Pages

samedi 11 octobre 2008

Ethique des liens


Formidable discours de Jay Rosen, dont j'ai déjà eu l'occasion de traduire un billet, qui explique en quoi les liens sont consubstantiels au Web, et que le fait de lier n'a absolument rien à voir avec les droits d'auteur ou la propriété intellectuelle.

Et s'il est vrai qu'outre Atlantique 95% des journaux ont des blogs, alors chez nous chaque rédaction devrait retranscrire ce discours, le traduire, l'analyser et le discuter en mettant tous leurs journalistes / éditeurs / rédacteurs autour de la table. Ne serait-ce que pour avoir une idée de ce à quoi pourrait ressembler un journalisme de liens...

Beaucoup de choses m'ont frappé, mais surtout celle-ci : en 1996, lorsque le Washington Post a mis en place son premier site, l'une des règles était de retenir l'utilisateur captif, l'idée sous-jacente étant qu'il pouvait TOUT trouver sur le site, donc à quoi bon l'envoyer ailleurs :
- don't send people away from your domain
- don't link out from the Washington Post to the rest of the Web
- why would we send you anywhere else ?
Jay Rosen concluant avec un sourire qu'en suivant cette logique cela revenait à dire que le site du Washington Post était TOUT le Web !

On voit bien là l'absurdité du raisonnement des journaux qui continuent à se comporter de cette manière.

J'ai déjà eu l'occasion de dénoncer cette pratique, aussi mauvaise que courante, de l'autoréférentialité à 100% de la presse dans Pourquoi je lie encore les journaux en ligne..., mais je conseille vivement à celles et ceux qui comprennent l'anglais d'écouter ce discours :



Toute la seconde partie sur les blogueurs mériterait un billet à part entière. Je le ferai sûrement un jour ou l'autre.

L'idée étant qu'un blogueur doit toujours en donner plus à son lectorat que ce à quoi celui-ci pourrait s'attendre en venant sur le blog : davantage d'infos, davantage de connaissances, davantage de liens, etc.

En un mot, éduquer mieux et plus que ce qu'on pourrait imaginer en cliquant sur un lien. Essayez juste avec celui-ci, pour voir (vidéo ici)...

Une leçon magistrale pour les blogueurs et ... les journalistes ! Qui auraient également grand profit à lire les billets de Média Chroniques et de ses contributeurs.

Avec en toile de fond cette question lancinante : Qu'attendre des États généraux de la presse ?


Partager sur Facebook

, , , , , , , , , , ,

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Tout bon journaliste n'a pas peur de donner ses sources. D'autant qu'elles le crédibilisent.
Le web fonctionne pareil.