Pages

jeudi 11 mai 2006

Le plagiat sur Internet - un cas d'école : Retailleau Fabrice, profession Cleptonaute !

Le plagiat sur Internet - un cas d'école : Retailleau Fabrice, profession Cleptonaute !

[MàJ - 3 juin 2008] Suite ... et fin (j'espère) !

Lors d'un récent article consacré à la crédibilité de l'information sur Internet, dans lequel je me réservais de revenir sur la création de la signature certifiée, j'avais été confronté à un cas de plagiat manifeste, résolu par un escamotage. Or après ma découverte d'hier, je m'aperçois que ce n'était que le commencement de mes surprises en matière de pompage éhonté de contenu.

Mais procédons dans l'ordre. Tout commence par l'analyse de mes stats, où je trouve un nouveau lien référent. Vu que j'aime bien voir et savoir qui pointe vers mon site, je clique le lien et j'arrive sur Les Mots qui Vendent : comment être en première page sur Google et exploser votre trafic internet !, avec un papier qui commence ainsi :
Comment être en première page sur Google et exploser votre trafic internet ! Que diriez-vous de « forcer » Google à vous envoyer des milliers de visiteurs chaque jour ? Pour positionner votre site aux meilleures places sur Google,...
Tiens, ces mots me sont familiers :


Et pour cause, puisqu'ils reprennent dans son intégralité le billet Optimisez votre positionnement dans les pages de résultats de Google que j'ai publié le 29 avril dernier.

Quelques observations à la volée :
  • le billet Comment être en première page sur Google et exploser votre trafic internet ! est daté du 17 février 2006, soit plus de deux mois avant la rédaction du mien ! J'ai dû écrire sous influence :-) ;
  • Aucune mention n'est faite de mon nom, aucun lien ne renvoie à mon billet (je m'en suis aperçu car les ressources pertinentes mentionnées au bas de l'article renvoient vers mon blog, il n'a pas dû s'en apercevoir vu qu'il recopie tout en bloc !). Par contre, impossible de copier-coller sur ses sites, il connaît le truc :-) ;
  • Chose qui me gêne encore plus, mon billet est une traduction autorisée par l'auteur, Dave Davies, que Kleptonaute a la magnanimité de citer en source sans autre indication (comparer avec mon préambule), c'est gentil de sa part...
  • Citer n'est pas interdit, c'est même fortement recommandé sur Internet, mais il y a l'art et la manière : voir la référence faite au même billet par Zorgloob, dans ce billet intitulé Améliorez votre positionnement sur Google.
  • [MàJ - 21h] Comme on me le signale en commentaire, Kleptonaute a déjà fait le ménage et enlevé mon billet. C'était prévu, voilà pourquoi la photo reste là pour rappeler le méfait. Et quoi qu'il en soit j'ai l'intégralité de ses blogs dans mon ordi. Maintenant que le lièvre est levé, nous verrons bien où il ira se cacher...
Suite à ce malheureux épisode, donc, j'ai décidé de m'intéresser de plus près à tel Retailleau Fabrice (si c'est son véritable patronyme), « Copywriter freelance » de son état (dont vous trouverez à la fin de cet article une liste, probablement non exhaustive, de 41 blogs et sites où il sévit), qui « signe » le billet :


Belle petite gueule, qui inspire confiance et sympathie. Ça pose son homme !

Qui se définit ainsi sur ses sites, non sans humour : « Je suis un scientifique qui a mal tourné : je suis devenu publicitaire ! », et se qualifie en vrac de concepteur - Rédacteur, Marketing Direct, VPC, PUB, Multimédia, Copywriting, Mailings, conception, rédaction, conception rédaction, Conseil et Création en vpc et marketing direct, publicité, presse, édition, concepteur rédacteur, concepteur publicitaire, concepteur rédacteur de site web, concepteur rédacteur web, concepteur rédacteur multimédia, conseil en marketing direct, etc., j'en passe et des meilleurs.

Il oublie juste ILLUSIONNISTE :


C'est vrai qu'il en faut des qualités pour ce Fregoli des blogueurs aux multiples identités : essentiellement Malcolm Saint Juste, mais aussi Scott Valmont, Serge Karamazov, Cool Raoul, James West, + les autres que je ne connais pas...

Quant à moi, pour les besoins de ce billet, je préfère l'affubler d'un surnom qui lui va comme un gant : Kleptonaute, le voleur de contenu... Car tout ce que j'ai dit jusqu'à présent n'est que roupie de sansonnet : j'ai téléchargé l'intégralité des 40 sites/blogs dans un PDF (plus de 3000 pages, quand même), et à vue de nez je dirais qu'au moins les trois quarts du contenu de ce monsieur sont pompés intrégalement ou presque, ce qui en fait des pages et des articles !

Comme il le dit quelque part en citant (tiens donc !) Christian Blachas : « La publicité nous manipule, mais elle le fait d'une façon saine et claire puisqu'elle annonce la couleur » ;-)

Je vais donc vous donner quelques exemples (je n'ai pas pu en recouper certains, mais j'imagine qu'il a dû aussi en prendre dans des livres...), pour le plaisir, car j'ai le sentiment d'avoir déjà perdu trop de temps avec ce Monsieur, mais si quelqu'un veut approfondir, libre à lui ou elle. Et comme j'imagine que suite à ce billet certains de ses sites pourraient disparaître, je tiens à disposition de qui serait intéressé l'intégralité de l' « œuvre originale » de Kleptonaute.

-secrets-marketing.blogspot.com

Comment créer une page d'accueil efficace - Original : Créer une page d'accueil efficace (plusieurs articles pompés...)

Pour la première fois voici comment faire partie du 1% de sites qui font vraiment de l'argent en ligne ! : « Vous êtes chef d'entreprise, entrepreneur, artisan, commerçant, indépendant, gestionnaire, particulier, salarié ou étudiant... », la suite sur le site de Laurent Dijoux. Kleptonaute conclut ainsi son billet :
Merci de votre confiance.
Mes 20 ans d'expérience du marketing direct et de la communication sont à votre service... Avec toutes les garanties, pour vous, d'un travail impeccable dans les délais impartis !
Nous voilà rassurés...

10 conseils pour développer votre trafic grâce au Marketing viral - Original : Dossier : le web-marketing 2

Les 10 règles d'or de l'e-mailing - Original : Les 10 règles d'or de l'e-mailing

7 conseils simples pour vous rapprocher de votre clientèle - Original : Le contenu est la base du succès, signé par Chris Hédé. De nombreux articles ont été pompés sur Marketing Internet, comme Quel contenu pour mon site web ?, par exemple (cf. Quel contenu pour mon site web ? sur -copywriter-freelance.blogspot.com)

Un autre blog qui semble correspondre aux goûts de notre gentil Kleptonaute est celui de Louis Durocher, dont j'ai trouvé au moins deux billets recopiés avec soin :

Comment les internautes voient les résultats de recherches est pompé sur -http://interactiv.blogspot.com, titre compris : Comment les internautes voient les résultats de recherches

Référencement et Google. Une étude de Google sur la conception des pages Web, idem : Référencement et Google. Une étude de Google sur la conception des pages Web, sur le blog très Google-like (-http://about-google.blogspot.com/, allez voir, ça vaut le détour) de Sieur Kleptonaute, qui n'hésite pas à pomper... Google, en transposant les lignes directrices aux webmestres dans son fameux 20 secrets pour être mieux référencé dans google...

Une dernière halte au cinéma avec Denise Richards, pour l'exemple, qui répète à l'identique la fiche de Pretty Celebrities, je n'ose imaginer les autres.

Bien, voilà pour ce petit panorama, je pense que ça suffira pour donner une idée du personnage. J'ai trouvé d'autres plagiats encore, mais en n'ayant exploré qu'environ 10% de l'ensemble, je suis sûr et certain que les exemples ci-dessus ne représentent que la partie émergée de l'iceberg !

[MàJ - le lendemain] Je vois que Kleptonaute me lit et qu'il commence à modifier ses liens (voir les commentaires ; mais bon, ça repousse le problème sans l'éviter) et à mentionner des sources :


Sans toutefois mettre la source en lien actif, ce qui serait la moindre des choses après ce qu'il a fait. En attendant il a restreint l'accès à son site avec mot de passe !


Enfin, c'est déjà un début...



Annexe : Kleptomania, le royaume enchanté de Retailleau Fabrice :
  1. Retailleau Fabrice
  2. Killer Copywriter
  3. Conseils et Solutions en Marketing Direct
  4. Copywriting Secrets
  5. Web Marketing Secrets
  6. Accroches Hypnotiques
  7. Conseil Marketing Direct
  8. Concepteur Multimédia
  9. Concepteur Rédacteur
  10. Copywriter Indépendant
  11. Stratégies
  12. Marketing Interactif
  13. Message Subliminal
  14. About Google
  15. Big Brother
  16. Attrape-Nigauds
  17. Charlatans et Escrocs
  18. Controverses
  19. Énigmes et Paradoxes
  20. Symboliques
  21. Malcolm Saint Juste
  22. Nulle Part Ailleurs
  23. Chagrin Amoureux
  24. Les Actrices
  25. Ava Gardner
  26. Anti Drogues
  27. Anti Viagra
  28. 1000 Questions
  29. Trucs Web
  30. Inspecteur Gadget
  31. Cyber Girls
  32. Bricol'Girls
  33. Best Blogs
  34. Best Videos
  35. Audimat
  36. Les Séries Cultes
  37. Vrai ou Faux
  38. Les Vaches
  39. Presse People
  40. Waouh!
Pour plus d'informations, téléchargez son CV (avec toutes les réserves d'usage, il l'a retiré depuis, probable qu'il était pompé autant que ses articles...), ou alors visitez son Copywriting Center :


ou appelez-le :


il vous donnera davantage de détail sur ses missions :


et son métier :


(cette fois il a fait encore plus fort, puisqu'il a écrit deux billets à partir d'un seul document original, la fiche concepteur-rédacteur de l'AACC, l'Association des Agences Conseils en Communication : s'il vous dit que c'est une question de confiance, il faut le croire !)

Comme me disait l'ami Erazor, le petit Retailleau il va couiner quand il va lire ça : je l'espère bien, je n'aime pas qu'on me prenne pour un ... couin !


Dans un épisode précédent, intitulé Le plagiat sur Internet - un cas d'école : Retailleau Fabrice, profession Cleptonaute !, j'invitais Fabrice Retailleau à s'exprimer en commentaire, ce qu'il vient de faire. Or vu la nature du commentaire, je préfère le transformer en billet, aussi bien au titre du sacro-saint « droit de réponse » que pour lui donner autant de visibilité qu'en a eu l'article à l'origine de cette affaire.

Mise à jour le lendemain, 23 mai 2006

Celles et ceux qui auront lu ce blog entre hier et aujourd'hui noteront qu'entre-temps j'ai supprimé les liens de son message, chose que je n'avais pas fait dans un premier temps par souci d'honnêteté. Voici mon message d'hier :
Je vous livre son commentaire tel quel, sans aucune censure de ma part, même si je trouve que l'allusion finale à la Kommandatur n'a pas sa place. Mais bon, à chacun ses mots, et à lui la parole : ...
Cela m'a d'ailleurs valu des remarques - justifiées - en commentaire, auxquelles j'ai répondu en exposant mon point de vue (voir les 6 premiers commentaires).

Alors pourquoi ce revirement entre hier et aujourd'hui ? Parce qu'entre-temps j'ai reçu un message de Joël Ronez qui me demandait si j'étais au courant de cette page :

où F.R. reprend le billet de Joël en le qualifiant de « poudre aux yeux » !

Donc apparemment il continue de s'amuser, mais comme il ressort assez clairement des définitions de Kleptonaute / Kleptomania qu'il reprend à son compte :
Kleptonaute : Voleur de contenu, copieur-colleur, rédacteur voleur, récidiviste, plagieur, pompeur, copycat, recopieur, cleptonaute, Fregoli des blogueurs, kleptomaniaque, copiste

Kleptomanie : Dans le monde réel, la kleptomanie se caractérise par des vols impulsifs, sans organisation, portant la plupart du temps sur des objets sans valeur. Dans le monde virtuel, le voleur kleptonaute n'est pas motivé par la valeur du contenu dérobé, ses vols de contenu n'ont pas de motifs financiers. L'intensité de la pulsion éprouvée durant l'acte de vol de contenu permettrait au voleur kleptonaute de surmonter une phase dépressive, causée par exemple par un chagrin amoureux, la mort d'un proche ou une injustice.

Ses vols de contenu ne sont pas prémédités. D'ailleurs, il se préoccupe peu, au moment du vol de contenu, des risques qu'il a de se faire arrêter, des foudres qu'il peut déclencher par son comportement suicidaire ou pire du lynchage sur la place publique dont il peut être l'objet.

De plus, le kleptonaute agit toujours seul, sans la complicité d'autres personnes. Même si son intention n'est pas de nuire, le kleptonaute est conscient de ne pas agir correctement en collectant et en centralisant les informations qu'il trouve pertinentes.

Kleptomania : Royaume enchanté du kleptonaute
il n'a pas l'air de bien mesurer la gravité de la chose, puisqu'il minimise et récidive, chose qu'il a intentionnellement négligé de mentionner hier dans sa galaxie...

Oubli ô combien coupable ! Or puisqu'il aime les citations, en voici une qu'il aurait intérêt à méditer : « Errare humanum est, perseverare diabolicum ».

Et qu'on vienne plus me dire que dans cette histoire, c'est lui la victime ! Franchement, sur ce coup, je n'ai pas eu la même clairvoyance que JB Boisseau, qui observait justement dès le départ :
Désolé, mais cette réponse est aussi grotesque qu'inacceptable. Je n'ai personnellement aucune pitié pour ces gens qui disent s'autodétruire par amour et qui, en réalité, ne font que détruire les autres (ou plutôt dans ce cas leur travail).
La seule chose à faire était de s'excuser sobrement... mais le respect des autres, ça ne vient certainement pas du jour au lendemain.
Ça m'apprendra... [Début]



Message que j'ai reçu hier (22-05-06), sans liens

Retailleau Fabrice : Les Confessions d'un ex « kleptonaute »

Je n'ai pu m'empêcher de mettre la main dans le pot de confiture (je sais...c'est très mal) alors que j'aurais du me retrousser les manches et les mettre dans le cambouis de l'écriture (comme je l'ai toujours fait)...mais que voulez-vous ?

Pour des raisons personnelles que je ne souhaite pas détailler ici - car trop douloureuses - je me suis lancé dans la création «frénétique» de Blogs (13 blogs pour le seul mois de janvier 2006 ! voir annexe)... ce n'est pas une justification...c'est juste une précision... j'ai mis les mains dans le sucre du plagiat et je me suis "carbonisé" comme d'autres avant moi (littérature, peinture, industrie, écoles, universités, musique, cinéma, télévision mais ne comptez pas sur moi pour vous citer quelques noms célèbres, je n'ai pas pour habitude de montrer les gens du doigt même quand ils ont commis une faute)... au moins, j'ai tenté et expérimenté quelque chose (voir commentaire de kilroy) et j'ai attiré l'attention de Jean-Marie qui s'est intéressé à mon cas... Ma galaxie virtuelle, c'est bien plus de 40 blogs... Peut-être finirez-vous par les découvrir au hasard de vos surfs ?

Dans le monde réel, la kleptomanie se caractérise par des vols impulsifs, sans organisation, portant la plupart du temps sur des objets sans valeur. Très souvent le kleptomane souhaite inconsciemment « se faire prendre ». Cela peut sembler bizarre mais de nombreuses études le démontrent.

Mes emprunts ponctuels (sans maquillage) n'avaient pas de motifs financiers. Je ne les ai pas prémédités. J'ai toujours agi seul, sans aucune aide extérieure. Même si mon intention n'était pas de nuire, je suis conscient de ne pas avoir agi correctement en collectant et en centralisant dans mes « blogs concepts » certaines informations que je trouvais pertinentes...et certains liens que je trouvais utiles. J'ai également écrit quelques billets quand j'en avais le temps ou l'envie...

Je dois préciser à tous que mon CV n'est ni "truqué" , ni "pompé" comme le suggère Jean Marie... que j'espère (pourquoi pas) avoir la chance de rencontrer un jour puisqu'il me témoigne autant d'intérêt...C'est promis Jean-Marie, je mettrais plus d'énergie à développer mon propre contenu plutôt qu'à l'emprunter à Pierre et Paul... Je ne sais pas si je vais faire un carton (ce n'était d'ailleurs pas mon objectif) mais c'est gentil de le penser et de me reconnaître un certain talent... Les gens qui me connaissent savent pourquoi j'ai "dérapé" sur ce coup là... Et ils me comprennent...Tout n'est pas si simple en effet !!! Christophe Rocancourt ne l'est pas devenu du jour au lendemain...

En attendant, j'aimerais savoir comment je peux continuer à centraliser les informations qui m'intéressent dans certains de mes blogs-notes virtuels sans risquer de passer pour un kleptonaute, un voleur de contenu, un copieur-colleur, un rédacteur voleur, un récidiviste, un plagieur, un pompeur, un copycat, un recopieur, un cleptonaute, un kleptomaniaque, un copiste, un fregoli des blogueurs... Comment reprendre un contenu pertinent de façon légale ?

Je sais que ce n'est pas une excuse mais j'ai été souvent plagié dans le monde réel... et comme Effisk j'ai fini par prendre la chose du bon côté : le plagiat est en effet d'une certaine façon la reconnaissance de la valeur d'un travail bien fait ! J'ai été copié dès mes débuts...ce qui prouve que je fais du bon boulot ! Je n'ai jamais attaqué les auteurs tout simplement parce que c'est inutile (il s'agissait essentiellement de mailings, d'annonces presse, etc.) et parce que je préfère mettre mon énergie créative ailleurs...au service des résultats et du retour sur investissement ! Et croyez-moi dans ce domaine le plagiat ça marche pas !!! Mais ça...ceux qui n'ont jamais vendu par écrit ne le savent pas...et surtout pas ERAZOR qui n'a pas encore compris que j'étais devenu malgré moi " l'arrosé arroseur "

Je remercie les personnes indulgentes qui me soutiennent ou qui m'ont compris (elles se reconnaîtront) et qui ont des jugements plus nuancés sur cette triste affaire dont je ne suis pas fier mais qui a au moins l'avantage de soulever quelques questions intéressantes... et de faire parler de moi ! Pour les autres allez-y ne vous gênez pas !!! Faites du bruit ! Hurlez avec les loups! Faites du « google bombing » ...Laissez-vous aller à vos plus bas instincts ! C'est tellement courageux derrière un écran ! Tellement jouissif ! Vous m'auriez sûrement dénoncé à la Kommandantur pendant l'occupation, n'est-ce pas ?

Annexe :

Voici en bonus pour ceux que ça intéresse : (…)

La Chronologie de ma blogosphère, Le royaume enchanté de kleptonaute (mot inventé par JM : le seul qui ait fait un véritable travail d'analyse...Malgré quelques erreurs d'appréciation - et non pas du " Paris Match" ou du " Libération" comme d'autres). Voici donc ma galaxie virtuelle : la partie visible de mon iceberg en fait !!!


"Regarde la poutre qui est dans ton oeil avant de regarder la paille qui est dans celle de ton voisin." (La Bible) »

Envoyé par Retailleau Fabrice à Adscriptor le 5/22/2006 02:17:58 AM [Début]

, , , , ,

19 commentaires:

Sébastien Billard a dit…

En fait c'est un copycat plus qu'un copywriter.

Pour que ta vengeance soit plus savoureuse, mets son nom dans le title de ton billet, tu sera ainsi encore plus visible quand un éventuel employeur fera une recherche dans Google sur le nom du copiste ;)

Jean-Marie Le Ray a dit…

@ Sébastien, je l'ai mis mais l'URL de blogger a une longueur limitée. Mais bon je doute que sa petite galaxie survive bien longtemps...
J-M

Bilyboylindien a dit…

Pour le coup il a virer l'arcticle et son cv, je dois dire que le blog à son nom est aussi le meilleur, finalement celui ci il l'a p'tetre fait seul :)

coco a dit…

je me demande bien quelle est sont but, tire t-il de l'argent, ou juste un plaisir personnel de pouvoir constitué une large gamme de sites web.

Ceci dit, centralisé les informations concernant le referencement n'est pas une mauvaise idée.
Mais il est sur qu'il faut respecté les auteurs..

AW a dit…

Il a modifié les liens de certains articles, exemple :
http://secrets-marketing.blogspot.com/2006/05/comment-crer-une-page-daccueil.html
http://secrets-marketing.blogspot.com/2006/05/comment-crer-une-page-daccueil-plus.html

ou alors :
http://secrets-marketing.blogspot.com/2005/11/pour-la-premire-fois-voici-comment.html
http://secrets-marketing.blogspot.com/2005/11/comment-faire-partie-du-1-de-sites-qui.html

Trés bien ton article Jean Marie !

Malaiac a dit…

L'article est retiré mais on apercoit son lien sur le cache Google

AW a dit…

il a aussi rajouté des mentions speciales :
Remerciements aux auteurs
Je tiens à remercier les spécialistes des différentes disciplines qui, par leur expertise, contribuent à la réussite de ce blog. Un remerciement spécial à Jean-Marie Le Ray pour ses précieux conseils. Un professionnel à lire et à relire pour éviter quelques erreurs de jeunesse...

Jean-Marie Le Ray a dit…

@ AW : ça m'étonne pas du gars. Déjà pour faire ce qu'il fait faut pas être très intelligent. S'il avait mis toute son énergie et son savoir-faire pour développer un seul site bien à lui, je suis sûr qu'il aurait pu faire un carton. Alors que là, il risque des ennuis, juste pour se faire mousser. Changer les liens sans enlever carrément l'article pompé, ça rime à rien. Puisqu'il me lit apparemment, mon conseil c'est « vire tout immédiatement, avant que quelqu'un t'attaque en justice ou que Google t'enlève définitivement de son index ». Parce qu'après ça sera bien plus dur pour lui de se positionner, voire impossible, et ça pourrait lui coûter beaucoup plus cher. Alors au lieu de continuer à jouer au con, il devrait juste considérer mon billet pour ce qu'il est : un avertissement à l'amiable.
J-M

Kilroy a dit…

La méthodo de ce gars est intéressante. Des sites différents linkés les uns aux autres. Leur seul but semble de se positionner sur des expressions précises. Il n'est pas dit que ça marche tant que ça, en tous cas pas sur toutes les expressions. Le problème c'est que la majorité de ses sites sont au même endroit.

J'ai fait quelques recherches sur ses contenus. En cherchant des portions de textes assez longues, on retrouve facilement ses sources. Wikipedia, l'Express.

Reste que certains de ses sites sont intéressants. Celui qui est consacré aux vaches m'a rappelé que la Cow Parade était en cours à Paris. Un détail important que j'avais oublié !

Jean-Marie Le Ray a dit…

@ Kilroy : « La méthode de ce gars est intéressante. »
Oui, c'est bien ce que je disais plus haut, s'il mettait son savoir-faire au service de SES sites et de SON contenu, il pourrait faire un carton. Maintenant, il a matière à réfléchir, s'il est vrai que du négatif ou peut tirer du positif, c'est l'occasion ou jamais...
J-M

Alice a dit…

Franchement il faut tous vous faire soigner et vite!!!
Il y a des règles qui valent pour tous sur internet et même pour vois monsieur JM... quand on découvre ce genre de problème on se met une première fois en contact avec la personne, pour exprimer poliment son désaveu et ses souhaits. Là je me suis renseignée, vous avez été le pourrir direct sans rien lui demander. Alors pas de leçon de classe SVP.
Quant à l'intelligence ou à la bonne foi de M JM qui a l'air d"vaoir une belle pteite cour d'aigris fanatiques, il y a untruc qui me chifonne gravement; comment l'avez vous trouvé dans le référent de vos stats lui l'affreux méchant qui justement n'a pas fait de lien vers chez vous... Bizarre autant qu'étrange non?
Alors stop les paranos, les copies d'écrans et les leçon de morale.
Les gens qui ont vraiment du talent n'ont pas besoin de traquer les copieurs avec haine, il gardent la classe.

Jean-Marie Le Ray a dit…

@ Alice

Une opinion intéressante ! Franchement pour franchement, lorsque je me suis aperçu du plagiat (j'explique comment dans mon billet), la première chose qui m'est venue à l'esprit n'a pas été de faire ce billet mais de contacter directement F.R.
Et c'est très probablement ce que j'aurais fait si seul mon billet avait été plagié.
Mais en fouillant un peu et en découvrant l'ampleur de la supercherie, des dizaines et des dizaines d'articles plagiés, pour ne pas dire des centaines - je n'ai pas vraiment le temps de tout contrôler -, je me suis vite dit que le contacter pour un seul article n'aurait pas eu le moindre effet !
Une opinion corroborée par la suite en voyant qu'au lieu de faire amende honorable, il continue de faire sa petite cuisine.
Enfin, je considère ce billet pour ce qu'il est : un avertissement à l'amiable. D'autres que moi auraient pris des voies beaucoup plus radicales qui auraient pu lui coûter bien plus cher. Donc s'il est intelligent, j'espère qu'il comprendra qu'il a franchi la ligne jaune mais qu'il est pas trop tard pour revenir en arrière. D'autant plus qu'il a un certain talent, j'en suis convaincu. Alors pourquoi le gâcher en pompant comme un malade à tort et à travers. S'il mettait autant d'énergie à développer son propre contenu qu'il en met à piquer celui des autres, je suis persuadé qu'il ferait un carton, je l'ai déjà dit en commentaire.
Au bout du compte, chacun réagit comme il sent, et pour ce qui me concerne, ma réaction a été proportionnée au tort subi tel que je l'ai perçu. Inutile d'entrer dans les détails, ça ne regarde que moi et ma liberté d'exister sur Internet.
Enfin s'il me lit, je ne serais pas fâché qu'il me laisse son commentaire et sa version de l'histoire.
Voilà. Quant à me faire soigner, non merci, je vais très bien. Bises :-)
J-M

effisk a dit…

héhéhé, Jean-Marie découvre maintenant le plagiat ;-P

A partir du moment où on met du contenu sur internet, on est sûr de se le faire piquer un jour ou l'autre.

C'est encore plus vrai lorsque le contenu en question a de la valeur.

Je gueulais comme un pourceau quand on me piquait mon travail publié sur le web autrefois... cela m'arrive encore de temps en temps... mais c'est peine perdue.

Aujourd'hui, j'esaye de prendre la chose du bon côté : le plagiat est d'une certaine façon la reconnaissance de la valeur de ton travail...

Et puis bon, il y a quand même une petite récompense...

fabrice retailleau

retailleau fabrice

Le pauvre vieux, il est grillé sur le web :p

Jean-Marie Le Ray a dit…

Comme je l'y avais invité, Fabrice Retailleau a utilisé son droit de réponse ici.

jean-Christophe Courte a dit…

Allez, on prends cela sour une autre angle…
Ce que vous écrivez est de qualité et c'est une des plus belles récompenses que d'être pillé…!
Amicalement…

Etienne a dit…

Excellent billet, je comprends que vous soyez copié !
J'ai eu un souci dernièrement avec un agrégateur de flux RSS qui avait conservé l'ensemble de mon blog dans un historique. Le tout linké avec quelques 500 sites.
Enorme !
Stupéfait et très énervé de la chose, je l'ai appellé et lui ais envoyé un mail.
Entre temps, j'ai prévenu quelques blogueurs et webmasters...j'avoue, je n'ai pas été super fin sur ce coup!
Ce litige a pris de belle proportion... Heureusement une personne très influente en ligne et qui avait déjà connu le problème a appellé cet agrégateur.
L'histoire s'est plutôt bien soldée, mais je vous avoue que j'ai passé quelques mauvaises journées...
J'ai depuis rencontré le même souci avec une autre personne.
Si cela vous intéresse:
http://www.blog-ebusiness.com/index.php/2006/12/18/27--important-duplication-de-contenu-wwwblog-ebusinesscom
A bientot
Etienne

discodog a dit…

Eh ben,tu devais etre faché pour rédiger un si long billet :p

En tout cas ,tu lui as donné une bonne lecon et tout en finesse.
Bravo

nympho a dit…

Je suis d accord il ne faut pas se laisser faire par ces copieurs. Maintenant s'il fallait se venger a chaque fois, ca fait une sacree perte de temps.
PS: Desole pour les accents, j'utilise un clavier qwerty.

heliosolaire a dit…

vraiment terrible cette histoire!!