Pages

mercredi 3 septembre 2008

Google Chrome : conditions d'utilisation

Google Chrome : conditions d'utilisation

[MàJ - 4 septembre] Apparemment, le malentendu est réglé (en français)...

[MàJ - 8 septembre] Position officielle de Google sur la question. Voir également ici.

* * *

Un billet de Read/Write Web analyse certaines clauses des conditions d'utilisation de Chrome, en mettant en évidence la section 11 (Licence relative à votre Contenu). Or ne trouvez-vous pas que les points 11.1 et 11.2 (c'est moi qui souligne) :
11.1 Vous conservez les droits d'auteur et tous les autres droits en votre possession vis-à-vis du Contenu que vous fournissez, publiez ou affichez sur les Services ou par le biais de ces derniers. En fournissant, publiant ou affichant le contenu, vous accordez à Google une licence permanente, irrévocable, mondiale, gratuite et non exclusive permettant de reproduire, adapter, modifier, traduire, publier, présenter en public et distribuer tout Contenu que vous avez fourni, publié ou affiché sur les Services ou par le biais de ces derniers. Cette licence a pour seul but de permettre à Google d'afficher, de distribuer et de promouvoir les Services et peut être révoquée pour certains Services, selon les dispositions des Conditions supplémentaires applicables à ces Services.

11.2 Vous admettez que cette licence inclut le droit pour Google de rendre ce Contenu disponible pour d'autres sociétés, organisations ou individus partenaires de Google pour la mise à disposition de services syndiqués, ainsi que le droit d'utiliser ce Contenu en relation avec la mise à disposition de ces services.
ressemblent furieusement au point 1 des conditions d'utilisation relatives au contenu utilisateur transféré sur Facebook :
En transférant votre Contenu utilisateur où que ce soit sur le site, automatiquement vous accordez, déclarez et garantissez que vous avez le droit d'accorder à la Société une licence - irrévocable, perpétuelle, non exclusive, transférable, libre de droits, mondiale (assortie du droit de sous-licencier) - d'utiliser, de copier, d'exécuter et d'afficher publiquement, de reformater, de traduire, d'extraire (en tout ou en partie) et de distribuer ce Contenu utilisateur à quelque fin que ce soit, en relation avec le site ou avec sa promotion, ainsi que de mettre au point des produits dérivés et d'incorporer tel Contenu dans d'autres produits, de même que vous accordez et autorisez l'exploitation de sous-licences sur lesdits produits. À tout moment, vous pouvez retirer votre Contenu utilisateur du site. Si vous choisissez de le faire, la licence accordée ci-dessus s'éteindra automatiquement, même si vous reconnaissez que la Société peut archiver et conserver des copies de votre Contenu utilisateur.
Voilà qui ne va certes pas rassurer celles et ceux qui s'inquiètent de l'arrivée de Big Browser pour les questions relatives à la confidentialité des données personnelles et au respect de la vie privée, même si...

Ah ! J'allais oublier, le point 17, Bandeaux publicitaires (via CNET) :
17.1 Certains des Services fournis par Google sont financés par des recettes publicitaires et peuvent donc afficher des bandeaux publicitaires et des promotions. Ces publicités peuvent cibler le contenu d'informations stockées dans les Services, des questions posées par le biais des Services ou d'autres informations.

17.2 Les modalités et le champ des annonces publicitaires publiées par Google dans les Services peuvent faire l'objet de modifications sans préavis.

17.3 En contrepartie de l'accès aux Services et de leur utilisation fournis par Google, vous acceptez que Google y affiche des bandeaux publicitaires.
Mais rassurez-vous, contrairement aux apparences, ce n'est pas spécifique à Chrome...

Alors, Google, ça suffit ? Non merci ? Voir également Horacio Gonzalez, qui fournit selon moi un éclairage excellent à cette problématique...


Partager sur Facebook

P.S. Lire à ce sujet le billet de Matt Cutts, mais la paranoïa ne semble pas de mise.

, , , , , , , , , ,

9 commentaires:

Guillaume a dit…

Bonjour, JM,

un léger oubli dans votre phrqse d'intro:
Or ne trouvez-vous pas que les points 11.1 et 11.2 (c'est moi qui souligne) :

Corrigez-donc sans publier mon billet

;-)

Jean-Marie Le Ray a dit…

Guillaume,

je ne vois pas d'oubli (la phrase continue après la citation : ressemblent furieusement au...), à moins que vous pensiez à autre chose ?

Merci pour votre attention.

Jean-Marie

HollyDays a dit…

Cet extrait de la "Licence relative à votre Contenu" est repris tel quel de la licence de GoogleDocs. Je le sais pour avoir, en décembre dernier, étudié de près cette licence, ainsi que celle de FaceBook, et pour l'avoir traduite dans le cadre d'une formation sur le sujet.

PS : Concernant les plantages de Firefox, loin d'être aussi nombreux que ce que vous décrivez pour vous-mêmes, je n'ai jamais eu de perte de données depuis que j'utilise le gestionnaire de sessions : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/2324 . Mais chacun a sa propre expérience de l'outil, n'est-ce pas ?

Jean-Marie Le Ray a dit…

HollyDays,

Oui, pour la licence, je signale dans le dernier lien que ce n'est pas spécifique à Chrome.

Concernant les plantages de FF, je peux vous assurer que j'ai passé ma journée d'hier à relancer le navigateur plus d'une dizaine de fois.
Et les jours avant pareil. Je travaille avec beaucoup de programmes ouverts simultanément, dont certains sont lourds, et je ne sais pas si c'est dû à des problèmes de conflits ou autres, mais le fait est que FF se plante à répétition.
Ceci dit, vous avez raison, chacun a sa propre expérience et ses propres exigences, et ce qui vaut pour moi ne vaut pas forcément pour le voisin :-)

JML

Guillaume a dit…

@JM,

chez moi cela ne s'affiche pas comme vous l'indiquez. Même après vidage du cahce, etc, j'obtiens toujours:

"Or ne trouvez-vous pas que les points 11.1 et 11.2 (c'est moi qui souligne) :

11.1 Vous conservez les droits d'auteur et tous les autres droits en votre possession vis-à-vis"

--> je maintiens donc qu'il manque quelque chose avant votrde double-point

PS: désolé d'utiliser les commentaires pour cela, je n'ai pas trouvé de page contact ;-)

Jean-Marie Le Ray a dit…

Guillaume,

C'est juste une petite incompréhension !

La phrase complète est :

Or ne trouvez-vous pas que les points 11.1 et 11.2 (c'est moi qui souligne) : ... ressemblent furieusement au point 1 des conditions d'utilisation relatives au contenu utilisateur transféré sur Facebook.

Sauf qu'à la place des points de suspension il y a une citation reprenant l'ensemble des points 11.1 et 11.2.

J'aurais peut-être dû présenter la chose autrement, mais je pensais que c'était suffisamment clair :-)

Jean-Marie

Guillaume a dit…

JM,

J'avais bien saisi... je m'étonne juste de voir deux paragraphes entre le sujet et le verbe d'une même phrase. Surtout chez un pro de l'écriture... et que je lis régulièrement entre autre du fait de la qualité de sa prose !

bon bref, j'arrête là pour pas polluer le débat(comment celac'est déjà fait)

Jean-Marie Le Ray a dit…

Guillaume,

Plutôt que de pollution, je préférerais parler d'incise, disons d'une discussion incidente au même titre que l'est ma citation en milieu de phrase.
Par ailleurs je ne sais pas comment vous voyez le rendu du texte sur votre écran, mais moi je le vois comme ça.
Donc selon moi la mise en page aide fort bien à comprendre où commence et où finit ma phrase :-)

Jean-Marie

Wombatsly a dit…

Jean-Marie, concernant les CGU de Chrome, tu devrais les comparez avec celles de Safari, Firefox et IE.
C'est un peu ce côté Big Brother de Google qui me gêne !