Pages

vendredi 25 avril 2008

Microsoft - Yahoo! : le bluff de Microsoft

Microsoft - Yahoo! : le bluff de Microsoft

Oublié mes récents déboires juridiques, il serait temps de passer à autre chose.

Cette semaine aura été cruciale, après la présentation des résultats respectifs de Yahoo! et Microsoft.

Quelques chiffres pour mieux comprendre :

- estimations du C.A. 2008 de Yahoo! : entre 7,2 et 8 Mds $
- estimations du C.A. 2008 de Microsoft : entre 66,9 et 68 Mds $

Donc non seulement le C.A. de M$ pèse entre 8 et 9 fois plus que celui de Y!, mais la contrevaleur de l'offre d'achat proposée (env. 40 Mds $) ne représente pas même trois trimestres de l'année fiscale en cours !

Un rehaussement de l'action Yahoo! de 1 $ coûte à Microsoft 1,34 Md $, soit 11 fois moins que le C.A. du trimestre dévoilé hier (14,45 Mds $).

La capitalisation boursière de Yahoo! est actuellement de 36,5 Mds $ (action à 27,30 $) contre presque 296 Mds $ (action à 31,80 $) pour Microsoft, soit huit fois plus.

Donc au terme de l'ultimatum lancé par Ballmer (ce week-end), lorsque celui-ci menace d'engager une bataille de procurations et de laisser tomber l'OPA en cas de défaite :
Comme nous l'avons récemment indiqué au Conseil d'administration de Yahoo!, si nous ne faisons aucun progrès dans les négociations en vue d'un accord ce week-end, nous reconsidérerons les options disponibles. Nous vous informerons de la situation la semaine prochaine. Parmi ces options, soit lancer une bataille de procurations auprès des actionnaires de Yahoo!, soit retirer notre offre et nous concentrer sur de nouvelles opportunités, à la fois internes et externes.

As outlined in our recent letter to the Yahoo board, unless we make progress with Yahoo towards an agreement by this weekend we will reconsider our alternatives. We will provide updates as appropriate next week. These alternatives include taking our offer to Yahoo shareholders or to withdraw our proposal and focus on other opportunities, both organic and inorganic.
il oublie juste de préciser combien Microsoft a besoin de Yahoo!

D'autant plus maintenant que Ray Ozzie a révélé ses projets avec Live Mesh, et que Yahoo joue de plus en plus l'ouverture ! (Sans oublier Hadoop ou SearchMonkey...)

Voir le mémo de Ray Ozzie (texte)  :


Cette histoire me rappelle qu'en 2003, si mes souvenirs sont bons, Yahoo! a eu l'occasion de racheter Google, jugé trop cher à 3 Mds $ !!! Ce rachat manqué fut la chance de Google...

A contrario, si Microsoft rate l'acquisition de Yahoo aujourd'hui, ce sera la perte de Microsoft et des rêves de Ballmer de concurrencer Google un jour. Déjà qu'ils ont complètement loupé le virage Internet une première fois, c'est à présent l'occasion ou jamais (je me demande d'ailleurs si l'histoire leur offrirait une troisième possibilité, mais c'est peu vraisemblable).

Google serait vraiment doublement chanceux, au point que ça frise l'impossible ! Sauf l'esprit obtus de Ballmer, il va de soi.

Donc au vu du "peu" qu'il en coûterait à M$ d'après les chiffres ci-dessus, se lancer dans une bataille onéreuse et à l'issue incertaine n'aurait absolument aucun sens pour Microsoft.

Qui serait vraiment mal inspiré de refuser quelques dollars de plus à Jerry Yang, lequel a déjà donné sa parole qu'en cas d'augmentation la finalisation serait "certaine"...

[MàJ - 1er mai 2008] Apparemment, ça se précise...

Car dire que Yahoo! ne vaut pas moins de 3 trimestres de C.A. de Microsoft, ce serait vraiment de l'arrogance caractérisée (voilà que je parle comme Eolas !).

Ce qui précède explique pourquoi je pense que les déclarations de Ballmer ne sont qu'un coup de bluff de plus dans la gigantesque partie de poker qui se joue, aux enjeux encore incalculables (en cas de fusion, l'intégration reste un mystère). Car à trop vouloir tirer la corde...

Nous serons vite fixés, mais d'après vous qui est-ce qui a le plus peur de Google ?



Partager sur Facebook

, , , , , ,

Aucun commentaire: