Pages

mercredi 2 août 2006

Creation du deuxieme Registreur mondial : eNom rachete BulkRegister


Bouleversement du paysage dans le marché des noms de domaines : eNom, troisième Registreur mondial derrière Go Daddy et Network Solutions, qui passe au second rang avec le rachat de BulkRegister, pèsera désormais 10,065% des parts de marché (contre 17,884% pour Go Daddy), soit au total 6 832 307 domaines comptabilisés.


Chiffre qui représente un gain de plus de 1 million de domaines au deuxième trimestre 2006, si je m'en réfère aux dernières statistiques disponibles aujourd'hui sur le site de l'ICANN, actualisées au 31/03/06 :


Source : eNom's Acquisition of BulkRegister Changes Domain Name Landscape

Pour donner un ordre de comparaison, en mai dernier, « Gandi annonçait gérer 459 000 noms de domaine dans 232 pays, ce qui en ferait le premier registrar français et le placerait au 4e rang européen. ». Source : ZigZag

Ça aide à mesurer l'écart avec les américains...



* * *

D'autre part, ce même article nous apprend que Melbourne IT (cinquième rang actuel) serait en passe de faire l'acquisition de Web Central Group, premier centre d'enregistrement australien.

Il est intéressant de noter que ces grandes manœuvres ont lieu au moment où les business models liés aux domaines sont en pleine évolution, ceci explique cela, y compris l'apparition de nouvelles formes de partenariat.

Traditionnellement, ces groupes tiraient leurs revenus de leur monopole de fait (NetWork Solutions, Register), puis sont arrivés les casseurs de prix (dont GoDaddy), et aujourd'hui les seuls droits d'enregistrement des noms ne suffisent plus à générer suffisamment de cash pour les rentabiliser. D'où le domain kiting et autres pratiques, tacitement acceptées par l'ICANN dans l'attente de l'arrivée probable de la longue traîne des noms de domaine...

Une autre évolution déjà en cours consiste pour les Registreurs à développer un pack de services liés à la gestion d'un nom : réalisation d'un site, hébergement, intégration de fonctionnalités ad hoc (courriel, etc.), monétisation, etc. Le but étant de proposer un one-stop-shop en mesure de satisfaire les besoins des enregistreurs pour conquérir et fidéliser une clientèle toujours plus vaste et exigeante.

Aujourd'hui, les coûts d'acquisition d'un client dans les services d'hébergement montent en flèche, à tel point que certaines sociétés sont prêtes à payer 100$ ou plus pour capter de nouveaux utilisateurs. D'où les excellents résultats de régies publicitaires comme ValueClick (Commission Junction) ou aQuantive. Il est clair qu'on va vers la fourniture "gratuite" de domaines, selon un modèle bien connu sur le Web avec la pléthore d'applicatifs disponibles gratuitement au téléchargement pour mieux fidéliser une clientèle dans un deuxième temps.

Les mots clés de cette orientation : monétisation, affiliation, génération de trafic, liens sponsorisés, stratégie de référencement, CPA. À suivre...

[MàJ - 10 août 2006] Suite au commentaire de Patrick, merci encore pour ces données détaillés sur le nouveau eNom (eNom401, Incorporated), sur Gandi et OVH, même si la comparaison avec la position de Go Daddy me semble aléatoire, puisque les chiffres donnés par Bob Parsons font état de 14,6 millions de domaines enregistrés, soit près de 4 millions de plus en moins d'un semestre !



P.S. J'allais oublier la citation officielle du jour : « The use of Domain Names for "advertising" is not encouraged... » (L'utilisation des noms de domaine à des fins publicitaires n'est pas encouragée...)



Tags , , , , , , , , , ,

2 commentaires:

Patrick Mevzek a dit…

Si cela vous paraît pertinent, voici quelques liens en rapport, vers des pages générées à partir des données des registres (.COM .NET .ORG .INFO .BIZ, à jour au 31/3/2006).

La position globale de tous les bureaux:
http://www.dotandco.net/ressources/icann_registrars/details/position

Les détails sur eNom401 (nouveau nom après le rachat de BulkRegister) :
http://www.dotandco.net/ressources/icann_registrars/details/67/index

Gandi que vous mentionnez:
http://www.dotandco.net/ressources/icann_registrars/details/183/index

Et OVH qui a aussi récemment communiqué sur son volume d'activité et sa position :
http://www.dotandco.net/ressources/icann_registrars/details/273/index

Tout cela en comparaison du premier, GoDaddy :
http://www.dotandco.net/ressources/icann_registrars/details/190/index

Patrick Mevzek a dit…

La différence (pour GoDaddy mais c'est pareil pour les autres), peut venir du délai (3 mois d'écart) et des TLDs considérés.

Avec la dernière mise à jour et les données jusqu'à fin avril, pour .COM .NET .ORG .BIZ .INFO, GoDaddy est à 11,275 millions.

GoDaddy fait aussi des ccTLDs, donc cela peut rapidement faire une différence.