Pages

vendredi 5 septembre 2008

Google Chrome sur clé USB !

Google Chrome sur clé USB !

On dirait bien que la légèreté et la portabilité de Google Chrome sont déjà à l'œuvre, puisqu'il semble possible (je n'ai pas testé) de l'installer directement sur une clé USB, il suffit de décompresser les fichiers !


Tous nos paramétrages étant sauvegardés, on peut retrouver de suite ses petites habitudes.

Vous pouvez télécharger l'exécutable sur le site allemand qui l'a créé, ou ici, en français. Et si comme moi vous ne comprenez pas l'allemand, il y a toujours le recours de Google Translate (oui, je sais, la traduction automatique, c'est pas parfait !)...

Voir également d'autres applis portables. Via Tutto Volume.

N.B. Certain(e)s pourront penser que l'info n'a pas grande valeur en soi, ce n'est pas mon avis et j'expliquerai bientôt pourquoi. En attendant, dès ses premiers jours de mise en ligne, Google Chrome a déjà conquis environ 1% des parts de marché en France et dans le monde, ça peut paraître peu, mais en fait c'est ÉNOOORME !

Liens connexes :

Google Chrome : projet de navigateur signé Google...
Google Chrome : Big Browser est arrivé
Google Chrome : mon navigateur par défaut !
Google Chrome : conditions d'utilisation


Partager sur Facebook

P.S. Info déjà publiée par Google XXL. Mais si quelqu'un le teste sur USB, ce serait sympa de nous donner des détails :-)

, , , , , ,

7 commentaires:

Raphaël a dit…

Pour information, Firefox est aussi disponible de cette façon depuis des lustres : http://portableapps.com/apps/internet/firefox_portable

Claude a dit…

Je suis très surpris de la réussite de Chrome aussi rapidement. Je l'ai moi-même testé et j'ai eu le privilège de le faire planter au bout de deux jours. Une page avec six ou sept onglets qui a entièrement disparu. Je ne connais pas l'origine du bogue, je n'ai pas eu de message particulier et je suis surpris de ce que l'ensemble des onglets ait disparu. Je croyais naïvement à la notion de "bac à sable", où chaque page était censée faire ses besoins... Ben, ce n'est pas encore parfait (ou je n'ai pas tout compris).
En revanche, je trouve l'interface vraiment sympathique et j'attends avec une certaine impatience les versions Mac et surtout... surtout... La possibilité de faire un zoom général sur une page au lieu d'un simple agrandissement des polices, qui aujourd'hui sent vraiment trop son XXieme siècle...
Pour l'instant, je reviens à Opera...

NB Le zoom général est une invention absolument nécessaire quand comme moi on surfe sur sa télé LCD depuis son canapé, sur laquelle est branché un mac mini sur la prise HDMI... A 3 ou 4m de distance, on a la vue d'un homme de 80ans...

Szarah a dit…

Il y a longtemps que j'embarque FF, et d'autres applications, sur une clé USB.

Monsieur Le Ray, je lis votre enthousiasme pour Chrome et je voudrais vous livrer ces pistes de réflexion :

- qui donc a besoin d'un enième navigateur, surtout d'un dédié à des applications-gadgets ?
- les nouveautés de Chrome seront copiées rapidement;
- Chrome sert surtout à montrer à l'internaute qu'il a le droit de choisir son navigateur;
- GG a renouvelé son partenariat pour trois ans avec Mozilla;
- même s'il échoue, Chrome aura tiré les marrons du feu pour FF;
- Chrome est un IE-killer avant tout.

Je connais vos déboires avec FF, je compatis mais pas assez pour vous emboîter le pas dans l'adoption de n'importe quelle autre solution qui se présente opportunément (sourire).
1% d'audience immédiate, ça ne m'impressionne vraiment pas : on verra à la consolidation, dans un an.
Le buzz retombe déjà, les critiques fusent, ... ce sera peut-être le premier vrai flop de Google.

@ Claude : pour zoomer, avez-vous essayé "Ctrl+ le plus du pavé numérique" sous IE ? Depuis IE5, ça marche et c'est un vrai zoom, pas seulement un agrandissement du texte.

Jean-Marie Le Ray a dit…

Szarah,

Comme souvent, nous sommes d'un avis diamétralement opposé.

"Chrome sert surtout à montrer à l'internaute qu'il a le droit de choisir son navigateur"

Exact, et j'ai choisi le mien : Chrome :-)

Je suis las des plantages à répétition de FF, qui est devenu une véritable usine à gaz, et Chrome tombe fort opportunément, comme vous le faites remarquer.

On a dit de Chrome qu'il n'y avait rien de révolutionnaire et que ce n'était qu'un patchwork de fonctionnalités prises - ou copiées - ici et là.

Soit. Mais encore fallait-il être capable de les mettre de façon intelligente, ce qu'a fait Google comme je l'indique ici. C'est mon avis et ça n'engage que moi, c'est clair.

Mais disons que mes pistes de réflexion sur le sujet semblent assez éloignées des vôtres (ex. "qui donc a besoin d'un enième navigateur, surtout d'un dédié à des applications-gadgets ?" est selon moi une perception totalement caricaturale de ce que pourrait devenir Chrome, que je considère comme une rupture avec l'existant. Et je ne suis pas le seul, car aux côtés des critiques négatives, justifiées, pertinentes, émanant de personnes compétentes, etc., surgissent aussi des critiques positives, justifiées, pertinentes, émanant de personnes compétentes (je ne parle pas de moi :-), etc.

Et de même que vous pensez que Chrome pourrait être le premier vrai flop de Google, mon intuition va dans le sens contraire : une réussite de plus, destinée à changer la donne du marché des navigateurs durablement.

Ne serait-ce qu'en copiant de toutes parts les nouveautés intéressantes de Chrome. Ce qui sera bien un témoignage que ce énième navigateur était vraiment nécessaire.

Et que les internautes en avaient besoin. Pas tous, je vous l'accorde !

Jean-Marie

Claude a dit…

@szara

Il me semble qu'il n'existe pas d'IE7 sous Mac... :-)

Autre problème, rédhibitoire celui-là, qui fait que j'ai abandonné Firefox III (et Chrome aussi d'ailleurs), c'est que Babylon (qui donne une traduction d'un mot dans une page Web) ne fonctionne avec aucun des deux. Dans Firefox, il se plante de mot et me donne la traduction de ceux à côté (j'avoue connaître assez bien le sens des prépositions en anglais, généralement) et dans Chrome pour une raison qui m'échappe, aucun mot n'apparaît...

Claude a dit…

Un description sur Wired de Chrome:

http://www.wired.com/techbiz/it/magazine/16-10/mf_chrome

Szarah a dit…

Je comprends votre enthousiasme, monsieur Le Ray : Google vient de vous délivrer d'un calvaire quotidien.
Vous êtes content et vous le dites.
C'est un peu comme si vous présentiez votre nouvelle fiancée (sourire).
Elle est même sur clé USB, dis donc ! (je plaisante).

Etes-vous déjà prêt à considérer qu'une entreprise qui fournit gratuitement d'excellents produits de première nécessité mérite par là de régenter le monde ?

J'espère que vous savez facilement mettre le feu à vos idoles.

Parce que, bon, il faudra bien que quelqu'un vous délivre de Chrome quand vous serez redescendu sur terre (sourire).