Pages

mercredi 24 octobre 2007

Facebook : Google prendrait l'avantage sur Microsoft

Facebook : Google prendrait l'avantage sur Microsoft

[MàJ - 24 oct. 2007 - 23h] Microsoft gagne la bataille Facebook sur Google !

Peter Lauria, toujours très bien informé (voir ici), nous dit que Google pourrait prendre l'avantage sur Microsoft dans les négociations en cours avec Facebook, menées par Tim Armstrong, le Monsieur Pub de chez Google qui a déjà détrôné Microsoft dans le deal avec AOL...

La tactique est simple : faire monter le prix de sorte que Microsoft laisse tomber. Ce qui ne ferait pas repartir son encéphalogramme. Et pourtant, on peut pas dire que l'ami Steve connaisse une crise de liquidités...


Les actuels investisseurs de Facebook, Accel Partners et Greylock Partners (on en reparlera...), tableraient sur une évaluation de départ avec le haut de la fourchette à 15 milliards de $ pour la société, soit 1,5 milliard $ pour une participation de 10%.

Ou deux de 5% à 750 millions $, mais j'ai de gros doutes sur la réalité d'un double investissement Google - Microsoft de 5% au sein d'une même société ! (Ce serait vraiment une première). D'autant plus que le vainqueur aura de grandes chances de boucler un partenariat publicitaire à 360°, et donc, au cas où ce serait Google, exit l'exclusivité Microsoft, qui prend déjà l'eau de toute part...

Enfin, avec l'arrivée des SocialAds, je vous dis pas la suprématie du couple Google-Facebook.

Dans cette histoire, je crois que l'issue est vraiment stratégique, autant pour Google, QUI NE PEUT PAS PERDRE, que pour Microsoft, QUI NE POURRAIT PAS PERDRE. Je parie évidemment sur Google, à moins que Microsoft ne se réveille...

Or je pense qu'entre un partenariat Facebook-Google et Facebook-Microsoft, Zuckerberg doit préférer de loin le premier, qui aurait beaucoup plus d'impact et de retombées, au plan financier mais pas seulement, que le second.

Dernier point, même si Google déboursait 1,5 milliard $ pour une participation de 10% (ce qui valoriserait Facebook à près de 10 fois YouTube...), il est fort probable que la société de Mountain View récupérerait sa mise dans la semaine, voire finirait par gagner de l'argent dessus, très exactement comme Google s'est offert YouTube. Littéralement. On en reparle le 31 décembre...

Quoi qu'il en soit, on comprend mieux pourquoi il a l'air de rigoler, le Mark...

Donc, le fameux dilemme de Microsoft va-t-il redevenir d'actualité ? On devrait être fixé dans les jours qui viennent...


Partager sur Facebook

P.S. (16h30') Maintenant que l'info a été reprise par Reuters, je crois que ça va commencer à circuler...

, , ,

Aucun commentaire: