Pages

lundi 22 octobre 2007

Facebook et ciblage publicitaire - comportemental

Facebook et ciblage publicitaire - comportemental

Voir également « Facebook : conditions d'utilisation »

Je vous ai fait part samedi de cette page étonnante de Facebook, qui permet de calculer à l'utilisateur près la population qui fréquente le réseau social.

Les données compilées ne représentaient que le total, sans être affinées, et si elles ne sont pas actualisées depuis samedi, ne doutez pas un instant qu'elles le soient en temps réel côté back-end pour Mark Zuckerberg.

Voyons de plus près comment ça fonctionne avec les États-Unis, qui représentent 47,45% du total des utilisateurs.

Donc, 19 951 900 Facebookers annoncés aux U.S.


8 075 960 hommes (seulement 40% de population masculine, les hommes font pas le poids sur Facebook)


7 876 200 ont plus de 15 ans


6 786 980 ont entre 15 et 25 ans


1 426 660 d'entre eux fréquentent l'enseignement supérieur.


935 180 d'entre eux ont des opinions politiques libérales (voir un découpage "pointu", via Matthew Sheffield)...


Globalement, 172 900 habitent à New York.


Ah ! Je vous l'avais pas dit, vous pouvez choisir la ville, en plus du pays. Il y a même un outil de suggestion !



Etc. Changeons de population. 1 285 360 des mâles ont entre 25 et 40 ans.


273 840 sont mariés,


dont (outil de suggestion)


440 travaillent chez IBM !


ou encore, 1 800 sont mariés et aiment les Doors (là encore, je vous fais grâce de l'outil de suggestion qui vous propose le choix entre "The Doors", "Sliding Doors", etc.)


Vous avez compris ? C'est du pointu, ça va faire mal, même. Et ça s'affiche en temps réel !

Comme le dit si bien Nick O'Neill :
Their new system enables advertisers to target better than any other advertising system out there.

Ce nouveau système va permettre aux annonceurs de cibler leurs publics mieux que tout autre système existant.
Et de se positionner en-tête sur le marché des régies publicitaires (Read/Write Web et Donna Bogatin sont plus critiques). Après Google profileur en série, Facebook c'est le petit frère qui monte, qui monte... Et je vous dis pas s'ils regroupaient leurs forces ! J'entends déjà des dents qui grincent, au CNIL entre autres...


Create polls and vote for free. dPolls.com

Pour conclure, tout ce qui précède c'est la partie que l'on voit. Après il y a la partie qu'on ne voit pas (the numbers are still very large...), or sachez qu'elle n'est pas invisible pour tout le monde...

Qu'on se le dise ! Mais ça devient de plus en plus difficile d'aller pisser tranquille, des fois qu'ils se cachent sous la lunette (d'ailleurs ça sert à ça, les lunettes, pour mieux te voir, mon enfant :-)


Partager sur Facebook

P.S. (18h20') MySpace prendrait le même chemin, ça devient tendance ! Via Techcrunch.

, , , , , , , , ,

3 commentaires:

Louije a dit…

N'oubliez pas que l'utilisateur lambda ne renseigne pas tous les champs. Il n'y a pas "x" utilisateurs américains qui sont liberal, il y en a tant qui se déclarent tels...

Anonyme a dit…

Je rejoins l'avis de louije. Il n'y aucune obligation de remplir tous les champs. Ces chiffres ne sont donc pas justes...

Jean-Marie Le Ray a dit…

Sur le fait qu'ils ne soient pas justes, on est d'accord. Mais ils ne sont pas justes par défaut, et non pas par excès.
En clair, ça signifie que dans la réalité ils sont bien plus importants que ça.
Idem pour le nombre des pays, limité à 31, alors qu'il y a d'autres communautés dans Facebook.
Un seul exemple : le Maroc. Il y a une communauté fournie, et pourtant le Maroc n'est pas pris en compte.
Jean-Marie