Pages

lundi 8 mai 2006

Téléphonie mobile : le prochain milliard d'utilisateurs de Google


À l'heure de la prochaine guerre sur le point de chambouler nos vies numériques, celle de la téléphonie mobile, je voudrais revenir sur la diapositive n° 16 de la fameuse présentation de Google aux analystes, passée un peu trop inaperçue, et sur laquelle on n'insiste pas assez.


Dans ce but et pour mieux l'analyser, notamment à la lumière des nombreux signes indiquant que la firme de Mountain View poursuit avec constance sa mise en œuvre effective, rien de tel que de la replacer dans le cadre de la stratégie globale de Google, qui l'inscrit parmi ses priorités sous le volet Build the Biggest Footprint :


Numéro cinq des sept domaines stratégiques identifiés par Google :
  1. Être leader dans la recherche...
  2. Offrir un système publicitaire plus exhaustif...
  3. Résoudre les besoins et les souhaits des utilisateurs au-delà de la recherche...
  4. Bâtir le top des infrastructures matérielles & logicielles...
  5. Étendre le plus possible notre sphère d'influence
  6. Optimiser au maximum les opportunités énormes qui s'offrent à nous...
  7. Nous positionner comme maître à penser, dans l’industrie et pas seulement...
Or étendre sa sphère d'influence est une évolution naturelle, parfaitement cohérente avec la mission proclamée par Google, pour qui il s'agit de capter toute l’information du monde (et pas seulement une partie), information qui est loin de concerner exclusivement l'Internet : téléphonie, presse, radio, télévision, cinéma, vidéo sur Internet, etc., les nouvelles opportunités à saisir sont nombreuses (point 6 ci-dessus)...

Les commentaires d'Eric Schmidt qui accompagnent la diapositive, titrés More details on mobile devices and the global market, nous apportent d'ailleurs des précisions éclairantes, en donnant des mots et des chiffres qui valent leur pesant d'or ! Plusieurs éléments importants se dégagent :

Davantage de détails sur les plateformes mobiles et le marché global
  1. Dans ce contexte (capter toute l'information du monde), les plateformes mobiles jouent un rôle crucial ;
  2. l’Inde, la Chine et l’Amérique Latine occupent un rang de choix dans les préoccupations de Google, un positionnement stratégique parfaitement corroboré par ce qui se passe en Chine ;
  3. la pénétration des plateformes et dispositifs mobiles dépasse de loin celle des ordinateurs de bureau et portables (bassin d'utilisateur évalué à 1 milliard de téléphonautes, donnée à mettre en rapport avec les quasi-700 millions d'internautes - et moi, et moi, et moi... - estimés par ComScore au mois de mars 2006) ;
  4. 4 milliards de terriens n’ont jamais fait un appel téléphonique = 4 milliards d'utilisateurs potentiels supplémentaires (dont 79% qui sont hors des États-Unis et 67% qui ne parlent pas l’anglais, ou peu) ;
  5. d’où le double impératif de fournir des plateformes et dispositifs polyvalents, et de localiser nos produits pour les rendre disponibles et pertinents à tous ceux qui parlent d’autres langues que l’anglais ou qui n’ont pas encore l’accès à l’informatique.
Ce qui précède explique par conséquent bon nombre d'annonces faites par Google (et les autres...) ces dernières semaines, voire ces derniers mois :
Il suffit maintenant de faire 1 + 1 + 1 +...
  1. avec la mise en place de réseaux Wi-Fi à grande échelle, Google acquiert la maîtrise d'un pan crucial de la technologie mobile ;
  2. avec la reconnaissance vocale, Google numérise votre voix pour la transformer en requête intelligible au moteur ;
  3. avec la traduction automatique, le cas échéant Google traduit votre requête dans la langue pertinente pour mieux cibler ses AdWords / AdSense...
  4. et avec la toute récente géolocalisation pour les mobiles,

pour que ça nous donne une idée de ce qu'est ... Google en 3D : largeur, hauteur et profondeur !

L'enjeu étant l'intégration informatique - téléphonie - Internet, ce que confirme la concurrence, dans l'interview accordée aujourd'hui à John Battelle par Ray Ozzie :
J.B. : - What does Windows look like in five to 10 years? Are we going to lose folders, icons, and mice?
R.O. : - The question is, What do we want to do with the fusion of our mobile devices, our PCs, and the Web itself? We're in the early stages of that. When I work with groups at Microsoft, I say that when you're envisioning the user environment, don't tell me what the next desktop is going to look like. Tell me how I'm going to use the desktop with my other devices tied together by the Web.
Traduction :
J.B. : - À quoi ressemblera Windows dans 5 ou 10 ans ? Aurons-nous encore les dossiers, les icônes, la souris ?
R.O. : - La vraie question, c'est : que voulons-nous faire avec l'intégration entre plateformes mobiles, PC et le Web ? Nous n'en sommes qu'au début de notre réflexion. Chez Microsoft, lorsque j'anime un groupe de travail, je leur dis : lorsque vous pensez à l'environnement utilisateur, ne me dites pas à quoi ressemblera l'ordinateur de bureau nouvelle version. Dites-moi plutôt comment j'utiliserai l'informatique de bureau en couplage avec mes autres dispositifs et avec le Web en trait d'union.
Ceci explique cela, voilà pourquoi dans un autre article à peine publié, le Wall Street Journal nous annonce que la recherche sur les mobiles est la prochaine conquête technologique qui va secouer les principaux acteurs planétaires (nommément Google, Yahoo et Microsoft) : The Next Tech Battle: Internet Searches on Cellphones

Oui, la téléphonie, une nouvelle bataille mondiale, une de plus...



P.S. J'allais oublier : à mon avis, les principaux opérateurs de téléphonie mobile vont suivre de près l'évolution des choses, il paraîtrait même que certains s'inquiètent déjà ! On peut même se demander si Auchan Telecom choisit bien son moment ?

Si vous avez 1 400 dollars à dépenser (ou à investir, c'est selon), vous pouvez toujours commander le rapport de visiongainintelligence.com, titré « Google in mobile and wireless: Analysing the impact and assessing the threat of the search giant’s market entry » (Google opérateur de téléphonie mobile et sans fil : analyser l'impact, évaluer la menace de l'arrivée sur ce marché du géant de la recherche). Cliquer sur l'image pour voir la table des matières :


Visiongainintelligence.com évalue par ailleurs le nombre d'abonnés mobiles à près de 3 milliards et demi de personnes à l'horizon 2011 :


Pendant ce temps, la concurrence : Yahoo a récemment passé un partenariat avec Helio, et Microsoft, fort bien positionné dans ce secteur depuis longtemps déjà, ouvre demain sa conférence annuelle dédiée aux développeurs de dispositifs mobiles et embarqués, MEDC 2006, ou Mobile & Embedded Developer Conference, peut-être une occasion d'en savoir plus sur SenseWeb (la suite ici)...

Pas étonnant tout ça, avec autant de futurs petits téléphonautes à choyer, bichonner, fidéliser !

Tags , , , , , ,

2 commentaires:

JB Boisseau a dit…

C'est marrant mais Ray Ozzie a une réponse qui recoupe un thème que j'essaie de faire émerger en vain dans la blogosphère française : l'intégration desktop-webtop.

Jean-Marie Le Ray a dit…

@ JB : pourquoi en vain ? Tu pourrais développer ? Tu as déjà écrit un billet là-dessus ? Des précisions, des précisions :-)
J-M