Pages

dimanche 21 octobre 2007

Droits des utilisateurs des réseaux sociaux

Droits des utilisateurs des réseaux sociaux

Une heureuse découverte ce matin dans mon lecteur de flux, ce billet de Luc Legay intitulé La déclaration des droits pour les utilisateurs des réseaux sociaux, qui traduit A Bill of Rights for Users of the Social Web, charte rédigée le 4 septembre dernier par Joseph Smarr, Marc Canter, Robert Scoble et Michael Arrington, et publiée sur le blog Open Social Web, ouvert pour l'occasion.

We publicly assert that all users of the social web are entitled to certain fundamental rights, specifically:

  • Ownership of their own personal information, including:
    • their own profile data
    • the list of people they are connected to
    • the activity stream of content they create;
  • Control of whether and how such personal information is shared with others; and
  • Freedom to grant persistent access to their personal information to trusted external sites.


Sites supporting these rights shall:
  • Allow their users to syndicate their own profile data, their friends list, and the data that’s shared with them via the service, using a persistent URL or API token and open data formats;
  • Allow their users to syndicate their own stream of activity outside the site;
  • Allow their users to link from their profile pages to external identifiers in a public way; and
  • Allow their users to discover who else they know is also on their site, using the same external identifiers made available for lookup within the service.

Traduction de Luc :
Les utilisateurs des réseaux sociaux doivent bénéficier des droits fondamentaux suivants :
  1. Conserver la propriété de leurs informations personnelles : profil personnel, liste des contacts, contenus produits (ou liens vers ses contenus) ;
  2. Le contrôle du partage de ces informations personnelles ;
  3. La liberté d’autoriser un site, tiers de confiance, d’accéder durablement à ces informations personnelles.
Les sites qui adhèrent à ces droits fondamentaux doivent permettrent à leurs utilisateurs :
  1. de syndiquer leurs informations personnelles en utilisant une URL permanente ou une API utilisant un format de données ouvert ;
  2. de syndiquer leurs contenus à l’extérieur du site ;
  3. de relier leurs pages d’informations personnelles à des identifiants externes et publics ;
  4. de découvrir qui utilise le site parmi leurs contacts, à l’aide d’identifiants identiques à l’intérieur du site et en dehors du site.
Et Luc d'ajouter : « L’heure étant à la multiplication de nos identités à travers la multiplication des services de réseaux sociaux, la démarche paraît plus qu’urgente pour beaucoup d’entre nous ! »

Nous voilà prévenus...


Partager sur Facebook

, , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire: