Pages

lundi 8 septembre 2008

Ovopedia, Berlusconi et la démocratie


[MàJ - 3 mars 2009] Projet abandonné, la société Ovo Srl est mise en liquidation...

* * *

Une information aussi étrange que préoccupante, inquiétante, même, a été publiée par le magazine L'Espresso de cette semaine, intitulée Silvio riscrive la storia (Berlusconi réécrit l'histoire), signée Peter Gomez.

Le scoop raconte les rapports entre Silvio Berlusconi, via une participation à 47% de la société Trefinance SA, filiale luxembourgeoise de Fininvest, le coffre-fort médiatico-industriel du Cavaliere, avec la Ovo Srl, contrôlée à 53% par Andrea Pezzi, ex disk-jockey, via la société Nova Fronda Srl, dont le nom s'inspire du courant de l'ontopsychologie d'Antonio Meneghetti (en savoir plus...) !

La société Ovo, dont Andrea Pezzi et son équipe auraient suivi des cours du Maître (à 2 500 euros le cours), et au Conseil d'administration de laquelle Berlusconi a mis un de ses collaborateurs - Paolo Mazzoni -, se propose donc de créer Ovopedia, la première encyclopédie faite entièrement de clips vidéo.

Centrés sur la volonté des "grands hommes", ils prônent par exemple de revoir des personnages tels que Stalin ou Hitler en étudiant leur "être intérieur", au point que d'après le journaliste, qui a pu voir en avant-première certains des clips réalisés, la vidéo dédiée à la montée du nazisme présente Hitler comme un leader ayant un fort charisme personnel et d'extraordinaires qualités d'orateur !!!

Et d'indiquer que dans Mein Kampf, le Führer "affirme que le déclin actuel de l'Allemagne dépend d'un complot des communistes et des juifs visant à semer la discorde et affaiblir l'économie du pays"...

Il semblerait que Marcello Dell'Utri (qui entretient d'excellentes relations avec Meneghetti) ait joué un rôle prépondérant dans cette implication de Berlusconi, dont les motivations peuvent paraître mystérieuses de prime abord, quoique...

Si l'on tient compte du fait que cette télé interactive est destinée à envahir Internet en commençant par une production de 2 000 clips par an, avec comme première cible les jeunes ayant entre 16 et 26 ans, on comprend mieux le moment choisi par Mediaset pour se lancer à l'attaque de Youtube...

Les formats devraient également se décliner en "Ovonews" pour approfondir l'actu journalière, et "Ovospirit" en matière de satire politique, dont l'une des premières victimes désignées serait Antonio Di Pietro, l'un des principaux artisans de Mani pulite... considéré par Meneghetti comme une marionnette aux mains des américains pour détruire les entreprises italiennes...

J'ai l'impression d'écrire le scénario d'un mauvais film, mais non, tout cela est bien réel, Peter Gomez est un journaliste italien de tout premier plan, qui vient tout juste de présenter la parution d'un dernier livre collectif écrit dans l'urgence, Bavaglio (Le bâillon) :








Je pourrais vous en tartiner des billets par dizaines, sur Berlusconi, mais je m'arrête ici, écœuré. Ce soir plus particulièrement que les autres jours. Au plan de l'information, Internet est l'ultime espace de liberté en Italie, où 95% des médias traditionnels sont contrôlés et la plupart des journalistes noyautés par Berlusconi. Qui, jusqu'à présent, n'avait apparemment pas encore saisi que la toile peut vite devenir un contre-pouvoir encombrant. Chose que quelqu'un comme lui ne peut se permettre.

Or ces derniers temps de nombreux signes convergents indiquent qu'il est en train de s'y mettre...


Partager sur Facebook

Liens connexes pour une information indépendante en Italie :
, , , , , , ,

Aucun commentaire: