Pages

jeudi 18 mai 2006

Le marché de la recherche sur Internet estimé à près de 400 milliards de requêtes par an !


Analyse du marché de la recherche sur Internet
Volet monétisation de ce même marché

Après m'être longuement exprimé sur le Google Analyst Day 2006, je voudrais aujourd'hui aborder le Yahoo! Analyst Day 2006, qui s'est tenu hier.



De plus, des trois géants de l'Internet que sont Google, Yahoo et Microsoft (GYM pour les intimes, ça rime !), je parle très souvent du premier, un peu moins souvent du dernier, et jamais de Yahoo!
Or voilà plusieurs jours que les actualités que je vois ici et là me suggèrent de consacrer un long billet au portail, mais je n'ai pas encore réuni toutes les infos que je souhaite.

Cependant deux articles publiés sur le blog de SearchEngineWatch.com, l'un consacré à la présentation de Jeff Weiner, vice-président senior en charge du secteur Recherches et Places de marché, et l'autre à celle de Tim Cadogan, vice-président Recherches, me donnent déjà du grain à moudre.

Le premier avec son analyse du marché de la recherche sur Internet, le second avec le volet monétisation de ce même marché.

Les chiffres cités sont extraits du premier article, qui est lui-même un compte-rendu de la présentation. [Début]

* * *

Selon Jeff Weiner, les estimations concernant la taille et les spécificités du marché de la recherche sur le Web sont les suivantes :
  • 1 milliard de requêtes par jour dans le monde, soit près de 400 milliards par an si l'on compte l'évolution exponentielle du marché
  • plus fort taux de croissance en Asie
  • volume d'affaires estimé de 15 milliards de dollards pour 2006 dans les liens sponsorisés
Quant aux facteurs de différenciation du marché, outre le facteur qualitatif, l'expérience utilisateur, la verticalisation de la recherche et les recherches multimédias, ce qui caractérise davantage Yahoo est son engagement dans la recherche sociale, ou recherche communautaire, comme on voudra bien l'appeler.

Puisque l'un des éléments majeurs de distinction entre la recherche d'hier et celle d'aujourd'hui, ce sont les connaissances inutilisées des internautes, d'où la stratégie mise en place par Yahoo! dans la recherche sociale, pour parvenir à une masse critique de contenu hautement qualitatif en faisant levier sur ce qu'on pourrait appeler la « navigation communautaire cognitive », notamment grâce aux groupes Yahoo, soit 6 millions de groupes pour 90 millions de membres, ce qui représente un gisement de connaissance énorme et largement inexploité : « Better search through people... »

La recherche cognitive, donc, avec Yahoo Answers et ses 10 premiers millions de réponses, mais encore avec la gestion communautaire des signets (sur les modèles bien connus de Delicious, Technorati, Digg, Flickr pour les photos, etc., sans oublier le dernier arrivant avec lequel il faudra compter : Google co-op...).

Jeff Weiner évalue la part de la recherche sociale à 30% du total, ce qui représenterait près de 300 millions de requêtes quotidiennes si l'on s'en tient aux chiffres qu'il nous fournit. À noter quand même que la source est de première main ! [Début]

* * *

Passons maintenant au volet monétisation de ce marché.

Jeff Weiner avait déjà abordé le sujet en précisant que certaines formes de monétisation, parmi les liens sponsorisés, les campagnes médias graphiques, les parrainages, les abonnements, les places de marché dédiées à la vente, etc., seraient associées à de nouveaux produits / services liés aux recherches sur le Web.

Tim Cadogan identifie 5 priorités pour développer la rentabilité de la publicité en ligne :
  1. une plate-forme centralisée
  2. l'expérience des annonceurs
  3. la conception des places de marché
  4. l'expérience des utilisateurs
  5. la largeur et la profondeur de l'expérience annonceurs
1. Une plate-forme centralisée

Optimisation des performances en réduisant le coût des transactions, et montée en puissance du système : des millions d'annonceurs proposant des milliards d'offres pour des dizaines de milliards de pages vues par jour ! Innovation rapide et plate-forme évolutive. Nécessité d'aider les partenaires tiers qui sont aussi des acteurs de l'écosystème du monde de la recherche sur Internet.

2. L'expérience des annonceurs

Faciliter la tâche des annonceurs en personnalisant le niveau de sophistication du système proportionnellement à leur niveau d'expertise : simple pour les annonceurs moins experts, avancé pour les autres.
Deux autres éléments clés : efficacité (permettre la créativité et l'intégration transparente des pubs aux sites/pages Web des annonceurs, sur le modèle des AdWords) et géociblage.
Optimisation en fonction des objectifs, traçabilité des taux de conversion, et par conséquent optimisation des enchères et du système de budgétisation.

3. La conception des places de marché

Nouveau système de classement centré sur l'amélioration de l'expérience utilisateurs, essentiellement au niveau de la pertinence des pubs contextuelles.
Visualisation de diagrammes de qualité et d'adéquation des annonces, pour vérifier le score de chaque annonce d'après son taux de clic, et l'ajuster le cas échéant.

4. L'expérience des utilisateurs

Essentiellement la géolocalisation des pubs pour des annonces de proximité.

5. La largeur et la profondeur de l'expérience annonceurs

Offrir un service individualisé, ciblé sur chaque particulier ou chaque TPE qui veut faire des affaires sur Internet. Classement basé sur la pertinence, possibilité de tester les annonces, capacités d'édition plus rapides et conviviales, fonctionnalités statistiques et d'analyse intégrées, de prévision, de géociblage, d'aides personnalisées, etc.

* * *

Échéancier :

Essais menés sur la plate-forme dès le troisième trimestre 2006, puis déploiement aux États-Unis et internationalisation prévue au premier trimestre 2007. [Début]



P.S. Juste une réflexion que m'inspire l'énormité des données relatives à la recherche sur Internet : c'est vraiment la loi des grands nombres qui règne sur le Web. En outre, s'il est admis que Google cumule au niveau mondial à peu près 50% des parts de marché sur la recherche, ça nous donne près de 200 milliards de requêtes qui vont transiter par Google sur l'année en cours, plus quelques autres menus détails...

Il y a vraiment de quoi méditer !


[MàJ - 19 mai 2006] Un autre chiffre mentionné dans cet article, indique que selon Yahoo, le nombre moyen de mots par requête atteindra 3,3 en moyenne sur l'année 2006 :
« Yahoo said the typical search query will increase to 3.3 words on average in 2006 »

Donc, apparemment, on se rapproche lentement mais sûrement de mes prévisions sur les co-occurrences clés ! Si cette tendance se maintient, dans 2 ans on y est... [Début]

Tags : , , , , ,

Aucun commentaire: