Pages

dimanche 4 mai 2008

Microsoft - Yahoo! : Microsoft abandonne ... pour l'instant !

Mon analyse...

Coup de théâtre ! Des trois options possibles, Microsoft choisit le retrait de son offre. Passages significatifs :
(...)

Malgré tous nos efforts, y compris un rehaussement de l'offre d'environ 5 milliards de dollars, Yahoo! poursuit dans son refus. Après mûre réflexion, nous pensons que le prix exigé par Yahoo! n'a aucun sens pour nous, et qu'il y va de l'intérêt de nos actionnaires, de nos employés et des autres parties prenantes que Microsoft retire sa proposition, a déclaré Ballmer.

(...)

Lors de nos conversations la semaine passée, nous avons exprimé notre volonté d'augmenter notre offre à 33,00 $ par action, signe que nous étions prêts à saisir cette opportunité réciproque. Une majoration d'environ 5 milliards $ pour vos actionnaires, si l'on considère la valeur de l'offre initiale, et qui aurait représenté une prime supérieure à 70% par rapport au prix de l'action Yahoo! au 31 janvier. Cela s'est avéré insuffisant, puisqu'au final vous avez insisté pour obtenir environ 5 milliards $ de plus, soit plus ou moins 4 autres $ par action au-delà de notre offre à 33,00 $.

En outre, après avoir longuement réfléchi sur les négociations que nous avons eues cette semaine, il est clair qu'il serait erroné pour Microsoft d'adresser notre offre directement à vos actionnaires, puisque cette approche impliquerait nécessairement une longue bataille de procurations ou éventuellement une offre d'échange. Or, d'après nos discussions, nous en concluons qu'entre-temps vous pourriez prendre des mesures qui feraient de Yahoo! une cible d'acquisition indésirable pour Microsoft.

De même, nous voyons avec préoccupation le fait qu'en réponse à une "offre hostile" vous ayez planifié de conclure un autre accord avec Google pour sous-traiter la publicité contextuelle sur les pages de résultats du moteur de Yahoo!. De notre point de vue, un tel accord avec l'acteur dominant de la recherche sur Internet ferait de Yahoo! une cible d'acquisition indésirable pour plusieurs raisons...

* * *

(...)

“Despite our best efforts, including raising our bid by roughly $5 billion, Yahoo! has not moved toward accepting our offer. After careful consideration, we believe the economics demanded by Yahoo! do not make sense for us, and it is in the best interests of Microsoft stockholders, employees and other stakeholders to withdraw our proposal,” said Ballmer.

(...)

In our conversations this week, we conveyed our willingness to raise our offer to $33.00 per share, reflecting again our belief in this collective opportunity. This increase would have added approximately another $5 billion of value to your shareholders, compared to the current value of our initial offer. It also would have reflected a premium of over 70 percent compared to the price at which your stock closed on January 31. Yet it has proven insufficient, as your final position insisted on Microsoft paying yet another $5 billion or more, or at least another $4 per share above our $33.00 offer.

Also, after giving this week’s conversations further thought, it is clear to me that it is not sensible for Microsoft to take our offer directly to your shareholders. This approach would necessarily involve a protracted proxy contest and eventually an exchange offer. Our discussions with you have led us to conclude that, in the interim, you would take steps that would make Yahoo! undesirable as an acquisition for Microsoft.

We regard with particular concern your apparent planning to respond to a “hostile” bid by pursuing a new arrangement that would involve or lead to the outsourcing to Google of key paid Internet search terms offered by Yahoo! today. In our view, such an arrangement with the dominant search provider would make an acquisition of Yahoo! undesirable to us for a number of reasons...
Réponse de Jerry Yang :
Je suis très fier du comportement de notre équipe au cours des trois derniers mois. Un parcours qui a souligné toute l'unicité et la valeur de notre position stratégique. Maintenant que l'offre non sollicitée de Microsoft est derrière nous, nous allons être en mesure de recentrer nos énergies pour mener à bien la transition la plus importante de l'histoire de Yahoo!, afin de maximiser tout notre potentiel au bénéfice de nos actionnaires, nos employés, nos partenaires et nos utilisateurs.

I am incredibly proud of the way our team has come together over the last three months. This process has underscored our unique and valuable strategic position. With the distraction of Microsoft's unsolicited proposal now behind us, we will be able to focus all of our energies on executing the most important transition in our history so that we can maximize our potential to the benefit of our shareholders, employees, partners and users.
Voilà qui est clair des deux côtés. Si vous souhaitez approfondir en anglais...

Voir également mon analyse.


Partager sur Facebook

, , , , , ,

Aucun commentaire: