'Amazon ont travaillé 3 ans à la conception du produit, j'imagine qu'elles ont fait des études d'ergonomie poussées. Donc sans prendre moi-même en main le "liseur", je ne sais trop que penser.

Pourtant je suis un amoureux du livre, en ce moment même j'en ai plus de dix mille sagement rangés tout autour de moi.

Romans, PDF, docs sous tous formats, blogs, que tout ce qui peut se lire se lise, ça c'est la forme, l'important reste le contenu, le fond.

Sur les questions de transférabilité, de réseaux télécoms et de prix, je suis d'accord.

Je suis quand même très curieux de suivre l'évolution du produit, pardon : du service, et de voir l'accueil qu'il recevra dans le public.

Merci pour votre commentaire.

Jean-Marie